Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Quand l'innocence se mêle à la stupidité [Nihima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ishinn
Cellule
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : O-Shana
Féminin Messages : 14
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nop

MessageSujet: Quand l'innocence se mêle à la stupidité [Nihima]   Jeu 9 Juin 2016 - 20:34


Quand l'innocence se mêle à la stupidité



A vrai dire, je n'avais pas vraiment d'explication à la raison de ma présence en ce lieu. Je n'étais ni désiré ni indésirable, peut-être était-ce ce statut indéfini qui avait poussé mes pattes à prendre le large, à m'éloigner de mes terres tant aimées. L'absence du manteau blanc immaculé d'Hiver me perturbait quelque peu, ici nulles traces de mon passage ne venaient s'incruster dans le paysage. Malgré tout, je devais bien concéder que c'était un lieu apaisant. Je levais ma truffe vers les auteurs du grand saule sous lequel j'étais venu m'allonger. Mère Nature était véritablement impressionnante, il fallait le reconnaître. A travers son feuillage, de fins rayons de soleil venaient colorer ses racines d'une douceur toute relative. Je n'avais pas l'habitude de prendre le temps d'apprécier un bain de soleil, préférant laisser ce genre d'activité aux autres saisons, mais pour une fois j'arrivais à l'apprécier.

La brise de fin d'après-midi vint ébouriffer mon pelage, me faisant prendre conscience que cela faisait un moment que je n'avais pas pris le temps de me retrouver seul pour méditer sur les sujets qui pouvaient potentiellement me perturber. La vie de guérisseur n'était pas toujours facile, et doublée à mon don d'empathie autant dire que si je tenais à ma santé d'esprit j'avais plutôt intérêt à savoir prendre des pauses dans cette vie bien chargée. Après tout, je savais très bien ce qu'il pouvait se passer si je ne faisais pas un tantinet attention à mes propres émotions. Je lâchais un loup soupir, extériorisant ma peine face aux erreurs passées. Apprendre à se pardonner était une chose importante, mais à l'heure actuelle je n'en n'étais pas encore capable apparemment. Un mouvement sur ma gauche attira mon attention. Une biche s'abreuvait paisiblement à la mare, innocence pure et fragile face aux dangers qui pouvaient la guetter et lui coûter cher... Mais c'était beau à regarder. Non pas que j'empêcherai quiconque de la tuer, le cycle de la vie ne s'établit pas sur un ordre composé de la vie éternelle après tout.  Malgré tout, il était certain que ce ne serait pas moi qui irait pourchasser l'animal. Cette pensée m'amena à réfléchir sur ma condition physique actuelle, et je grimaçais.  Non pas que je sois rachitique, mais je n'étais clairement pas taillé pour la chasse, et je n'avais pas vraiment fait d'efforts pour entretenir ma frêle carrure durant les dernières lunes. Il allait falloir que je remédie à ce petit écart d'entretien de ma personne, et le plus tôt serait le mieux.

Je sentis, plus que je ne vis, un individu approcher. Ma pause solitaire semblait sur le point de se terminer. Non pas que cela me dérange cela dit, les rencontres étaient, selon moi, source de divertissement et d'apprentissage bien souvent. C'était probablement pour ces deux raisons principales que j’aimais autant avoir des contacts avec mes pairs. Je ne pris pas la peine de me lever, attendant de voir qui allait croiser ma route. Dans le même temps je ne pu que songer au fait que j'adoptais, dans une certaine mesure, le comportement de la biche que j'analysais quelques instants auparavant. Je ne savais pas sur qui j'allais tomber, et pourtant, je n'adoptais pas de comportement défensif ou agressif. Finalement, n'était-ce pas simplement de la stupidité ? Dans tous les cas, je n'eus pas le temps de modifier mon attitude, l'inconnu venait d'arriver.
Code © Adrenalean
Revenir en haut Aller en bas
http://O-Shana.deviantart.com
Nihima
Modératrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 62
Date d'inscription : 05/08/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Quand l'innocence se mêle à la stupidité [Nihima]   Dim 12 Juin 2016 - 17:54

Nihima & Ishinn

C'est sous une forme masculine que Nihima parcoure les terres de Four Seasons en ce moment. Mais cela change t-il vraiment beaucoup la donne...

Quand l'innocence se mêle à la stupidité
L'été était proche, tout dans les airs semblait l'indiquer. L'air se réchauffait, le soleil restait plus longtemps, les oiseaux nichaient, tout devenait de plus en plus lumineux et chaud. Bientôt les estivaux deviendraient les rois dans la plus grande part des terres et les chaleurs ne tarderaient pas à revenir. Alors, pour beaucoup, ce serait le jeu de la séduction, de l'évitement, de la fuite. Mais pour l'individu marchant sans bruit, ce serait l'angoisse d'une nouvelle transformation, peut être d'un retour à la normale ? Il frissonna à la pensée même de souffrir une nouvelle transformation. Nihim. C'était le nom auquel il répondait depuis plusieurs mois, depuis qu'un matin il s'était tordu de douleur sur le sol, il avait changé de sexe. Autrefois une très fine et petite louve aux couleurs bleutées, il était désormais un grand loup un peu massif avec des couleurs mordorées et noires.

Il avançait doucement dans les terres du saule pleureur, sans bruits et sans froisser l'air qui l'entourait. Il avait hérité du silence de son père et semblait avoir pour but de ne faire qu'un avec le vent. Cependant, il était encore un peu trop énergique pour pouvoir définitivement disparaître comme le faisait son père. Il était trop impatient, trop fougueux. Afin de poursuivre son apprentissage de la vie, de la Liberté, il était venu ici, afin d'apprendre la patience. Alors qu'il ralentissait, le vent vint faire cliqueter ses colliers et il sentit l'odeur d'une biche. Il avait souvenir de son père qui savait s'approcher de n'importe quel animal sans l'effrayer ou le faire fuir. "Lorsque tu ne fais qu'un avec la nature qui t'entoure, c'est tout ton environnement qui est connecté à toi. Même les biches n'ont plus peur de toi. Cette connexion est si intense que peu de loups essayent de l'atteindre et se contentent d'être en paix."

Nihim frissonna à cette pensée. Son père était un modèle pour lui et il l'admirait plus qu'il ne l'avouerai jamais. Il décida d'abandonner ce qui faisait de lui un loup et s'approcha de la biche, essayant de capter chaque énergie, chaque information de la nature. Il sentit le fantôme de Kyo lui caresser les poils, se coller à sa peau. Il sentit le saule irradier sa puissance calme tout autour de lui, les insectes troubler l'air. Il sentit le calme du loup là bas. Il sentit la respiration de la biche comme si elle était respirait à sa place. Il s'approcha, doucement, la merveilleuse créature tendant le museau vers lui. Il y était presque, elle allait l'accepter. Il sentit un feu d'artifice exploser dans ses entrailles, mélange d'hormones mâles qu'il ne contrôlait pas, puis...

Avait elle senti son excitation ? Avait elle pris peur ? Avait il loupé quelque chose ? Nihim vit la biche prendre peur et s'enfuir en courant, le laissant au bord de l'eau, seul. Il soupira, déçu de ne pas être encore prêt. Mais son impatience lui avait encore fait défaut. Il eut un sourire et finalement explosa de rire, un rire franc. S'il avait réussi, cela aurait été presque dommage ! Il avait encore tant de chemin à parcourir, qu'il aurait été dommage d'aller trop vite. Il se tourna vers le loup dans le coin et s'avança, doucement, avec un sourire léger sur les babines. Autrefois femelle, désormais mâle, ce loup était le premier individu hormis sa famille, qu'il croisait depuis qu'il avait changé de sexe. L'étranger était très calme, presque inconscient que Nihim aurait pu être dangereux. Innocence ? Stupidité ? Ou tout simplement paix ? La "fille" de Shaman préférait cette dernière hypothèse.

"Bonjour. Tu as trouvé un très bel endroit pour te reposer... Puis je me joindre à toi, ou préfères tu rester seul ?"

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'innocence se mêle à la stupidité [Nihima]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire inoccupé :: Le saule pleureur-
Sauter vers: