Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Le calme effraie la tempête. [Privé feat. Seijii]

Aller en bas 
AuteurMessage
Meldy
Cellule
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 22
Date d'inscription : 08/05/2016
Age : 17

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non.

MessageSujet: Le calme effraie la tempête. [Privé feat. Seijii]   Jeu 12 Mai 2016 - 23:59




Le calme effraie la tempête.
feat. Seijii


La vallée était calme, plongée dans un silence presque parfait. Une brise légère soufflait sur l'herbe, faisant danser les plantes et les feuilles à son rythme. Elle amenait des odeurs étranges, inconnues, attirantes et effrayantes.
   Les loups qui venaient se reposer ici s'aventuraient rarement loin, préférant éviter la ferme située derrière la colline, en contrebas. Eviter les ennuis est souvent la meilleure chose à faire. Meldy, elle, ne cherchait même pas à savoir où elle se trouvait. La chasse l'avait attirée ici, alors qu'elle suivait une famille de lapins qui semblaient plutôt délicieux. Hélas, elle avait perdu ses proies en arrivant ici. Elle tourna en rond quelques instants, essayant de repérer l'odeur d'un quelconque animal comestible, sans succès, et finit donc par abandonner. Elle continua à marcher d'un pas lent, sans réel but. Sa journée était vide, aucune mission, rien d'important à accomplir. Ypso ne lui avait pas donné de consignes depuis un moment. Faire une petite sieste lui sembla une bonne idée lorsqu'elle aperçut un petit rocher chauffé par les rayons du soleil. C'était sans compter sur son clan.
   Un groupe de louveteaux dévala la pente qui menait à Meldy en criant, et l'un d'eux lui rentra dans les pattes. La louve, de mauvaise humeur, le repoussa plus ou moins gentiment en grognant. Ce n'était donc pas possible d'être tranquille ? Qu'est-ce que ces quatre gosses venaient faire dans la vallée ? Ils ne semblaient même pas en âge d'apprendre quoi que ce soit ! Mel' chercha du regard leur superviseur ; la nourrice qui devait les accompagner n'était sûrement pas loin, et la tueuse se ferait un malin plaisir de lui reprocher le comportement des garnements. Ces derniers n'avaient pas l'air de se préoccuper d'elle plus que ça ; trop concentrés sur un papillon qui venait de s'envoler.
   Un mâle au pelage brun clair se tenait debout, observant les louveteaux. Exaspérée, la louve s'avança vers lui en trottinant. Elle n'aimait pas les enfants, encore moins lorsqu'elle cherchait le calme.

      - Hé ! Tu n'es pas censé les surveiller par hasard ? Je ne supporte pas qu'on vienne rouler entre mes pattes...

   Son ton agressif était voulu, elle comptait bien lui faire comprendre qu'ils n'étaient pas les bienvenus à ses côtés. Elle attendit sa réponse, affichant un air furieux.


Revenir en haut Aller en bas
Seijii
Créatrice de smoothie à la fraise
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 355
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 23
Ta localisation réelle : Dans ton lit mon Navi-chou ♥

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Kynight

MessageSujet: Re: Le calme effraie la tempête. [Privé feat. Seijii]   Sam 21 Mai 2016 - 0:31


Le calme effraie la tempête.
Feat Meldy.


Cheminant dans une plaine verdoyante, Seijii tenait généreusement une feuille de palmier  entre ses crocs, qu'il avait ramené des terres estivales. Les rayons du soleil qui lui collait à la peau, lui remémora l'atmosphère torride qui dominait le territoire ennemi. Une étincelle chaleureuse bondit dans ses prunelles candides, pendant qu'il franchit un versant de la colline. Une pelisse violacé à la silhouette embrumée par la puissance de sa mémoire physionomique, dosé d'une imagination destinée à occuper son esprit via des images immatérielles, valsa dans son champ de vision. Son regard aussi profond qu'un abysse profond se combina en une spirale infini, explosant dans mille reflets illusoires lorsqu'un louveteau traversa un buisson d'ajonc, par lequel l'image de Sergueï était peinte. L'automnal lâcha son butin, pendant que son petit camarade bondit dans sa direction, les fruits exotiques étaient éparpillé sur la terre meuble. Le balancier en panache, la nourrice glissa doucettement sa langue épaisse contre son crâne. De petits poils basanés suivaient l'ascension du muscle buccale acceptant les règles de la gravité. La commissure de ses lèvres s'allongea, dessinant un sourire pusillanime sur son visage. Le petit l'attendrissait. Rassemblant les dernières bananes, Seijii posa sa queue sur le dos du louveteau qui sautait à chaque flaque d'eau, accueillant sa nourrice par de petites gouttes sordides explosant sa fourrure fignolée.

Les deux compères gravirent des pentes abrupt avant de franchir un filament d'eau qui s'évanouit entre deux mottes de terre. Bientôt, l'automnal put apercevoir la cime des arbres se dandiner, décrivant la courbe du vent de façon sempiternelle. Le louveteau ayant grimpé sur son dos durant leur progression dans le territoire, devenait aussi raide qu'un bout de bois. Hors d'haleine, le végétarien agita mollement son omoplate dans le but de l'éveiller. Autour de lui, à proximité des tanières communes, d'autres louveteaux dont il avait la charge, se joignirent à la troupe guillerette. Alors que le premier sorti d'une dimension parallèle à laquelle il n'avait pas accès, le suivant bondit dans sa direction. Bandant ses muscles, la nourrice prépara à recevoir un nouvel hôte. Toutefois, le loupiot se manqua de peu, exposant son manque d'agilité autour de ses frères et sœurs qui riaient aux éclats. Leur quolibet remonta dans l'atmosphère percuta l'écorce des arbres dans un écho malveillant. Emphatique, Seijii pris la situation en coussinet. Le commencement de son programme débutait par une prise de vitamine nécessaire. L'automnal voulait faire de sa garde, une journée aussi culturelle que folâtre. Du bout de la patte, il déroula la feuille de palmier qui déploya sous les regards admiratifs, tous ses trésors : Des bananes, des durians, des litchis, des ananas. La nourrice pointait chaque fruit du bout du balancier et proposa un morceau à chacun. Si l'une des femelles dont le pelage nuancé de couleur primaire se distinguait de ses frères et sœurs par le refus d'extérioriser ses goûts aux antipodes de ce qu'elle consommait d'accoutumé, elle croqua dans l'enveloppe coriace d'un fruit rose à l'aspect écailleux. D'un geste amical, Seijii l'encensa.

En repensant à l'estival qui lui avait échangé ses quelques fruits exotiques en échange d'un futur éventuel service, l'automnal ne put s'empêcher d'afficher un sourire nias. La gentillesse dont il avait fait preuve méritait un retour décuplé. Mais pour le moment, il avait une tâche plus urgente à accomplir. Les gammas, parents des quatre petits monstres avaient exigés à ce qu'un adulte les amènent prendre l'air ainsi que les vertus de la chasse. Toutefois, ne leur ayant pas dit qu'il ne chassait pas, la nourrice devenait trouver une parade pour honorer la demande tout en respectant ses propres convictions. Mais avant de bâtir le présent sur une suggestion hâtive, une petite sieste digestive s'imposa.


***


Seijii aperçut la crête d'une plaine où la monotonie verdissante se découpa dans un ciel bicolore. Aussitôt les garnements lui échappa, à l'exception d'une femelle timorée qui sursautait au moindre frémissement d'aile de papillon. D'un mouvement rassurant, la nourrice l'encouragea à bondir à la rencontre de sa fratrie. Lymphatique, la petite hocha la tête, puis dévala une pente d'herbe rase. Sa queue ondula tandis qu'il observait ses bébés galoper dans la lande. Cependant, cet instant illuminé par les jappements heureux ne prient qu'un laps de temps à s'étouffer parmi les hurlements du vent. Au loin, il distingua une silhouette sombre qui s'approcha de lui. Crispé, ses pupilles se dilatèrent, jusqu'à ce qu'il reconnaisse Meldy. Une louve, une tueuse qu'il connaissait seulement de vue. Il afficha un sourire et s'apprêta à la saluer quand elle aboya :


▬   - Hé ! Tu n'es pas censé les surveiller par hasard ? Je ne supporte pas qu'on vienne rouler entre mes pattes...

Son ton agressif broya son cœur innocent, jusqu'à en vidé les dernières émotions positives. Telle une éponge oubliée, délaissé par les âmes blessées, victime de lésions, narcissiques et écarlates. Imperceptible, mais, pourtant bien visible à celui qui ose ouvrir son cœur sensible.

▬   Oh je suis tellement désolé ! Excuse-moi... Je...Ca ne se produira plus. Je te demande pardon...

Gémit-il en se planqua au sol. Sa queue s'enfouit sous son ventre en signe de soumission totale tandis qu'il attendit docilement une autorisation pour se redresser.

© PRIDE SUR LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
Meldy
Cellule
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 22
Date d'inscription : 08/05/2016
Age : 17

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non.

MessageSujet: Re: Le calme effraie la tempête. [Privé feat. Seijii]   Mer 8 Juin 2016 - 3:24




Le calme effraie la tempête.
feat. Seijii


Les babines de la louve s'étaient retroussées sur ses canines nacrées et elle observait le moindre mouvement de la supposée nourrice. Ses yeux glacés qui reflétaient la froideur de son âme se posèrent sur la touffe châtain qui recouvrait ceux de son interlocuteur. Puis, avec une lenteur extrême, elle les plongea dans son regard gris et apeuré, déversant toute sa rage de vivre et sa folie de mort, toute sa colère devenue irrépressible.

En face d'elle le loup se recroquevilla à la manière d'une feuille brûlée, couché au sol en position de soumission totale. La queue enfouie sous son ventre, il gémit une réponse d'excuse :

- Oh je suis tellement désolé ! Excuse-moi... Je... Ça ne se produira plus. Je te demande pardon...

Excepté ses lèvres qui étaient redescendues en une position plus pacifique, l'allégeance de l'automnal ne changea rien à l'attitude de Meldy. Ses prunelles brûlaient d'une ardeur défiant les limites de la sanité. Ce moment de chasse aurait dû rassasier son envie de se sentir retirer la vie a un animal, et même sans ce sentiment de toute puissance, elle aurait pu se satisfaire d'un long instant de solitude. L'évanescence d'une existence s'échappant sous ses griffes lui manquait et l'être qui avait osé lui retirer ce bonheur allait être la victime de sa fureur.

La faible lueur de lucidité se perdait petit à petit des les tréfonds les plus sombres de son esprit, et, si la louve ne se forçait pas à rester dans une forme d'éveil mental, elle risquait même de s'éteindre définitivement.

Ses pupilles s'étaient rétractées en de simples fentes verticales noires et sa queue touffue battait l'air en un rythme saccadé. Ses poils se hérissaient sur sa colonne vertébrale et son flanc se soulevait visiblement à chacune de ses inspirations rapides. Pourtant, elle ne banda pas ses muscles pour sauter sur un adversaire potentiel ; non, avait-elle une raison de le faire ? Aucune. Elle se contentait de contenir sa fièvre de combat et l'ouragan de souffrance qui avaient atteint leurs paroxysme. Peut-être voulait-elle avertir le loup de sa férocité, peut-être n'arrivait-elle simplement plus à garder ses sentiments enfouis au plus profond de son âme.

- Cette soumission ne t'apportera rien de bon, cracha-t-elle. Relève-toi, fais face à tes peurs !

Elle lacérait la terre de la vallée de ses griffes tandis que les aboiements des louveteaux qui s'amusaient plus bas parvenaient à ses oreilles. Le vent sifflant accompagnait leurs jappements heureux qui avaient troublé la tranquillité de la tueuse.



Revenir en haut Aller en bas
Daenerys
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay', Dany, Oz
Féminin Messages : 199
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
25/100  (25/100)
En couple ?: ♛

MessageSujet: Re: Le calme effraie la tempête. [Privé feat. Seijii]   Dim 11 Déc 2016 - 15:13

» Up ! «
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calme effraie la tempête. [Privé feat. Seijii]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calme effraie la tempête. [Privé feat. Seijii]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Archives Automne-
Sauter vers: