Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 
Top friends

8831


Partagez | 
 

 Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Layla
Arbre honorable
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay'
Féminin Messages : 490
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 18
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Patience e.e

MessageSujet: Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]   Sam 28 Mai 2016 - 22:44





Lorsqu'une chute nous permet cette rencontre.


Les pattes de la louve aux teintes lavandes avançaient doucement dans la couche de neige encore épaisse de la forêt. Un pâle soleil printanier s'élevait petit à petit au-dessus d'elle réchauffant quelque peu son épais pelage d'hivernale encore meurtri par le froid glacial de l'hiver. Le ciel abordait des teintes rosées et orangées qui permettaient de décrire parfaitement l'aube. Encore ensommeillée, la princesse poussa un grand bâillement qui aurait hérissait l'échine de son ancienne nourrice. Grelot voletait à ses côtés sans se plaindre pour une fois ce qui était rare mais apaisait toutefois les oreilles de Layla. La longue queue aux teintes lavandes de la femelle effleuraient le sol neigeux tendis qu'elle relevait la tête en direction du ciel. Elle ne s'était pas promenée seule dans la forêt de brume depuis quelques temps. La dernière fois que l'occasion s'était présentée elle y avait rencontrée Qar'Kam. Qar'Kam... le loup avait disparu sans laisser de traces ni même dire au revoir à Layla. Cette dernière avait ressenti un profond déchirement en comprenant que son ami s'en était allé car elle le considérait comme son meilleur ami si ce n'était plus... Il était vrai qu'ils se connaissaient tout deux depuis que la fille de Meneldil avait apprit à marcher et s'en était allée pour explorer les territoires automnaux.

Alors qu'elle était plongée dans ses pensées, l'hivernale ne remarqua pas la partie enneigée du sol recouverte par des branchage. Elle continua d'avancer sans se soucier de l'avertissement de Grelot qui malheureusement vint trop tard. La partie avant du corps de la jeune louve se trouva dans le vide et ne trouvant pas suffisamment rapidement d'appuie elle tomba dans le trou. Ce dernier était suffisamment profond pour l'empêcher de remonter. Le souvenir des chasseurs parlant de creuser des pièges pour le gibier lui revint en tête et elle soupira envers elle-même. Elle se hissa sur ses pattes arrières, appuyant ainsi ses pattes avant sur les parois gelées. Elle constata rapidement qu'elle était beaucoup trop petite pour sortir du trou seule. Elle retomba sur ses quatre pattes et s'assit se disant que quelqu'un finirait bien par arriver.

Les minutes s'écoulèrent et Layla avait l'impression qu'une éternité s'était écoulée avant qu'elle n'entende des bruits de pas. Elle releva immédiatement la tête entendant Grelot qui était resté en dehors du trou lui confirmer qu'un loup approchait. C'est alors que l'hivernale comprit que si elle n'avertissait pas le nouvel arrivant il risquait de la rejoindre dans le trou. En espérant qu'il n'était pas encore trop tard, la femelle haussa la voix afin d'être sure qu'on l'entende.

« -Faites attention ! Vous risquez de tomber si vous continuez d'avancer ! »



© FieryAmaryllis 2015


Dernière édition par Layla le Jeu 9 Juin 2016 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lu Shan
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lucian, Funkimina
Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang: Chasseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Amoureux

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]   Ven 3 Juin 2016 - 13:05


Lorsqu'une chute nous permet de
nous rencontrer.


Feat Layla

Le ciel arborait les peintures de l'Aube. Les nuages orangés s'harmonisaient à la perfection à la toile majoritairement rosée, devenant lentement bleu là où le soleil ne venait la encore toucher de ses doux rayons. Lu Shan marchait avec une lenteur qui lui était propre sous cette toison aux étoiles disparaissant avec la même allure que sa marche. Le canin aimait parfaitement sortir à ce moment. La rosée perlait les fleurs, les feuilles, tandis que le halo du soleil venait toucher avec douceur ces gouttelettes d'eaux. Le tableau d'un amant effleurant la peau nue de celle qui chérissait fleurissait dans l'esprit de l'hivernal. Il ne put que sourire. C'était un spectacle magnifique, il ne se lassait de le contempler. Le printemps était à son apogée, bientôt il déclinerait pour faire place à la saison chaude. C'était un cycle éternel. Mais, Lu Shan savait qu'il serait bousculé un jour. C'était inévitable, il le présageait.

Avançant encore et encore, il se lança dans l'exploration matinale de la forêt de brume. Rapidement accueilli par la danse de ce voile blanc, il ne put qu'agrandir son sourire. Bien des êtres préféraient éviter le contact avec ces arbres centenaires et ce brouillard pouvant en perdre plus d'un. Cependant, le chasseur ne voyait pas cela du même œil. Ici se cachait mille et uns mystères, ici se trouvait des trésors inestimés et des richesses végétales immenses. Il n'était pas guérisseur mais parfois il chassait non les proies mais les herbes médicinales, les ramenant aux soigneurs qui n'avaient le temps à de telles quêtes. Accélérant l'allure, Lu Shan se mit à trottiner sous les branches qui empêchaient le soleil matinal d'éclairer cette partie du territoire. Il y régnait donc une légère obscurité et de la brume faisant écho à la rosée. C'était un beau paysage que le mâle dépeignerait dans une de ses histoires.

L'hivernal se faufilait entre les épais troncs, se mouillant les pattes avec l'eau que la mousse du sol récoltait chaque nuit. L'humidité perlait son pelage aux multiples couleurs. Il faisait attention aux branches basses qui menaçaient de lui attraper sa longue chevelure qui flottait dans des vagues d'améthyste. A lui seul, il faisait un parfait contraste à ce lieu mystérieux. De sa longue foulée, il se hâtait, évitant à la dernière minute des pièges qu'il avait posé. Il se souvenait de la réunion des chasseurs hivernaux comme si c'était hier. Ils s'étaient regroupés et avaient longuement discuté. La Forêt de brume regorgeait de nombreux gibiers mais, la brume rendait parfois la chasse que trop compliquée. Alors que de nombreux chasseurs abandonnaient le loisir de la chasse entre ces arbres anciens, Tear soumit l'idée des pièges. Lu Shan fut le premier à le suivre et si l'inventeur n'avait des arguments, le mâle aux cheveux améthystes en trouva si aisément que l'idée fut rapidement acceptée. Il avait fallu un peu plus d'un jour pour creuser la terre molle, trouver de quoi la solidifier pour ne pas qu'elle s'effrite et rebouche d'elle-même le trou fait en sa chair. Cela avait été long, mais les chasseurs avaient réunis les autres du clan capable de geler. La symbiose de leurs dons avait permis d'obtenir une glace tenant dans les temps. Le groupe hivernal avait été fier de leur travail si bien qu'ils chassèrent en bande un troupeau de biche. Ils avaient festoyé sous le regard bienveillant de leur Alpha. Ils avaient accompli quelque chose d'énorme, tous ensemble, touts rangs confondus. Ce souvenir fit s'enflammer une lueur de fierté dans le regard du chasseur qui parcourait actuellement la forêt de brume.

-Faites attention ! Vous risquez de tomber si vous continuez d'avancer !

Cette petite voix fit ralentir Lu Shan. Ce dernier finit par s'arrêter. Il regarda autour de lui, il ne voyait pas la moindre âme qui vive. Rapidement, il fit le lien en voyant un des piège découvert. Il s'en approcha. Sa surprise fut grande lorsqu'il découvrit le petit compagnon d'une princesse de son clan voleter au-dessus du renfoncement glacé. Il se hâta et regardant le trou, il la vit.

- Princesse Layla !

Ses yeux s'écarquillèrent. Il ne pensait la trouver en ces lieux ... Mais, il pouvait comprendre. La pauvre était restée souvent au camp de l'Hiver. Elle avait subi une éducation que le mâle jugeait un peu rude mais, il n'avait son mot à dire dessus. Alors, il pouvait comprendre qu'elle se promène de si bon matin, seule, sans le moindre garde du corps.
Il se détacha de son drapé clair. Il le fit descendre dans le trou, tenant une extrémité autour de son ventre.

- Attrapez le bout. Je vais vous sortir de là.
Code by Funkimina
Revenir en haut Aller en bas
Layla
Arbre honorable
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay'
Féminin Messages : 490
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 18
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Patience e.e

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]   Ven 3 Juin 2016 - 16:04





Lorsqu'une chute nous permet cette rencontre.


Heureusement le nouvel arrivant entendit à temps la louve qui poussa un soupir de soulagement. Elle préférait éviter que d'autres loups la rejoignent dans son trou qui aurait fini par devenir quelque peu étroit. Layla aura pu admirer le travail des chasseurs au premier rang, au moins elle était sûre que les pièges fonctionnaient, c'était probablement le seul point positif de sa chute. Grelot continuait de voleter au-dessus du trou. L'hivernale savait que le papillon haïssait être en-dessous du niveau normal de la terre ce qui expliquait qu'il soit resté juste au-dessus. Enfin d'un côté ça avait permis à la louve d'être prévenue de l'arrivée de potentiels arrivants ce qui au fond n'était pas si mal, pour une fois que le petit insecte se rendait utile sans parler de fleurs toutes les deux minutes...

- Princesse Layla !

L'intéressée leva la tête laissant ses deux vairons se poser sur un visage qui ne lui était pas inconnu. Les longs cheveux violets du mâles encerclaient son beau visage aux traits délicats mettant ainsi en valeur ses prunelles bleutées. On pouvait apercevoir des marquages noirs et blancs sur son pelage beige et une truffe un peu plus foncée. Lu Shan. Layla l'avait aperçut de loin et avait apprit son nom en le demandant à un chasseur qui se trouvait près d'elle. Elle était heureuse que ce soit lui qui vienne la sortir de ce pétrin, cela lui permettrait peut-être d'en savoir un peu plus sur lui plutôt que de demander des informations à un espion -ce qu'elle n'aimait pas faire-. Le chasseur retira alors une partie de son long drapé qu'il portait habituellement autour de son corps comme avait pu le constater Layla et le laissa glisser dans le trou.

- Attrapez le bout. Je vais vous sortir de là.

Attraper le bout ? Ne risquait-elle pas de le déchirer en faisant cela ? Elle avait beau être petite et légère pour une adulte elle s'en voudrait d'avoir abimé le long foulard du mâle à cause de sa maladresse. Elle ouvrit la bouche comme pour contester puis la referma. Si jamais elle l'abîmait elle pourrait toujours faire en sorte d'en trouver un nouveau au chasseur, n'y avait-il pas une tueuse en automne capable de concevoir des objets ? Mais il se pouvait que le foulard soit un cadeau qu'on lui ai fait... Ah tant de questions qui lui venait à l'esprit !

« -Vous êtes sur que je ne risque pas de l'abimer Lu Shan ? Je m'en voudrais énormément.... »

Elle arriva à la conclusion que c'était probablement la seule solution qui lui permettrait de sortir de ce trou. Toujours hésitante elle posa ses prunelles vairons sur le tissus et approcha doucement sa gueule de lui. Elle ferma délicatement ses crocs croisant les pattes pour qu'elle n'abîme pas le drapé. Elle leva le regard jusqu'à croiser les prunelles saphirs du chasseur puis hocha la tête pour dire qu'elle était prête se disant qu'elle avait toujours le don pour se mettre dans un pétrin pas possible à chaque fois qu'elle posait la patte dehors.



© FieryAmaryllis 2015



Dernière édition par Layla le Jeu 9 Juin 2016 - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lu Shan
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lucian, Funkimina
Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang: Chasseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Amoureux

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]   Ven 3 Juin 2016 - 20:27


Lorsqu'une chute nous permet de
nous rencontrer.


Feat Layla

Le sauvetage semblait freiner la princesse tombée au fond du trou. Elle semblait inquiète, préoccupée quant au tissu que le mâle lui présentait. Il pouvait comprendre sa réticence. Il lui tendait une partie de lui, un souvenir de son père adoptif. Il y tenait plus qu'il ne tenait à son existence et pourtant, le voilà qu'il avait lancé ce drapé pour aider une demoiselle en détresse. Il ne le faisait pas parce qu'elle était la princesse de son clan, la sous-chef et notamment la fille de son Alpha. Non, il n'en avait que faire de ces titres, de cette ascendance. Lu Shan était là, la secourant pour la simple personne qu'elle était. Layla était Layla. Elle n'était pas qu'une princesse, il y avait un coeur fragile derrière cette appellation. Le chasseur le savait. Il avait tant de fois suivi la jeune demoiselle du regard pour comprendre les quelques fardeaux qu'elle traînait. Elle était devenue un vase triste à la disparition de son ami Qar'Kam ... Le chasseur ne pouvait que trop bien compatir à la perte d'un proche ayant perdu la totalité de sa famille biologique.

- Ne vous en faites pas, il tiendra le temps de vous remonter.

Elle s'était préparée le temps qu'il songe à la valeur du tissu à ses yeux et se remémore les souvenirs qu'il avait de la jeune louve. Il l'avait vu grandir, et il s'était pris d'affection pour elle, bien qu'il n'est jamais échangé le moindre mot avec elle.

- Je commence à vous remonter.

Sur ces mots, Lu Shan fit marche arrière. Il entraînait le tissu avec lui, soulevant petit à petit la demoiselle. Elle ne pouvait l'aider pour cause que ses pattes devaient glisser sur les parois lisses de glace. Le mâle ne devrait compter que sur sa force. Il peignait quelque peu. Elle était légère mais il n'avait le corps pour. Il était taillé pour l'agilité et la rapidité. La force lui faisait défaut. La traction était particulièrement dure. Tous les muscles de ses pattes étaient bandés. Il reculait avec lenteur, plantant ses griffes dans le sol, cherchant des prises à mettre entre ses coussinets. Il devait le faire. Il était fautif de sa chute. Il était l'un des concepteurs des pièges ... Jamais il n'aurait dû permettre qu'un de ces trous soit fait aussi près d'un chemin fréquenté. Le chasseur avait assisté auprès de l'assemblée pour les faire de manière à ce qu'ils soient tous dans des zones assez reculées. Mais quelques rebelles avaient échappé à son regard et avaient creusé par mégarde là où il ne fallait.
Une odeur métallique se fit sentir. Lu Shan lança un regard à une de ses pattes arrières. Il saignait. Un caillou pointu s'était enfoncé dans son coussinet, le plantant et dérangeant la circulation de son sang. Ce n'était qu'une blessure d'un effort. Il en avait l'habitude. Bien qu'il ne se battait guère, il chassait parfois de grosses proies tels les cerfs et les sangliers. C'était des ennemis imposants et surtout dangereux. Le mâle s'en était déjà pris des coups. Un petit caillou ne pesait pas bien lourd face à ce gros gibier.

- Nous y sommes presque, Princesse.

Il se recula plus violemment, et Layla fut hors de son trou. Le mâle se retint de ne pas chavirer sur le côté. Il était fatigué de cet effort. Les guerriers ou veilleurs se seraient bien ris de lui s'ils le voyaient dans cet état. Un soupire s'échappa de la gueule du chasseur.

- Je suis navré de cette mésaventure ... J'aurai dû veiller davantage à ce qu'aucun piège ne soit fait près de ce chemin fréquenté.

Il fit une légère courbette puis il se rapprocha de la demoiselle. Il posa son regard vairon sur elle. Il la détaillait en silence. Seul un léger sourire flottait sur ses babines tandis que ses yeux étaient vides de la moindre émotions. Lu Shan hocha lentement la tête. L'héritière hivernale n'avait rien, aucune blessure apparente.
Code by Funkimina
Revenir en haut Aller en bas
Layla
Arbre honorable
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay'
Féminin Messages : 490
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 18
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Patience e.e

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]   Ven 3 Juin 2016 - 21:53





Lorsqu'une chute nous permet cette rencontre.


Un souvenir jailli dans l'esprit de la petite princesse. Il s'agissait d'une de ses conversations qu'elle avait autrefois l'habitude d'avoir avec sa grande soeur Iveana, du temps où toutes deux prenait le temps de se parler seules à seule en parfaite tranquillité. L'ainée de la portée de Meneldil avait durement fait prendre conscience à sa petite soeur qu'elle devait arrêté de songé au passé, qu'elle devait oublier l'automne et se concentrer sur son clan qui avait besoin d'elle. Layla avait essayé de suivre les conseils d'Iveana car une bonne petite princesse écoute toujours sa grande soeur mais elle n'y était pas parvenue. Elle avait maintes fois tentée de ne plus y penser mais c'était plus fort qu'elle, les souvenirs étaient trop puissants, elle avait trop de rencontres importantes sur le territoire automnale, certes elle n'avait presque plus aucun contact avec ces personnes ou ces dernières avaient disparus mais c'était justement cela qui rendait ces souvenirs si précieux. C'était lors de cette conversation que la princesse avait compris que sa soeur restait indifférente à toute chose en rapport avec le passé et ce fut à ce moment que Layla était arrivée à la conclusion qu'Iveana possédait un coeur de glace. Il s'agissait d'un triste opinion que l'on pouvait avoir de sa soeur et cela expliquait probablement la distance qui s'était peu à peu installée entre elles.

Ne vous en faites pas, il tiendra le temps de vous remonter.

Durant un instant, l'hivernale admira ce sang froid que gardait Lu Shan. Elle se doutait bien que ce tissu devait avoir une grande valeur à ses yeux sinon il ne le porterait pas et n'en prendrait autant soin. Elle espérait qu'il avait raison et que en effet son drapé tiendrait le coup le temps de l'ascension. Elle clôtura ses paupières quelques secondes lorsque déjà d'autres paroles du chasseur parvinrent à ses oreilles.

Je commence à vous remonter.

Une fraction de secondes s'écoula lorsqu'elle sentit son corps de soulever petit à petit. Elle montait très lentement et comprit que le chasseur devait avoir quelques peines à la remonter, en même temps il devait être difficile d'avoir une prise avec le sol recouvert d'une épaisse couche de neige... La gueule de l'hivernale se faisait douloureuse et une goutte de sueur perla sur son front tandis qu'elle essayait de se concentrer sur autre chose plutôt que sur sa douleur. Lorsque cette dernière devint trop intense malgré le fait qu'elle montait de plus en plus elle tenta en vain de trouver une prise à l'aide de ses pattes arrières qui malheureusement glissèrent sur la paroi gelée.

- Nous y sommes presque, Princesse.

Qu'elles étaient les paroles qu'Alamenda lui avaient prononcé une fois ? Affronte la douleur par la douleur c'était bien ça ? Elle n'avait malheureusement aucune potentielle source de douleur qui lui permettrait de penser à autre chose qu'à sa mâchoire douloureuse. Elle n'avait qu'une seule envie, de lâcher tout et rester au fond de son trou jusqu'à la fin de ses jours si il le fallait, il y aurait bien des proies qui auraient après tout la stupidité de tomber dans le piège malgré le fait qu'il soir découvert... L'hivernale secoua la tête, elle ne devait pas penser à ce genre de chose ! Elle avait une vie qu'elle devait continué de mener et ce ne serait pas en dehors de ce trou qu'elle exercerait ses quelques talents ! Heureusement pour elle, la souffrance à sa mâchoire finie par prendre fin, Lu Shan venait de la sortir du trou et poussait un soupir tendis qu'elle s'écroulait sur la neige qui ne lui avait jamais parut aussi moelleuse.

- Je suis navré de cette mésaventure ... J'aurai dû veiller davantage à ce qu'aucun piège ne soit fait près de ce chemin fréquenté.

Elle lâcha le bout de tissus quelque peu humides à cause de la bave -elle lança d'ailleurs un regard navré envers son sauveur- et se releva avec l'intention de lui répondre. Avant que le moindre son ne puisse sortir de sa gueule il fit une légère courbette qui rappela à la princesse sa rencontre avec Lucian, d'ailleurs Lu Shan avait les mêmes cheveux que lui... ce n'était probablement pas une coïncidence mais elle ne voulait pas lui poser de questions à ce sujet. Les joues en feu, elle détourna le regard, elle était toujours gênée qu'on la traite comme une princesse alors qu'elle se considérait juste comme une simple hivernale. Elle se racla doucement la gorge.

« -Voyons ce n'est pas votre faute mais plutôt de la mienne ! Je suis plutôt tête en l'air le matin, si seulement j'avais fait plus attention j'aurais pu voir ce piège et l'éviter, aussi ne vous sentez nullement responsable de ma chute. Par ailleurs je me dois de vous remercier, sans vous je serais probablement encore au fond de ce trou à me demandais quand est-ce que je sortirais. Alors merci infiniment Lu Shan. »

Grelot vint se poser sur son épaule en émettant un petit bruit de grelotement qui signifiait qu'il était heureux de la revoir. Les prunelles vairons de la jeune adulte se posèrent sur le sol où elle aperçut quelques petites tâches de sang.

« -Vous... Vous êtes blessé ?! »



© FieryAmaryllis 2015




Dernière édition par Layla le Jeu 9 Juin 2016 - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lu Shan
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lucian, Funkimina
Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang: Chasseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Amoureux

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]   Lun 6 Juin 2016 - 17:24


Lorsqu'une chute nous permet de
nous rencontrer.


Feat Layla

Le sauvetage était loin derrière pourtant, il semblait encore un peu gêner la demoiselle. Lu Shan savait pourquoi. Elle était saine et sauve grâce à lui mais elle lui redonnait son drapé plein de bave. Le mâle était déjà heureux que le tissu n'est pas cédé entre se faire tirer d'un côté, et se faire entraîner vers le fond de l'autre. Il y voyait comme un miracle ou une volonté du voile de rester intact. Malgré la trace humide qui fonçait le bout tenu par la princesse, il n'y avait aucun dommage. Ni de traces de crocs, ni d’éraflures venant de quand le vêtement avait frotté le sol. Le regard navré de Layla n'avait sa place dans cette rencontre fortuite. Il l'aurait bien consolée et fait la remarque, mais il ignorait si sa position le lui aurait permis. Il n'était qu'un simple chasseur faisant face à la prochaine alpha du clan. Du moins, il le supposait.
La princesse Layla était l'héritière qu'il voyait le plus en compagnie de sa mère. Peut être était ce parce qu'elle était sous-chef ? L'hivernal supposait que cela explique cela mais au final, il ne savait pas trop ce que signifiait le titre de sous-chef. Pour ce qui étaient des autres prétendants à la tête du clan, Lu Shan n'en avait que peu recroisé. Il lui arrivait parfois de suivre les traces de Yaël dans cette forêt ou de l'apercevoir au loin. Quant à Iveana, le chasseur l'apercevait parfois devant des miroirs de glace, se coiffant avec une grâce qui l'envoûtait. Et Elendia, il était la progéniture que le mâle ne voyait pour ainsi pas du tout. Il l'avait déjà aperçu au loin, mais cet héritier demeurait un fantôme aux yeux du canin. Pour dire vrai, il n'y avait vraiment que la princesse lavande qui se montrait le plus aux yeux de tous.

Après sa courbette et lors de son relevage de buste, le mâle put voir le changement émotionnel de la jeune demoiselle. Elle avait rougit tel un coquelicot dansant sous le soleil. C'était un beau rouge qui contrastait avec son pelage. Si ce tel contraste n'avait eu lieu, il aurait été impossible pour le chasseur de voir entre les poils de Layla le rougissement de sa peau. Il remerciait ainsi quelques dieux que ce soit de lui permettre ce miracle. Elle était adorable. Elle lui rappelait la timide poudreuse qui se dérobait dès qu'un touché du soleil venait la caresser. Elle était une amante fuyant toutes tendresses qui enflammaient sa peau blanche. La princesse était cela en cet instant. Elle était cette poudreuse qui cherchait à se dérober, non de caresses, mais d'appellation quant à son ascendance royale. Du moins, c'est ce que supposait le loup svelte.

-Voyons ce n'est pas votre faute mais plutôt de la mienne ! Je suis plutôt tête en l'air le matin, si seulement j'avais fait plus attention j'aurais pu voir ce piège et l'éviter, aussi ne vous sentez nullement responsable de ma chute. Par ailleurs je me dois de vous remercier, sans vous je serais probablement encore au fond de ce trou à me demandais quand est-ce que je sortirais. Alors merci infiniment Lu Shan.

Elle était décidément plus mignonne que tous les tableaux qu'il avait pu se faire d'elle. Sa manière de s'exprimer était assez rigolote qu'il ne put cacher un sourire lié à son amusement. Malgré son arrivée dans l'âge adulte, elle semblait avoir gardée un petit caractère enfantin. Ce n'était pas un défaut, cela rajoutait un trait très intéressant à la demoiselle. Elle semblait vraiment se sentir coupable, détournant le regard plutôt que de parler directement à son servant hivernal. Lu Shan devrait lui apprendre à parler dans les yeux l'un de l'autre ... Pour une alpha, cela pouvait poser problème. La louve devrait prendre confiance sinon, quelques rebellions se feront sous son règne. Oui, le chasseur était paranoïaque sur ce point.

- Vous... Vous êtes blessé ?!

Ces mots ramenèrent le mâle à la réalité présente, le séparant des songes quant à la future alpha. Il posa son regard sur sa patte blessée. Lu Shan avait oublié qu'il s'était coupé avec un caillou trop aiguisé. Il haussa légèrement les épaules tout en remettant bien son drapé autour de son ventre et des ses membres antérieurs.

- Ce n'est rien de bien grave, Princesse. Je passerai voir dame Héméra pour panser cette petite plaie.

Il lui sourit gentiment. Son regard changea quelque peu. L'heure de la leçon avait sonné.

- Si je puis me permettre, ne baissez jamais les yeux princesse. Soyez fière de ce que vous avancez. Que ce soit des paroles sans réels fondements, que ce soit une vérité éphémère, adressez vous à vos confrères en les regardant.

Il passa une patte sous la gueule fine de la louve. Doucement, il lui redressa la tête. Il voulait voir ses beaux yeux et non une louve persuadée que le sol méritait mieux les regards que les protagonistes en face d'elle.

- Vous êtes bien plus belle la tête haute. Il lâcha un petit rire avant de se rembrunir. Toutes plaisanteries écartées, tous les loups ne seront pas aussi cléments en vous voyant davantage observer le sol qu'eux. C'est un manque de respect en soit et qui peut vous compter bien plus que de simples messes-basses désagréables ...

Les paroles de Lu Shan pouvaient être dures aux oreilles de la jeune louve, mais il voulait lui faire comprendre qu'elle ne vivrait bientôt plus dans un cocon d'amour. Elle deviendrait bientôt une dame à part entière de ce monde parfois erroné de calamités tel qu'Oxymore. Le mâle craignait pour elle, aussi bien physiquement que psychologiquement.
Code by Funkimina
Revenir en haut Aller en bas
Layla
Arbre honorable
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay'
Féminin Messages : 490
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 18
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Patience e.e

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]   Jeu 9 Juin 2016 - 15:23

HRP:
 





Lorsqu'une chute nous permet cette rencontre.


Layla remarqua que le chasseur la regardait avec un air quelque peu respectueux. Elle avait l'habitude qu'on la regarde ainsi depuis qu'elle était devenue sous-cheffe seulement cela la mettait toujours mal à l'aise qu'on ne la considère pas comme une simple membre. Elle se rémora le regard surprit lorsqu'elle leur avait annoncé à sa fratrie que sa mère l'avait nommé sous-chef. Bien sur Elendia avait été le premier heureux d'apprendre que sa soeur allait à un moment devenir alpha tandis qu'Iveana était restée aussi froide qu'à son habitude et avait passé l'une de ses pattes avant dans ses cheveux afin de les coiffer. Quand à Yaël il avait hoché la tête et avait souri puis était retourné à ses occupations. Au final la princesse hivernale avait eu peu de soutien des membres de sa fratrie en revanche son clan avait semblait satisfait de cette décision et cela l'avait étonnement surprise.

Un sourire illumina le visage de Lu Shan avant qu'il ne repose son regard sur sa blessure à la patte. Il hocha les épaules comme si cela lui était indifférent et replaça son drapé autour de lui. Layla l'observa dans un silence presque religieux, c'était comme si tout son avait été coupé durant ce court instant.

- Ce n'est rien de bien grave, Princesse. Je passerai voir dame Héméra pour panser cette petite plaie.

L'hivernale faisait confiance aux soins de la guérisseuse mais elle espérait que la blessure même petite ne s'infecterait pas aggravant ainsi l'état du chasseur qui avait besoin de ses quatre pattes pour exercer sa fonction. Un nouveau sourire apparut sur le visage de Lu Shan tandis que son regard devint plus sérieux qu'auparavant inquiétant légèrement la princesse hivernale. Elle se demandait bien ce qui traversait l'esprit du mâle et elle ne tarda pas à le savoir.

- Si je puis me permettre, ne baissez jamais les yeux princesse. Soyez fière de ce que vous avancez. Que ce soit des paroles sans réels fondements, que ce soit une vérité éphémère, adressez vous à vos confrères en les regardant.

Une expression chargée de surprise apparut sur le doux visage de la princesse. C'était une expression courante chez elle qui était fréquemment étonnée. Cependant les paroles de Lu Shan la stupéfièrent. Il était tellement rare que les membres de son propre clan lui donnent des conseils, il se pouvait bien que le chasseur soit le premier à le faire en dehors des bêtas et de sa mère. Habituellement les autres membres s'attendaient à ce qu'elle sache faire et attendaient qu'elle agisse avant de la corriger. Le mâle lui passa alors l'une de ses pattes sous son menton relevant ainsi sa tête, la contraignant ainsi à l'observer droit dans les yeux.

- Vous êtes bien plus belle la tête haute. Toutes plaisanteries écartées, tous les loups ne seront pas aussi cléments en vous voyant davantage observer le sol qu'eux. C'est un manque de respect en soit et qui peut vous compter bien plus que de simples messes-basses désagréables ...

C'était la première fois qu'on lui relevait la tête ainsi. Il a longtemps c'était les nourrices qui lui ordonnaient de les regarder droit dans les yeux mais jamais elles ne l'avaient touché. Cependant Layla n'avait pas à se plaindre, Lu Shan avait été délicat dans son geste, de plus l'hivernale était heureuse qu'on ose la toucher car habituellement les membres se contentaient de s'incliner devant elle et semblaient avoir peur de ne serais-ce que la frôler comme si elle allait se briser. La fille de Meneldil se remémora quelques souvenirs de son enfance, lors des rencontres avec les loups elle était plutôt tactile et n'hésitait pas à leurs faire des câlins comme elle aimait le faire enfant.

« -Je...je ne pensais pas vous manquer de respect Lu Shan, pardonnez moi... Il est vrai qu'il est bien plus polie de regarder son interlocuteur droit dans les yeux mais j'ai du mal à être considérée comme une princesse, je préfère qu'on me traite come une simple membre du clan...   »



© FieryAmaryllis 2015
Revenir en haut Aller en bas
Lu Shan
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lucian, Funkimina
Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang: Chasseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Amoureux

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]   Ven 24 Juin 2016 - 12:57


Lorsqu'une chute nous permet de
nous rencontrer.


Feat Layla

Un fin sourire vint éclairer le visage du chasseur. Il avait toujours son regard calme, posé rivé sur la jeune demoiselle. Il ignorait si son geste serait retenu contre lui. Il ne savait s'il avait le droit de toucher ainsi l'une des princesses de son clan. Mais ce contact semblait plaire à la concernée. Le mâle ne put que trop vite comprendre. Elle devait avoir grandie sous le regard bienveillant de sa mère, sous les yeux du clan qui les baissait à son passage, sous les révérences et sans le moindre contact physique. Elle avait dû se sentir bien seule. Peut-être avait-elle haï aussi son grade sous le ciel étoilé de l'Hiver ? Lu Shan en aurait fait de même. Bien que n'appréciant que peu les gestes trop affectifs à son égard, il n'aurait pu tenir ainsi, destiné à un haut rang où nul être n'ose vous regarder dans les yeux.

-Je...je ne pensais pas vous manquer de respect Lu Shan, pardonnez moi... Il est vrai qu'il est bien plus polie de regarder son interlocuteur droit dans les yeux mais j'ai du mal à être considérée comme une princesse, je préfère qu'on me traite come une simple membre du clan...

Le mâle passa sa patte sur sa joue puis il lui ébouriffa les cheveux. Il savait que si un autre hivernal passait par là et qu'il disait cela à l'Alpha actuel ou à un bêta, le chasseur aurait des ennuis. Mais qu'importe, la demoiselle désirait être considérée comme un simple membre. C'était son choix, il le respecterait et cette folie en était le premier symbole. Lu Shan reposa sa patte au sol et ses yeux devinrent ronds. Il cligna plusieurs fois des yeux puis sans le vouloir, il explosa d'un rire franc se détournant de Layla. Il avait tellement ébouriffé ses cheveux que la princesse ressemblait à un lion hirsute timide. Il devait se calmer. Ce n'était que peu poli de se moquer ainsi d'elle alors qu'il était responsable de cette apparence.

- Par ... Pardon ... articula-t-il lentement en se retournant vers elle, mais il montra de nouveau son dos, n'arrivant pas à se calmer.

Il se sentait idiot. Il n'arrivait pas à faire taire son fou rire. Il n'avait jamais ri autant et rapidement, les larmes lui montèrent aux yeux. Il devait se reprendre. Il montrait un faciès de lui pas très sympa et très moqueur.
Lorsqu'il parvint à se calmer quelque peu, il reprit la parole, mais il n'osait faire face à la princesse.

- Pardon, dame Layla. Loin était mon intention de me rire ainsi de vous ... Je ne sais pas ce qui m'a pris. Je me retrouve bien idiot et incapable de vous faire face sans que ... Je ne pouffe de rire à nouveau.

Un long soupire s'échappa de sa gueule. Il ne savait pas si la demoiselle avait remis en place sa belle chevelure, si bien qu'il ne se risqua pas à s'exposer à un nouveau rire déplacé envers elle.

- En cet instant, ce n'est pas vous qui me manquez le plus de respect mais l'inverse ... Je vous fais la morale pour aller à l'encontre de ce que je dis. Je fais un piètre parleur et sermonneur !

Il se passa une patte sur le visage en soupirant. Il remit en place les quelques mèches rebelles qui s'étaient laissées tomber sur son visage lors de sa crise.

- En avez-vous déjà parler aux autres hivernaux ? De ne plus être considérée comme une princesse mais comme une simple dame ?

Il venait de retrouver entièrement son calme. Lu Shan fit face à sa comparse, évitant du regard ses cheveux.

- Auriez-vous peur qu'ils ne vous prennent au sérieux ? Ou n'avez-vous jamais tenté cela ?

Un fin sourire éclaira son visage. Un amusement certain flânait dans ses yeux vairons.
Code by Funkimina
Revenir en haut Aller en bas
Layla
Arbre honorable
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay'
Féminin Messages : 490
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 18
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Patience e.e

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]   Ven 15 Juil 2016 - 11:08



       
Lorsqu'une chute nous permet de nous rencontrer.


       
La princesse n'osait pas quitter les yeux du chasseur de peur de lui manquer de respect. Elle avait beau les avoir regardé plusieurs fois, Layla n'avait pas vraiment fait attention que les yeux de Lu Shan étaient également vairons et des mêmes couleurs que les siens. Ce fut une étrange surprise qui passa dans le regard de la louve qui n'avait pas vu de loups ayant les mêmes yeux qu'elle depuis Qar'Kam. Cependant son ami n'était plus, il était partie l'on ne savait où laissant une infime tristesse à l'intérieur de la fille de Meneldil qui regrettait plus que tout son départ. C'est alors que le chasseur hivernal passa l'une de ses pattes dans la tignasse noire de la princesse et lui ébouriffa quelques secondes les cheveux à son grand désespoir.

Ce qui fallait savoir chez Layla c'était qu'elle possédait des cheveux qui étaient tout simplement incontrôlable. Il était très difficile de les coiffer et les nourrices qui l'obligeaient à rester assise durant des dizaines de minutes le temps qu'elles fassent quelque chose de convenable avec ses cheveux avaient fini par abandonner. Généralement la louve aux teintes lavandes se contentait de passer quelques coups de pattes sur ses cheveux pour les faire tenir en place et dans de rare cas le vent les remettaient dans le droit chemin, tout se passait à peu près bien du moment qu'on ne les touchaient pas car lorsque c'était le cas...eh bien le résultat n'était pas toujours très beau à voir, cela expliquait probablement le fait que notre louve s'approche très peu des louveteaux qui ont tendance à lui grimper sur le dos et jouer avec ses cheveux. Cependant pour certains le fait que la princesse hivernale se retrouve avec une sorte de mini crinière en guise de cheveux avait quelque chose de plutôt comique et c'était précisément ce que Lu Shan devait avoir en tête car il fut pris d'un fou rire.

- Pardon, dame Layla. Loin était mon intention de me rire ainsi de vous ... Je ne sais pas ce qui m'a pris. Je me retrouve bien idiot et incapable de vous faire face sans que ... Je ne pouffe de rire à nouveau.

Le chasseur semblait être parvenu à calmer son fou rire mais n'osait pas regarder la princesse. Cette dernière passa rapidement ses pattes dans ses cheveux hérissés et tenta de les aplatir tant bien que mal, plusieurs dizaines de secondes furent nécessaires à cette tâche tandis qu'un soutire illuminait son visage. Ainsi il lui faisait la moral mais ne pouvait s'empêcher d'éclater de rire en voyant les cheveux ébouriffé de la jeune louve, les yeux vairons de l'adulte pétillèrent de malice tandis que Lu Shan semblait lire dans ses pensées.

-En cet instant, ce n'est pas vous qui me manquez le plus de respect mais l'inverse ... Je vous fais la morale pour aller à l'encontre de ce que je dis. Je fais un piètre parleur et sermonneur !

Layla n'osait dire quoique ce soir de peur de replonger l'hivernal dans une crise de fou rire. Ce dernier était occupé à remettre des mèches de cheveux rebelles en place. La fille de Meneldil pencha sa tête sur le côté tandis que Lu Shan prononçait d'hors et déjà de nouvelles paroles.

-En avez-vous déjà parler aux autres hivernaux ? De ne plus être considérée comme une princesse mais comme une simple dame ?

C'était une chose qu'elle avait faite maintes fois mais toujours par courtoisie ou certains par peur s'obstinaient à la traiter comme une princesse. Quoique, les nourrices qui c'étaient occupées d'elle lorsqu'elle était plus jeune ne l'avait jamais considéré comme la fille de leur alpha mais plutôt comme une petite peste qui n'écoutaient jamais ce qu'on lui disait et qui sortait du camp dès qu'on la lâchait du regard. Elle fit un mouvement pour passer sa patte dans les cheveux mais s'arrêta en se rappelant l'accident qui s'était déroulé quelques minutes plus tôt, elle laissa donc sa patte se remettre là où elle était.

« -Bien sur mais disons que ce que je leur dit rentre dans l'une de leurs oreilles et sort par l'autre donc on en revient à la même chose. »

Lu Shan se tourna enfin vers Layla en évitant soigneusement d'observer les cheveux  de jais de la louve évitant ainsi une nouvelle crise de fou rire.

-Auriez-vous peur qu'ils ne vous prennent au sérieux ? Ou n'avez-vous jamais tenté cela ?

La princesse leva un sourcil moqueur en observa le chasseur.

«- Ai-je bien entendu ? Vous pensez que je crains qu'on ne me prenne pas au sérieux ? Il est vrai que si on passe trop longtemps une patte dans mes cheveux il y a peu de chances mais sinon je n'ai pas peur de leur dire malgré le fait que ça ai très peu d'effet. » Elle marqua une courte pause accompagnée d'un sourire et d'un regard taquin. « D'ailleurs vous pouvez me tutoyer, j'apprécie votre courtoisie mais je préfère être traitée comme les autres de plus maintenant que vous avez vu la véritable nature de mes cheveux je doute que cela soit nécessaire.   »


       
- Adrenalean 2016
       


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dandelion
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Funkimina, Lucian
Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2016
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/100  (0/100)
En couple ?: //

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]   Ven 2 Juin 2017 - 10:35

J'archive ce rp avec l'accord de Layla.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsqu'une chute nous permet de nous recontrer [ Feat Lu Shan ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Archives Hiver-
Sauter vers: