Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: RPG :: Territoire inoccupé :: Plaine d'idromède :: Terrain de combat Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
La lune et les ténèbres [PV Nachtgewalt]
Maelia
Germe
Maelia
Race : Loup/louve
PUF * : Hoplights
Féminin
Messages : 68
Date d'inscription : 21/02/2016
Âge : 18
Jeu 9 Juin 2016 - 18:49


ft. Buddy & Dude

La lune et les ténèbres





Il faisait déjà nuit quand la librelune avait atteint le terrain de combat en territoire solitaire. Maelia je savais pas vraiment ce qu'elle faisait ici. Dans cette endroit emplit de mauvais souvenirs et de souffrance. Les nombreux combats qui ayant eut lieu ici avaient laissé le terre sèche est désertique. De rares touffes d'herbes parvenaient tout de même à sortir de terre. C'est dont dans ce triste paysage que la louve crème avait décidé de passer la nuit. Bien sur la louve n'était pas folle elle n'avait pas l'intention de dormir cette nuit, et dormir dans un tel décor n'était sûrement même pas possible.

La librelune continua donc ça route à travers le terrain de combat. Le sol était jonché de petits cailloux et la terre était d'une étrange couleur rouge. Maelia regarda autour d'elle quelque instant
elle avait la désagréable sensation d'être observée, mais elle n'y fit pas attention. Un tel endroit pouvait rendre nerveux n'importe quel loup, et puis la librelune n'était pas du genre à s'inquiéter pour rien. Par contre la louve crème regrettait de ne pas avoir attrapé quelque chose en venant, elle avait faim et elle savais très bien qu'ici elle ne trouverait rien. Ici pas de végétations et donc pas de proies.

Maelia repéra un gros rocher plat et décida d'aller s'installer dessus, elle aimait pouvoir observer les alentours ce qui lui permettait de ne pas ce faire surprendre. Elle s'assit sur le rocher mais se releva aussitôt. Une étrange silhouette noire qui avançait vers elle attira son attention.
- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 299
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
La lune et les ténèbres [PV Nachtgewalt] Left_bar_bleue-3/1000La lune et les ténèbres [PV Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Sam 9 Juil 2016 - 13:30

détails
La Lune et les Ténèbres
Une louve égarée ?
ft. Maelia
Ʃkaemp はは ™

Nachgewalt observait depuis quelques minutes déjà le lapin qui courait en dessous de son arbre. Il ne devait pas avoir entendu le noiraud, ou alors il avait confondu son odeur avec celle d'un corbeau. Nacht se demandait souvent pourquoi sa malédiction avait également changé son odeur. Est-ce que s'il était disséqué, on découvrirait dans son cadavre des entrailles de corbeau ? Cela expliquerait pourquoi le solitaire aimait les pommes. Quoique. Ca mange des pommes les corbeaux ? Nacht n'y avait jamais vraiment fait attention, puisqu'il préférait ces volatiles dans son assiette qu'en train de tournoyer autour de lui. Rien qu'imaginer le goût délicat d'une viande encore chaude sur sa langue le fit frissonner.

Le lapin, inconscient des pensées philosophiques du loup noir, bondissait gaiement en quête de quelque chose pour se sustenter. Nacht, après quelques instants, fit apparaitre l'ombre d'un ours près du lapin, qui rugit en sa direction. L'animal, terrifié, s'enfuit à toute allure, et Nachtgewalt gloussa avec amusement. Certes, le solitaire venait d'utiliser un souhait pour rien , mais au moins il s'était diverti, et cela le satisfaisait.

Du haut de son arbre mort, encore amusé de sa petite scène, Nachtgewalt finit par apercevoir au niveau du champs de bataille une petite silhouette beige se profiler.

Nacht observa la louve avec curiosité et lassitude à la fois. Il n'avait jamais vu cette louve, et celle-ci dégageait une odeur de solitaire, ainsi qu'un petit quelque chose de plus qui agita ne noiraud. Il était amusant de voir cette petite âme se balader dans le territoire désertique, encore rougi du sang des précédents combattants tombés. Nacht aimait cet endroit, il semblait lui murmurer mille promesses de guerres et de vengeance à l'oreille, et le solitaire aimait s'imaginer les lieux comme rouge du sang de ceux qui l'avaient blessé. Cette pensée le fit sourire, de cet affreux sourire dont il avait le secret.
Inconsciente du damné noir qui l'observait pernicieusement, la beige finit par s'avancer vers une pierre plate, dans l'intention certaine de s'y blottir.

Nachtgewalt eut alors un curieux pressentiment. Certes, il ne connaissait pas la louve, mais il faisait confiance à son instinct, et celui-ci l'encourageait à haïr la petite âme. Nacht ne savait pas pourquoi, mais en vieillissant, il avait développé une sorte de sixième sens qui l'aidait à recruter ses potentiels alliés...Ou à repérer ses ennemis.

Davantage titillé, le noiraud finit par descendre de son arbre et s'avança tranquillement vers la beige. Il n'avait pas peur tant il était convaincu de sa toute-puissance. Que peut-on craindre avec des pouvoirs tels que les siens ? Voilà ce que pensait souvent Nacht, à tort, mais jusqu'ici il n'avait connu que des victoires et nulles défaites, alors pourquoi se méfier ?

La louve beige s'était couchée, mais à l'arrivée de Nachtgewalt elle se releva immédiatement. C'était une louve crème, dotée de quelques marquages bleus et marrons, et de deux grand yeux bleus. L'air assuré, ce n'est pourtant pas son apparence qui marqua Nacht, mais son odeur.

Maintenant qu'il n'était plus qu'à quelques mètres d'elle, Nachtgewalt pouvait sentir chaque nuance de son odeur. Saviez-vous qu'en côtoyant certains loups, vous acquériez certaines traces de leurs passages ? C'était le cas de la louve beige. Odeur de nuit, flagrance de liberté, ainsi qu'un mélange de différents loups dont certaines odeurs étaient familières à Nacht. Ce dernier n'était pas dupe. Il connaissait cette odeur, car c'était celle qu'il avait abordé pendant longtemps. Proche de l'odeur d'un solitaire, mais pourtant caractéristique. Le damné noir se figea et son regard s'illumina.

Se pourrait-il...?

Nacht faisait confiance à son instinct, et la haine qui lui embrasa le cœur lui ôta tout doute. Peut-être se trompait-il ? Et quand bien même, il était trop tard : la louve crème s'était déjà attirée les foudres du noiraud.

Nachtgewalt ne montra rien de ses sentiments néfastes, bien qu'il rêvât de plonger ses crocs dans la gorge de celle qui était très probablement une LibreLune. Il se demanda si elle avait entendu parler de lui, ou si la guilde avait effacé son existence de sa mémoire. Quoiqu'il en soit, le noiraud savait qu'à rester ici, il ne s'attirerait que des problèmes, car il ne pouvait pas se débarrasser de la crème comme il rêvait de le faire. Il pouvait lui faire du mal, certes, mais autant aller se rendre aux LibreLunes directement. Nachtgewalt cherchait à comploter dans l'ombre, pour ensuite attaquer ses ennemis par surprise, et il était déjà trop exposé.

Finalement, après quelques instants silencieux et tendus, il finit par lâcher de sa voix narquoise habituelle, quoique marquée par une froideur extrême :

-Ah. Allons. Je crois que je t'ai confondu avec quelqu'un, tu m'en vois dé-so-lé.

Il avait articulé ce dernier mot avec une telle hypocrisie qu'il doutait que la femelle le croit.

Puis avec un dernier regard empli d'une sourde menace, le solitaire s'avança davantage, frôlant la LibreLune au passage avec brutalité. Sa proximité le rendait davantage haineux. Nacht avait toujours un mal fou à se contrôler, et c'est pour cela qu'il préférait d'ordinaire éviter les LibreLunes. Surtout que son maudit pouvoir l'empêchait de tuer.

"Danken an den Mond, de cet incroyable pouvoir avec lequel je ne peux pas accomplir mes pulsions."

J'ai enfin trouvé l'inspi !

Revenir en haut Aller en bas
Maelia
Germe
Maelia
Race : Loup/louve
PUF * : Hoplights
Féminin
Messages : 68
Date d'inscription : 21/02/2016
Âge : 18
Sam 8 Juil 2017 - 0:37


ft. Buddy & Dude

La lune et les ténèbres




Fixant l'horizon Maelia avait du mal à distinguer la silhouette qui s'approchait d'elle. À cette distance elle ne voyait qu'une forme noire ressemblant plus ou moins à un loup. Méfiante, La servante de la lune attendit simplement que "la chose" s'approche, elle avait un mauvais pressentiment, une très mauvais pressentiment. Une fois qu'elle parvint enfin à détailler le loup noir, enfin si cette chose pouvait être qualifié de loup elle s'aperçut qu'il ressemblait plus à un corbeau qu'à un loup. Il était maigre, ses pattes étaient crochues et son museau ressemblait à un bec, cependant tout cela n'était que dès détails comparés à ses horribles grands yeux blancs. Son apparence était effrayant, et son identité l'était bien plus encore... En effet cette apparence étrange de corbeau loup, Maelia en avait déjà entendu parler, à la Guilde. Le solitaire devant elle n'était autre que Nachtgewalt, le librelune déchu, le maudit. L'ignoble solitaire n'était plus qu'à quelques mètres d'elle, lorsqu'il fut assez proche ils se dévisagèrent un instant et Nachtgewalt lâcha d'une voix narquoise :

-Ah. Allons. Je crois que je t'ai confondu avec quelqu'un, tu m'en vois dé-so-lé.

La louve crème se contenta de dévisager le maudit, il lui en fallait bien plus pour perdre son calme, mais le devait avouer que ce loup était particulièrement perturbant. Débordant d'hypocrisie et de haine, et dire qu'il avait autrefois était un Librelune respecté. Le solitaire s'approcha d'elle l'aire menaçant, il était difficile de discerner ses émotions à travers ses yeux blancs. Le maudit frôla la louve crème avec brutalité, Maelia tressaillit, ce loup noir était réellement ignoble. Restant de marbre la servante de la lune se leva et tourna autour du loup noir, elle s'exprima d'une voix calme, légèrement méprisant :

- Hum.. Mais à qui ai-je à faire ? Nachtgewalt, librelune déchu n'est ce pas ?

La Solitaire s'exprimait avec assurance, ne laissant rien paraît, mais ce loup étrange la déstabilisait énormément.

- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Ami des Saisons
avatar
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 775
Date d'inscription : 17/01/2015
Âge : 29
Mer 27 Fév 2019 - 13:38

» up ou archives ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: