Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Never quiet... [RP libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myu
Cellule
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 20
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 13

Identitée du loup/chien
Rang: Espion
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Never quiet... [RP libre]   Lun 4 Juil 2016 - 23:09




Never quiet...



Premières lueurs de l’aube dans le ciel clair du matin. Rosée fraiche du matin, collée aux arbres, feuilles et à l’herbe. Herbe mélangée à la pluie, à la terre. Ainsi transformée en boue. Boue bordant les sentiers, les chemins et les bois. S’égarant  dans la rosée, traversant les bois, sillonnant les coins les plus reculés, respectant et exécutant au mieux son poste. Marchant, trottinant et galopant, à la recherche de la moindre trace suspecte.  

Impossible de ne pas rester insensible à tout cela, l’aube du matin était si belle ! Malheureusement, Myu n’avait guère le temps d’en profiter parfois. Soi, elle se levait tôt et partait rapidement espionner à un rythme effréné avec ses autres camarades. Soi, l’adolescente se levait trop tard pour pouvoir profiter des gouttes d’eau gelées. Sauf que ce matin, elle voulait que cela change et qu’elle puisse profiter de l’aurore. Alors après un rapide petit coup d’œil sur le territoire, elle partit en direction des terres libres, sans prévenir la moindre personne. En matière de discrétion, Myu était une reine. Oui, son rôle d’espionne l’aidait beaucoup dans ce domaine. Néanmoins, ses gestes, sa carrure, sa couleur de pelage et son agilité lui permettaient de se fondre  à la perfection dans le paysage automnal. Arbres aux troncs bruns foncés et aux feuilles rouges et orange, buissons garnis de feuilles mortes. On ne pouvait rêver avec un pelage comme celui de la petite louve. Une fourrure brune mélangée à du doré, ainsi que des marques rouges par-ci par-là. Elle ne s’imaginait guère en territoire estival. On la repérerait à des kilomètres sans même sentir son odeur ! Parfois, elle se demandait comment les estivaux pouvaient supporter une chaleur pareille. Tous les jours le soleil, les mêmes températures. Sans aucune pluie ! Bon, parfois les températures devaient bien descendre un peu, mais souvent, le temps restait au beau fixe. Impossible de survivre pour l’adolescente dans ces conditions. Elle mourrait de chaud à la minute où elle aurait posé sa patte dans leur territoire !

Un peu à l’aveuglette et sans vraiment savoir où elle se rendait, Myu fonça en direction de la Falaise de Sérégon. Oh, comment connaissait-elle son nom ? Tout simplement car, étant un peu plus jeune, on lui avait cités tous les noms des lieux situés sur Four Seasons. Bien évidemment, sans les voir, elle ne pouvait se retenir de tous par cœur. Cependant, le nom de la falaise lui était resté accroché dans son esprit sans vouloir s’envoler. Chose plutôt étrange mais qui ne déplaisait pas non plus à la petite louve brune. Au moins, elle savait où elle se rendait. Bon en revanche, si elle rencontrait des inconnus ou des loups des autres meutes, elle risquait de déguerpir aussi vite qu’elle était venue. Oui, Myu n’aimait pas les inconnus au point de ne même pas leur adresser un simple « Bonjour ». Pour les autres loups –sauf certains cas-, ceci paraissait normal. Mais pour elle, c’était un grand effort. Oh, non pas qu’elle n’aimait pas être polie envers les autres, pas du tout. Avec son manque de confiance en elle, la petite louve se questionnait souvent. Les autres souhaitaient-ils réellement parler avec elle ? Ou alors elle les agaçait ?

Rendue à la falaise, Myu laissa son regard divaguer dans l’horizon, profitant ainsi de la beauté du paysage. Le maigre souffle du vent faisait voleter ses poils. Bien que plutôt proche du cou, son écharpe claquait dans le vent. Elle poussa un soupir de soulagement, au moins ici elle était tranquille, personne ne pouvait venir la déranger. Enfin… plus maintenant. Une odeur de loup flottait dans l’air. Peut-être solitaire, ou non. De toute manière, elle ne pouvait pas vraiment détaler car s’il s’agissait d’un loup de sa meute, il se demanderait pourquoi elle déguerpissait ainsi. Alors, elle se contenta de se retourner et de fixer les alentours avec ses yeux vairons. Ses sens en alerte, elle n’esquissa pas le moindre mouvement. Son cœur battait la chamade mais elle inspira un bon coup. Calme, il fallait rester calme.

- Qui est là ?
Demanda-t-elle, d’une voix aigüe.

Code par Storm



Dernière édition par Myu le Mar 5 Juil 2016 - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nihima
Modératrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 62
Date d'inscription : 05/08/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Never quiet... [RP libre]   Mar 5 Juil 2016 - 13:12

HRP:
 

Nihim & Myu

C'est sous une forme masculine que Nihima parcoure les terres de Four Seasons en ce moment. Mais cela change t-il vraiment beaucoup la donne...

Never quiet...
Nihim. C'était comme ça qu'elle se nommait actuellement. Ou Il. L'être qui avançait sur les falaises était un grand loup noir et mordoré, avec des colliers taillés dans les os d'un gros animal, un bandeau jaune et une cuissarde. Il était plutôt massif et grand, assez musclé et son énorme masse de cheveux accentuait sa carrure musclée. Cependant, il n'était pas lourd, son pas aérien se contentait de glisser un léger bruissement sur le sol. Pourtant... Pourtant Nihim n'était pas un mâle comme les autres, car il était né... femelle. Il avait changé de sexe aux chaleurs précédentes et depuis, vivait seul même au sein de son propre clan. Il s'était trouvé démuni face aux femelles qui le regardaient étrangement, et aux mâles qui l'avaient repoussé. Il n'était déjà pas très apprécié, mais maintenant tout le monde le trouvait bizarre.

Ne pas être très connu dans son clan, ou du moins pas en bien, lui donnait l'avantage de partir loin, afin d'être tranquille. Son frère s'acclimatait mieux que lui à la vie en clan. Il n'était pas fait pour obéir aux ordres, et chaque fois qu'il partait, il avait du mal à revenir. La seule personne qui le faisait revenir était Sasayaki, qui lui jetait des regards très inquiets. Son papa femelle ne voulait pas voir la vérité, mais au fond de lui, il le sentait, Nihim(a) partirait un jour. Pour l'heure, le grand mâle vagabondait, son odeur de cerisier en fleur mélangée au musc annonçant son arrivée en terres libres. Il venait pour voir la mer et plus particulièrement, l'horizon au loin. Son père lui en avait tant parlé et il n'avait jamais pu la voir. Son père, aveugle et qui pourtant voyait tout.

La fille de Shaman arriva relativement tard dans la journée, alors qu'il était parti très tôt. Mais les falaises n'étaient pas la porte à côté et il mit plus de temps à arriver. Après une longue escalade qui le fit travailler son agilité durement acquise, il arriva pleinement heureux en haut des falaises. Le vent qui soufflait le rendait particulièrement heureux et il ferma les yeux, sortant la langue et humant la brise marine avec délice. Il crut déceler, là, dans le vent, la fragrance de son père qui avait parcouru le monde. Si Nihim aimait cet endroit, il savait alors que son père l'aimait aussi, pour la sensation de quiétude et de liberté qu'il y avait là. Il poussa un cri en riant, pour hurler qu'il était bien là.

Mais les chaleurs vinrent se rappeler à lui. Sous la forme d'une odeur sucrée et appétissante. Une louve était dans le coin et il n'était pas sûr qu'elle soit amicale. Il savait désormais gérer son corps masculin et c'est avec un sourire avenant qu'il la chercha du regard, ses yeux vairons percés d'une pupille blanche balayant le plateau. Lorsqu'il la vit, il craignit durant un instant d'être tombé sur le Bêta estival. Il ne l'avait jamais rencontré, mais il savait qu'il était roux et brun et qu'il veillait sur sa famille. Mais il se rappela que c'était l'odeur d'une louve, et il décela même la touche automnale qui émanait de son pelage. D'ailleurs, elle l'avait repéré également puisqu'elle chercha qui était là. Il s'avança, son pas sûr lui évitant de glisser et sa queue lui servant de balancier.

"Je pense que c'est à moi que s'adresse cette question. Bonjour demoiselle."

Il s'arrêta, afin d'éviter qu'elle le trouve menaçant. Il savait ce que les mâles pouvaient représenter comme menace pour les femelles. Et étant lui même une femelle à la base, il ne pouvait que comprendre.

Revenir en haut Aller en bas
Myu
Cellule
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 20
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 13

Identitée du loup/chien
Rang: Espion
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Never quiet... [RP libre]   Mar 5 Juil 2016 - 21:21





Never quiet...



Bruits de pas qui se rapprochaient de plus en plus au fur et à mesure que les minutes défilaient. Le temps semblait s’écouler lentement, laissant à Myu le plaisir d’observer la plaine au-dessus de la falaise. L’herbe ondulait à travers le vent ; le contraste entre le clair et le foncée était si voyant aux yeux de Myu. Parfois, elle avait l’impression de tout voir en plus foncée, ou en plus clair. Ou alors, ce n’était qu’une simple hallucination et elle voyait tout simplement très bien. Les deux solutions étaient possibles.

Le cœur de la petite louve tambourina à toute vitesse dans sa poitrine lorsqu’elle put apercevoir pour la première fois l’individu qui errait dans le coin. C’était un mâle, un grand mâle assez massif. Il marchait d’un pas sûr vers elle. En humant un peu plus l’air, elle parvint à déceler l’odeur printanière. Super ! Depuis qu’elle était arrivée dans la meute, elle le savait. Les printaniers et les automnaux n’accordaient pas des rapports cordiaux, et avec les estivaux non plus d’ailleurs. La meute de l’automne s’était plus « sympathisée » avec les hivernaux ; les saisons des deux meutes se ressemblaient beaucoup. Quasiment aucune proie, le froid constant et le vent mordant. Pour les loups de l’hiver, c’était la neige qui tombait du ciel sans jamais vraiment s’arrêter. Et pour les loups de la meute de Myu, c’était la pluie qui se mélangeait aux feuilles mortes. Pendant un court instant, elle imagina le pauvre loup printanier sur son territoire. Avec toute la pluie, il attraperait froid très vite. Enfin quoique, sa fourrure avait l’air d’être épaisse tout de même. De base, son pelage était gris foncé, mais des marques blanches et grises claires venaient casser la couleur unique. Son ventre était noire et aussi le début de son poitrail. Un grand collier avec des espèces de… dents, pendait le long de son cou. Myu était certaine qu’il devait bien trainer par terre, vu sa longueur. Un gros bracelet en cuir orné de dent était noué à sa patte arrière gauche, donnant un effet rebelle au loup. Puis, sur son oreille gauche était fixée une sorte de petite attache en or. Tout ceci rendait le loup bien original aux yeux de la petite louve. Mais visiblement, ce n’était pas fini. La queue du loup était étonnement fine à sa base, et à la fin, elle devenait touffue et retombait en formant une sorte de creux. C’était très compliqué à décrire pour la petite louve qui n’en n’avait pas vu des semblables. Enfin, une longue crinière grise claire avec des mèches bleues nuit soutenait un bandeau jaune. Ce loup se détachait des autres rien qu’à son apparence.

Malgré le calme qui émanait du loup, la petite louve n’était guère en confiance. Ce printanier était capable de tout, surtout qu’il avait l’air bien plus fort qu’elle. De plus, les chaleurs d’été étaient là et Myu dégageait une odeur sucrée, ce qui attirait les mâles. L’étranger l’avait certainement repéré ainsi. Au fond, cela n’enchanta pas du tout la femelle car elle ne sut comment réagir face aux étrangers. Chose pour le moins embêtante lorsque tu trouvais en terre libres. Elle pensait qu’elle ne croiserait personne ici. Le destin en avait décidé autrement visiblement.

- Je pense que c'est à moi que s'adresse cette question. Bonjour demoiselle, dit-il, avant de s’arrêter.

La rouquine devait bien avouer que le loup n’eut rien de menaçant pour le moment. Dans deux trois minutes il pouvait bien devenir un sanguinaire impitoyable et tyrannique. La confiance régnait sur la falaise ! Elle ravala sa salive et tenta de se calmer. Comment pouvait-elle s’y prendre pour lui répondre « normalement » ? Elle n’avait pas cette notion de répondre sans bredouiller voyez-vous. Elle se demanda de quelle manière Damon, son frère, s’y serait pris. Enfin bon, il n’était pas là, et l’improvisation fut la meilleure des choses au monde !

- O…Oui, commença-t-elle, en bredouillant. Qu… que fais-t… faites-vous ici ?

Très bien improvisé, non ? La petite Myu tenta de garder son calme pour ne pas s’enfuir à toute allure en territoire automnale. Elle se demanda quelle idée elle eut de venir ici. Il y avait très peu de chance qu’elle tomba sur un autre loup. Et voilà que ce printanier se ramenait. Décidemment, Myu ne put pas être tranquille un jour.

Code par Storm

Revenir en haut Aller en bas
Nihima
Modératrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 62
Date d'inscription : 05/08/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Never quiet... [RP libre]   Lun 18 Juil 2016 - 16:51

Nihim & Myu

La femelle en face de Nihim n'est pas bien rassurée par la présence du grand mâle. Mais le printanier n'a aucune intention belliqueuse.

Never quiet...
Immédiatement elle se mit sur ses gardes et ferma son attitude. Nihim décela la peur et le stress dans sa posture, à moitié menaçante à moitié soumise, comme si elle essayait de paraître normale tout en le prévenant qu'elle se méfiait de lui. Il eut un léger soupir, assez triste de faire fuir autant les gens. Le vent vint balayer ses mèches en pagaille et il prit une inspiration pour chasser les pensées négatives qui lui venaient. Il garda son sourire accroché et son attitude zen. A quoi bon la brusquer, il n'avait aucune raison de la faire fuir. Il s'allongea même, complètement zen, affichant une décontraction extrême. La chaleur chauffait son poil noir et il appréciait la douce brise qui venait soulever ses cheveux. Il ondula la queue et se décida à répondre.

"Je venais voir la mer, je ne l'avais jamais vu. Et toi ?"

Il regardait d'ailleurs l'immense étendue bleue, appréciant les vagues, l'embrun marin et la sensation d'immensité qui s'en dégageait. C'était vraiment beau la mer. S'il pouvait mourir face à la mer, il le ferait à la fin de sa vie. Il ferma les yeux et secoua les oreilles. Il avait le même tic que son père, lorsqu'il pensait ou était troublé, il agitait les oreilles en faisant claquer les anneaux dorés. Il rouvrit les yeux, les gardant mi clos et détailla la louve. Elle était très jolie, mais farouche.

"Je suis Nihim au fait. Enfin pour le moment, tu peux me nommer comme ça. Et tutoies moi, je suis jeune, le vous c'est pour mon père."

Petite, elle avait une très jolie couleur brune avec un coulis caramel sur le dos, le long de la colonne. Elle avait un épais pelage automnal, diminué par l'été, mais qui ne cachait pas de jolies formes rondes. Ses yeux vairons elle aussi, s'ornaient d'une candeur et d'une timidité touchante. Les marques rouges mettaient en valeur ses joues et elle avait une écharpe pour cacher un cou tout aussi adorable. Elle était à croquer. Le mâle referma les yeux et soupira. Dommage qu'elle aie peur de lui, il n'avait aucune intention de lui faire du mal. Il n'avait aucune intention belliqueuse et encore moins de raisons de le faire. Ils étaient en terres neutres, il n'avait pas encore de rang car il ne savait pas ce qu'il voulait être, encore moins dans ce clan chez qui il ne se sentait pas lui même. Il la regarda une nouvelle fois.

"Tu n'as rien à craindre de moi, je ne vais rien te faire. Manger les automnaux ne m'amuse plus depuis que je suis enfant."

Il lui fit un clin d'oeil qui montrait qu'il blaguait et rigola. Nihim était un loup incapable de rester en place et assez jovial. Un brin moqueur aussi, mais jamais avec méchanceté. Il se releva et alla au bord de la falaise pour regarder en bas. C'était haut. Très très haut. Il préféra reculer de nouveau, car même si la louve n'était pas dangereuse comme ça, elle pouvait le pousser dans le vide. Il s'étira et comme elle ne voulait toujours pas parler, il reprit la parole une nouvelle fois. Faire la conversation tout seul, pas facile.

"Tu viens souvent ici ?"

Il n'avait pas demandé son nom à la louve. Parce qu'il préférait connaître les gens pour ce qu'ils étaient et après leur associer un nom. Mais pour le moment, si elle voulait le lui donner, il l'accepterait. Si elle ne voulait pas, ça lui donnerait une raison de la revoir.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Never quiet... [RP libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Never quiet... [RP libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire inoccupé :: Falaises de Sérégon-
Sauter vers: