Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Entre mythes et légendes [Nachtgewalt et Perséphone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nachtgewalt
Administratrice
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 146
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 18
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.

MessageSujet: Entre mythes et légendes [Nachtgewalt et Perséphone]   Mer 1 Juin 2016 - 16:03


Entre Mythes et Légendes [ft. Perséphone]


Il faisait nuit noire, le genre de nuit où la lune elle-même est sombre, et où les étoiles vibrent d'une lumière terne et capricieuse.

La mer était calme, apaisante. Ses vagues léchaient les côtes en un mouvement régulier, se jouant des rochers éparpillés ici et là. Du haut de la falaise, pans de terre déchiré, une chute serait probablement mortelle, mais il était agréable d'observer la douce énergie d'une mer aussi lunatique que dangereuse.

Nachtgewalt n'était pas indifférent à ce genre d'ambiance. Le loup noir avait beau être laid, il n'avait rien contre la beauté et il savait l'apprécier. Sa queue couverte de plumes remuait derrière lui en un rythme que lui seul connaissait, tandis que ses yeux de la couleur de la lune fixaient l'horizon sans fin. Son éternel sourire figé sur son museau déformé semblait se contracter sous un murmure que nul ne pouvait entendre.

Finalement, le damné noir bailla nonchalamment et fixa une constellation en particuliers : c'était Céphée, le pentagone proche de Cassiopée. Nacht eut un petit sourire en songeant qu'autrefois, cette constellation était la préférée de sa fille lorsqu'il lui apprenait les secrets des étoiles. Même si les mythes qui y étaient attachés n'appartenaient pas à ce monde, le loup noir était suffisamment âgé et érudit pour les connaitre...Mais il n'avait désormais plus personne à qui les enseigner.

"J'aurais pu les enseigner à Asha..." songea-t-il."Ca aurait été mieux que d'en faire une LibreLune."

Il ricana.

"Les LibreLunes sont si ignorants, en fin de compte...Ils tiennent leurs noms du ciel, mais ils ignorent tous ce que celui-ci renferme."

Malgré leurs absences de pupilles, ses yeux brillaient d'un éclat froid. Nachtgewalt tourna alors son regard vers la lune à qui il adressa un sourire déformé.

-Ignorance et décadence...Quelle triste combinaison.

Las de ressasser sa haine et ses souvenirs, bien qu'il ne lui reste que ceux-ci dans sa vie, Nacht se releva et commença à se déplacer de son pas inélégant le long de la falaise. Ses griffes raclaient la roche ou perçaient l'herbe tendre, jusqu'à ce qu'un autre bruit lui parvienne.

Nachtgewalt fit alors volte face, surpris, et avisa quelqu'un, plus loin.
Plissant les yeux, furieux de ne pas avoir perçu l'étranger plus tôt, le solitaire resta immobile à fixer le nouveau venu, se demandant toutefois si ce dernier pourrait lui être utile d'une quelconque manière.


Code © FieryAmaryllis
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Michouille
Féminin Messages : 43
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang: Chasseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: /

MessageSujet: Re: Entre mythes et légendes [Nachtgewalt et Perséphone]   Mar 14 Juin 2016 - 20:51

Entre mythes et légendes
Avec Nachtgewalt
Malgré son absence de vision, Perséphone pouvait facilement s'apercevoir du temps qui passe et avoir une idée du moment de la journée qu'il pouvait être. En l'occurrence, elle sentait par l'air frais et le manque total de rayon de Soleil qu'il faisait nuit noire. La lumière de la Lune réchauffait à peine l'atmosphère, ce qui la laissa supposer qu'un voile nuageux ou quelque chose de la sorte devait se trouver devant l'astre. En temps normal la louve rouge préférait sortir de jour, mais ayant passé la journée en territoire neutre afin de trouver de nouveaux gibiers à ramener à son clan, elle ne réussit pas à trouver un abri à son goût et le sommeil ne vient pas. Alors, souhaitant tromper l'ennuie, elle partit en quête de gibier nocturne. Elle n'était pas chasseuse pour rien !

Après plusieurs longues minutes à marcher sans rien sentir, une odeur étrange vint chatouiller les narines de la belle non-voyante. Cette dernière se laissa guider jusqu'à arriver aux falaises de Sérégon. Bien sûr, elle ignorait complètement ce qu'elle sentait et ne savait pas du tout qu'elle se trouvait au bord d'immenses falaises. Le terrain était dangereux, si la louve rouge avait le malheur de faire un pas de travers, c'était la chute assurée ! Heureusement, elle avait fini par s'habituer à sa condition et était toujours très prudente dans les lieux qui lui étaient inconnus. Si elle avait eu la chance d'avoir encore l'usage de ses yeux, la louve aurait adoré le paysage auquel elle faisait face. Voir les vagues s'écraser en bas des falaises, imaginer le Soleil se coucher à cet endroit l'aurait faite rêver. Mais cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait plus eu la chance de voir quoi que ce soit.

Une petite brise fit virevolté la belle fourrure rouge de l'ancienne déesse. Elle appréciait particulièrement les endroits aérés, bien qu'elle ait plutôt tendance à se cacher du reste du monde. Sans doute des restes de son ancienne vie qui refaisaient surface inconsciemment. Il faut dire que l'enfermement lui avait beaucoup coûté à l'époque alors sans le savoir elle savourait sa liberté retrouvée. L'odeur qu'elle suivait se fit plus forte et elle put enfin remarquer qu'il s'agissait en fait d'un loup. Un loup qui devait être bien étrange puisqu'il dégageait une odeur de corbeau. La petite rouge ne le savait pas encore, mais il l'avait repéré. Il fallait dire qu'elle n'avait pas été des plus discrètes en arrivant sur ces falaises.

Fidèle à elle-même, la chasseuse s'arrêta net. Elle prit le temps de réfléchir, puis ne pouvant pas chasser un autre loup, elle décida de s'assoir face au vent et sans le savoir face à la Lune, qui se refléta dans ses yeux remplit d'étoiles, malgré le voile noir qui la couvrait. Perséphone ne souriait pas, comme à son habitude. Elle ne comptait pas non plus lancer de conversation avec le loup étrange qui se trouvait non loin d'elle. Elle attendait simplement que quelque chose se produise ou non. Au mieux, l'étrange créature passerait son chemin, au pire il aurait trop de curiosité pour s'en aller comme ça.
© codé par Michouille
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 146
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 18
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.

MessageSujet: Re: Entre mythes et légendes [Nachtgewalt et Perséphone]   Jeu 30 Juin 2016 - 19:02


Entre Mythes et Légendes [ft. Perséphone]


Les deux loups se dévisagèrent de loin, immobiles, pendant quelques longues et ridicules minutes. Un gloussement sortit de la gorge de Nachtgewalt en s'imaginant la situation d'un oeil extérieur.

-Nous voilà bien intelligents, à nous regarder en chien de faïence, ja ? s'exclama-t-il bruyamment. Peut-être vaudrait-il mieux que nous nous approchions, qu'en penses-tu ?

Nachtgewalt eut son immonde sourire sur le museau, celui qui déformait davantage sa gueule trop large pourvue de crocs acérés. Le ciel nocturne derrière lui faisait ressortir ses yeux couleurs d'étoiles.

Nonchalamment, le solitaire commença à s'approcher de celle qui portait l'odeur de l'automne. Ce faisant, le noiraud put observer une petite louve majoritairement rouge, plutôt jolie et délicate, aux yeux violets dotés d'étranges reflets. Même si elle ne souriait pas et abordait même un regard impassible, l'automnale devait faire chavirer nombre de cœurs, avec ses courbes sensuelles et son allure frêle, mais Nacht n'était pas de ceux-là. La beauté extérieure lui importait peu, ni même la beauté intérieure par ailleurs, puisqu'il n'était doté ni de l'un, ni de l'autre.

Le damné noir passa une langue rêche sur son bec et inclina la tête sur le côté une fois proche de la louve rouge, en ce mouvement propre aux oiseaux. Ses yeux vides se plissèrent et son sourire s'agrandit.

-Que fait donc une automnale si loin de ces terres? Te serais-tu perdu, ma belle ?
susurra Nacht de sa voix stridente, pleine de miel et de moquerie.

Son tutoiement était impoli, de même que ses paroles, mais Nacht s'en fichait. L'automnale avait troublé son intimité, alors le noiraud entendait bien se divertir un peu à ses dépends. Après tout, il voyait mal ce que la louve rouge pouvait apporter à ses sombres desseins...

"...Quoiqu'on ne sait jamais..." songea-t-il. "Il suffit de trouver la bonne offre à proposer, et on peut retourner la loyauté de n'importe quel loup..."

Nacht ricana à cette pensée, puis il songea qu'il lui faudrait davantage de recrues. Le temps passait et les LibreLunes commençaient à s'inquiéter de ses actes. Il devait réagir avant qu'eux ne le fassent.

Perdu dans ses pensées, son sourire s'étant légèrement fané, Nachtgewalt s'aperçut qu'il avait plongé son regard dans celui de la louve rouge. Il trouvait ses yeux fascinants, doté d'un petit quelque chose qui l'intriguait. Très observateur, Nacht nota que le regard de l'automnale ne semblait pas suivre le fil de sa pensée, plongé dans un voile de songe perpétuel.

"Notre petite automnale aurait donc un problème de vue..." se dit-il sarcastiquement.



Code © FieryAmaryllis
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Michouille
Féminin Messages : 43
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang: Chasseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: /

MessageSujet: Re: Entre mythes et légendes [Nachtgewalt et Perséphone]   Mar 9 Aoû 2016 - 17:27

Titre du RP
Avec machin truc
Cela faisait quelques minutes déjà que la louve attendait une réaction de la part de son vis-à-vis. L'odeur était son seul repère pour imaginer à quoi il pouvait bien ressembler. Cette odeur de corbeau... Un loup noir avec des plumes ? Mais, était-ce seulement possible de croiser un tel mélange animal ? La louve n'en savait rien, mais ce qu'elle imaginait n'était pas vraiment beau, à l'image du loup qui lui faisait face.

- Nous voilà bien intelligents, à nous regarder en chien de faïence, ja ? Peut-être vaudrait-il mieux que nous nous approchions, qu'en penses-tu ? lança-t-il.

La jolie rouge entendit les pas de la créature s'approcher. Inconsciemment, elle eut un mouvement de recul. Ses oreilles s'abattirent vers l'arrière, ses babines commencèrent à gentiment se retrousser afin de laisser visible une partie de ses canines. Ces mouvements instinctifs n'avaient pas pour but de menacer mais plutôt de prévenir qu'en cas d'agression elle serait prête à riposter.

- Que fait donc une automnale si loin de ces terres? Te serais-tu perdu, ma belle ? susurra-t-il bien trop près de son visage.

Perséphone fronça les sourcils et finit par montrer ses crocs de manière plus visible. Elle avait un air mauvais, mais pas vraiment méchant, sa taille ne lui permettait pas de faire peur à un mâle en temps normal et celui-ci semblait bien loin de pouvoir être effrayé par une petite louve rouge comme elle. De plus, son regard vide ne lui permettait pas de donner une réelle expression à son visage.

Le ton employé par le corbeau ne plaisait pas à l'ancienne déesse. Elle n'avait pas spécialement l'habitude de discuter avec qui que ce soit, mais elle n'aimait pas qu'on lui parle aussi familièrement. Sans doute encore quelques séquelles de son ancienne vie, dans laquelle elle était traitée comme un chien par son mari. Un frisson parcouru son corps sans qu'elle ne sache pourquoi, l'évocation de son ancien époux, mais avant tout ravisseur était seulement présente au plus profond de son âme et elle n'en avait pas conscience bien que son corps y réagisse.

- Je ne suis pas perdue, grogna la petite rouge, toutes dents dehors. Qui es-tu pour m'adresser la parole ?

Cette dernière phrase faisait un peu prétentieuse, mais il fallait dire que les loups venant des clans avaient tendance à se sentir supérieur aux solitaires. Et, malgré cette forte odeur de corbeau qui couvrait beaucoup le reste, l'inconnu n'avait l'odeur d'aucun clan. Perséphone ne dérogeait donc pas à la règle et considérait cet être comme étant inférieur, bien qu'il lui était sans doute supérieur sur plusieurs points.
© codé par Michouille
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Roi des Piercings ♥
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Gloomi
Masculin Messages : 679
Date d'inscription : 06/04/2014
Age : 21
Ta localisation réelle : Sur un petit nuage ♥

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: LIBERTIN.

MessageSujet: Re: Entre mythes et légendes [Nachtgewalt et Perséphone]   Ven 12 Aoû 2016 - 16:02






Entre mythes et légendes.


With Perséphone & Nachtgewalt & Requiem




Il s'était absenté pendant un bon moment, les terres inoccupées étaient un territoire parfait pour s'éclipser un moment. Lors de son séjour loin de sa vie quotidienne, Requiem s'était caché on ne savait où. Il n'avait parlé à personne, et refusait toute relation avec quiconque. C'était comme si il était disparu, ou même mort. Mais quelque chose l'a remit d'aplomb; une rumeur.

Des on-dit racontaient l'histoire un loup au visage de corbeau qui effrayait chaque personne qu'il croisait. Apparemment il s'agit de quelqu'un de sombre. Apparemment, il ne vaut mieux pas se frotter à lui. Requiem ne prit pas ses mots à la légère, surtout venant des neutres qui n'avaient généralement pas peur de grand chose. En effet, il fallait peu pour les effrayer ! Chacun était indépendant et pouvait affronter de nombreuses choses seul. Le LibreLune, comme son rôle lui oblige, décida évidement de partir à la recherche de l'inconnu qui passait ni plus ni moins pour le diable réincarné.

Après quelques discussions avec des loups neutres, Requiem put se rendre compte que le démon anonyme était discret. Personne ne connaissait son nom. Personne ne savait d'où il venait. "Il est de retour de l'enfer !" avait craché un mâle. Était-ce vraiment son physique crash qui leur faisait dire ça ? Néanmoins, Requiem ne peinait pas. Il allait le trouver ce con ! Même si ça lui prendrait la vie entière ! Il fallait qu'il le voit de ses propres yeux.

Bien sûr qu'il avait fouillé tous les lieux ! Bien sûr qu'il était épuisé ! Mais bien sûr qu'il allait continué !

Pour la énième fois, Requiem bordait les falaises de Sérégon, la mer tapa contre la paroi rocheuse, et le vent virevoltait rapidement, s'écrasant sur le corps du LibreLune. Il faisait nuit noire, mais le mâle était toujours d'attaque et décidé. Il rêva d'une minuscule pause jusqu'à ce que... Attendez... Chut ! Écoutez...


«[...] à nous [...] en chien de [...], ja ?»


Requiem tendit l'oreille. Non loin, il y avait du monde. Il avait du mal à comprendre se qu'ils racontaient, et tenta alors une approche. Plaqué au sol, tel un chasseur prudent, le mâle se dirigea vers la source de vie.


«Peut-être vaudrait-il mieux que nous nous approchions, qu'en penses-tu ?»


Il n'était plus très loin. Derrière les buissons, et masqué par la sombre nuit, le vent étant face à lui, rien ne pouvait le trahir pour le moment. Il se fraya un chemin pour épier la situation.


«Que fait donc une [...] si loin de ces terres? Te serais-tu perdu, [...] ? »


Le loup inconnu est sombre avait parlé bien trop bas pour que Requiem comprenne le sens exact de la phrase. Celui était si camouflé avec la nuit noire, qu'on en distingua à peine les traits de son corps. Juste une silhouette. Il semblait avoir un museau différent du sien...


«Je ne suis pas perdue ! Qui es-tu pour m'adresser la parole ?»


Son camarade était une femelle, on voyait légèrement son pelage rouge à travers quelques rayons de lumières. Tous deux ne semblaient pas être les meilleurs amis du monde et vu la silhouette douteuse du premier mâle, tout laissait à croire que Requiem avait enfin trouvé ce qu'il cherchait. Il décida de rester derrière ses broussailles, ses yeux vert pétant sur les deux bavards. La femelle paraissait quelque peu énervée. Voyons voir comment se déroule la suite.



© Fiche by Gloomi
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 146
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 18
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.

MessageSujet: Re: Entre mythes et légendes [Nachtgewalt et Perséphone]   Jeu 18 Aoû 2016 - 22:28


Entre Mythes et Légendes [ft. Perséphone]


L'automnale ne semblait pas très ouverte à la discussion. Elle montrait les crocs et fusillait Nachtgewalt de son regard déviant. Le noiraud la sentait très hostile et méfiante, ce qui était raisonnable en vue du caractère et de l'allure du solitaire, mais néanmoins discourtois. Malgré tout, l'expression du visage de la louve rouge restait relativement indéchiffrable, probablement dû à son regard si particuliers.

Nacht se recula, l'observant avec un regard moqueur. Il prit du recul pour la toiser, et la jaugea comme un éleveur juge un bétail particulièrement prometteur. Le solitaire avait cette manière d'observer les autres avec supériorité et arrogance qui avait le don d'agacer ou de terrifier - ou parfois les deux, mais elle ne laissait pas indifférente.

Même si dans le cas présent, l'automnale n'avait pas à affronter ce curieux regard, ce que le damné noir ignorait.

Nacht aperçut le frisson qui parcourut brièvement la petite louve rouge, et son hideux sourire s'agrandit. Etait-ce de la peur ? La louve n'en avait pas l'odeur, mais une chose était certaine, un certains malaise se dégageait d'elle.

-Je ne suis pas perdue, cracha la petite rouge avec mépris, montrant les crocs. Qui es-tu pour m'adresser la parole ?

Son mépris et sa hargne n'atteignirent visiblement pas le noiraud, si ce n'est en déclenchant un petit gloussement, et en faisant briller ses yeux d'un éclat lugubre. Néanmoins, Nacht avait une sainte horreur du sentiment de mépris à son égard, lui qui se croyait si puissant et si invincible. Une douce irritation caressa son cœur comme une plume effleurerait son visage. Le solitaire conserva son expression narquoise et mielleuse, mais sa voix se teinta de davantage de raillerie :

-Ach ! Pourquoi un tel emportement, ma mignonne ? T'aurais-je offensé par mes paroles ? Le sot de solitaire que je suis inquiéterait-il la brave automnale ? Allons ! Ce n'était pas mon but.

Pliant ses longs antérieurs en un simulacre de révérence, se moquant ouvertement du mépris de la louve rouge, le noiraud continua :

-Je me nomme Nachtgewalt, mais tu peux m'appeler "génie" ou "djinn", car vois-tu, j'exauce les vœux !

D'un geste brusque, le solitaire se déplaça pour se placer à côté de la rouge, s'adossant familièrement à elle et désignant du museau l'horizon qu'elle ne pouvait voir, mais dont elle pouvait imaginer les trésors.

-N'as-tu pas de rêves, automnale ? Un souhait hante-t-il ton cœur ? susurra-t-il. Que tes désirs soient matériels ou spirituels, que tes ennuis concernent ta vie ou ton esprit, je peux résoudre tes problèmes d'un battement de cils. Je peux être ta marraine la bonne fée, ma belle.

S'écartant d'elle d'un mouvement une nouvelle fois brutal, le noiraud s'exclama d'une voix tonitruante :

- Mais tout a un prix. Et pour commencer, j'aimerais que tu ne me méprises pas, Kindchen. Car je peux aussi bien être fée que sorcière.

Il ricana bruyamment. Il avait parlé si fort pour cette ultime phrase que sa voix couvrit le chant de la mer et résonna contre la falaise. Trop occupé qu'il était avec son interlocutrice, Nachtgewalt ne vit pas l'ombre qui l'observait plus loin sur la falaise.

-Mais assez parlé de moi. Puis-je savoir à mon tour à qui ai-je l'honneur ? enchaina le noiraud d'un ton badin, tranchant avec la menace voilée précédente.


Code © FieryAmaryllis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre mythes et légendes [Nachtgewalt et Perséphone]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre mythes et légendes [Nachtgewalt et Perséphone]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire inoccupé :: Falaises de Sérégon-
Sauter vers: