Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: Hors jeu :: Archives Eté Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sexy Wolves ~ Rage <3
Invité
Invité
Sam 20 Fév 2016 - 17:03


Sexy wolves

Le jour se levait peu à peu laissant les quelques rayons du soleil assez puissants pour traverser les nuages réchauffer l’atmosphère glaciale. L’hiver. Cette saison froide et morbide ne méritait pas d’exister. Cette époque de l’année annonçait des tempêtes, de la neige, peu de gibier, du froid, du froid et encore du froid. Voilà pourquoi Kaïne était allongé, seul et en toute illégalité, sur le territoire estival, le seul endroit où la chaleur résistait un peu à la brise. Grâce à sa masse de poils verte et marron, le loup aux allures de nounours avait passé la nuit à dormir tel un bambin sans avoir le moindre frisson. Ses paupières encore lourdes s’ouvrirent difficilement. Sa vue devint peu à peu nette. Devant lui se trouvait la magnifique cascade de Nienor, bijou du territoire de l’été. Il était déjà venu en ce lieu auparavant pour se poser sur les pierres chaudes et lézarder au soleil sans bouger. La langue pendante sur le côté comme à son habitude, le printanier resta immobile pendant quelques minutes et écouta le bruit de l’eau qui s’écrasait lourdement sur les pierres. Il avait du mal à se rappeler comment il était arrivé jusque-là, son pouvoir avait dû encore se retourner contre lui.  

Après quelques minutes relaxantes, il se leva et fit quelques pas vers le bassin d’eau qui se trouvait devant lui. Le sol à moitié gelé craquait sous le poids de ses pattes tandis que sa longue queue touffue trainait derrière lui attrapant toutes sortes de saleté (beurk). Il but quelques gorgées d’eau fraiche pour se désaltérer puis s’assit et admira son beau reflet de mâle dominant. Il avait encore grandit (et prit un peu de poids). Sa fourrure était plus épaisse durant l’hiver, il était dur de ne pas le confondre avec un ours. Son collier était de plus en plus usé par le temps mais cela ne lui importait peu, il y tenait. Ses yeux quant à eux étaient toujours les mêmes, son regard n’avait pas changé, on pouvait toujours voir en lui ce côté dément. Bref, il était toujours aussi beau gosse.

Kaïne releva enfin sa tête après avoir passé plusieurs minutes à se contempler et à sourire à son propre reflet. Il se secoua et étira longuement son échine. La question ultime qu’il se posait à lui-même tous les jours traversa son esprit : Qu’allait-il faire de sa journée ? Partir à la recherche de gibier ? Se dégourdir les pattes après une bonne nuit de sommeil ? Espionner les estivaux ? Faire pousser des fleurs sur ce territoire puant l’eau de mer ? Piéger leur Alpha ? Dormir encore ? … Il n’eut pas le temps de réfléchir à ce qu’il allait faire, une odeur de fleur moisie venait de lui chatouiller la narine gauche. Pouark ! Qui pouvait sentir la pourriture à ce point ? Il regarda autour de lui et ne vit personne. Pourtant, cette odeur étrange trahissait la présence d’un loup. Il ne le savait pas encore, mais le loup allait faire une rencontre plutôt enrichissante.
Revenir en haut Aller en bas
Rage
Arbre centenaire
Rage
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 439
Date d'inscription : 19/08/2013
Âge : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
Sexy Wolves ~ Rage <3 Left_bar_bleue0/0Sexy Wolves ~ Rage <3 Empty_bar_bleue  (0/0)
En couple ?:
Dim 6 Mar 2016 - 21:28


Sexy Wolves

Rage & Kaïne

Voilà trop longtemps que Rage s'laissait aller. Il avait jamais fait grand cas de son physique avant, mais maintenant que les affres de l'âge lui couraient après, il devait faire face à plusieurs réalités plutôt dérangeantes, qui le poussaient aussi à remettre ses habitudes en question. Déjà, en tant que Bêta, c'était quand même mieux qu'il présente bien - autant que faire se peut, quoi - pour les réunions officielles et autres bagatelles du même style. Le printemps passerait pour une saison craignos si le bruit que l'Alpha s'entourait d'un vieillard sénile pour ses conseils se répandait. Puis bon, même pour lui, c'était plus agréable de ressembler à autre chose qu'un cadavre réduit en paillasson décomposé et suintant. Il en avait déjà l'odeur, inutile de pousser plus loin la coquetterie.

Pour prendre le pas sur sa déchéance physique, donc, le vert devait fournir pas mal d'efforts, c'qui manquait pas de le turlupiner un chouïa. Dans la force de l'âge, il avait jamais eu à faire grand-chose pour entretenir sa musculature, et même s'il était un peu maigrichon sur les bords, ça passait crème. Maint'nant, quand il lui arrivait de s'voir dans une flaque d'eau croupie, y s'trouvait... pendouillant. Ouais, limite flasque en fait. Et pour un Bêta, qui plus est un Bêta avec un passé de soldat et une dignité encore intacte, c'était juste pas possible. Mais bon, fallait aussi reconnaître que le combat était pas équitable, il devait non seulement lutter contre le temps, mais aussi contre la pourriture, qui le grignotait un peu plus chaque jour. Pourquoi ? Aucune idée, sûr'ment un remboursement pour toutes les vies qu'il avait prises dans sa vie, avec les intérêts. Le fait est que ça se retournait contre lui et qu'il y pouvait pas grand chose au final !

Le pire, dans tout ça, c'était vraiment l'odeur. Rage commençait à se sentir comme un poisson pourri, surtout les jours de pluie, et ça avait tendance à lui plomber sérieusement le moral. Il n'avait jamais fleuré bon les roses et la lavande, loin d'là, mais pour qu'il en vienne à être lui-même indisposé, c'est qu'ça devenait grave... Il en avait pas honte - chacun est comme il est, merde - mais du coup, fallait admettre qu'il avait quand même un peu les jetons à l'idée de tomber raide mort, un d'ces quatre, comme ça, avec ses entrailles rongées. Sans trop de préavis, juste tomber comme un étron au milieu des fleurs et mourir, bêtement. Ça lui vendait pas vraiment du rêve comme fin, et le fait de rien savoir de la date lui foutait de ces angoisses... Était-il donc si décrépi ??

Au final, il avait trouvé une solution temporaire à ce mal. Il s'était rendu compte que sa vie était devenue molle en même temps que lui, et cet état de faits devait aggraver le déclin d'sa santé, notamment celle de ses organes. Étant soldat, il avait eu l'occasion de bouger à droite à gauche sans arrêt, mais en devenant vieux et Bêta, il s'était fait casanier et flemmard. Il fallait donc qu'il reprenne un train de vie plus mouvementé, s'alimente mieux avec des viandes plus fraîches et bouge ce foutu derrière d'handicapé. Et là, MIRACLE ! Il put constater une nette amélioration chez lui, autant du point d'vue physique que dans la caboche, et ça l'aida à continuer sur cette voie. Bon, la fierté en prenait un coup tout d'même, fallait pas se voiler la face, il devait s'entretenir comme un p'tit vieux, mais au moins il clamserait pas comme un con dans un fossé !

C'est donc pour cette raison que régulièrement, le grand vert partait en expédition, profitant au passage de la jeune alliance avec l'été pour squatter leurs terres. Comme ça il pouvait faire des promenades plus longues et se dépenser plus ! Il évitait aussi de se servir de la pourriture à tout bout d'champ, histoire de pas s'auto-dégrader inutilement et stupidement, et suivait donc chaque matin et chaque soir un p'tit entraînement physique pour retrouver - un peu de - sa forme d'antan. Mine de rien c'était pas mal efficace quand même, il se sentait revivre ces derniers temps ! Pis fait non négligeable, il puait aussi un peu moins. Ça sentait toujours fort le vieux bouc - pourri - mais au moins les gens ne vomissaient pas leurs tripes quand il s'approchait. Bon en vrai, et heureusement, cette situation n'était jamais arrivée... Mais certains matins, avec une odeur de mort au réveil, c'était dur à supporter pour son estomac et il se retrouvait nauséeux pour la journée. Enfin, c'tait du passé tout ça !

En c'te belle et glaciale journée d'hiver, tandis qu'le printemps tardait à se montrer et réchauffer un peu le soleil, le Bêta avançait à belles foulées sur le territoire estival. S'il prenait garde à plus rien pourrir, fallait avouer que ça l'empêchait pas non plus d'faire une ou deux crasses par-ci par-là, histoire de pas perdre la main. Sans pourriture, bien sûr, sa santé prévalait sur son humour, mais du coup il rivalisait d'ingéniosité pour ses boutades et ça entretenait son esprit. En tout cas, c'est c'qu'il aimait se dire. Bon, par contre, la mauvaise manie de digresser et pas pouvoir tenir une idée jusqu'au bout, il aurait du mal à s'en défaire, mais reprenons quand même.

Notre imposant printanier arrivait donc en vue de la cascade de Nei... Nio... Nier... bref la cascade, guilleret et le pas vif. Il avait la pêche et la banane, le cou dressé comme un fier coq de basse-cour, et promenait son regard doré autour de lui avec un certain flegme. En vérité, en plus d'entretenir son cardio, il cherchait quelque chose de bien drôle et divertissant à faire, histoire de pas perdre sa journée. Pour le moment, il était plutôt déçu de rien trouver, pas d'idée brillante ou d'illumination divine, donc il attendait en quelque sorte un miracle pour le tirer de là.

Faut avouer que quand il aperçut le monstre poilu à côté de l'étendue, il put pas s'empêcher de sourire davantage ; il en attendait pas tant ! Sans connaître Kaïne personnellement, il avait eu des échos du personnage, c'qui était plutôt normal pour un Bêta - d'après Myosotis et les autres en tout cas. Si son comparse était en forme, y'avait de quoi s'organiser un bon programme, puis ça promettait au moins une bonne rigolade... Ni une ni deux, le vert - pourri - reprit sa marche à bon train, et s'approcha de l'autre. Ouais, il devait sûrement être annoncé depuis quelques minutes par son délicat fumet, mais Rage se préoccupait plus des réactions depuis belle lurette, aussi il aborda l'ours sans s'gêner, se plantant non loin de lui avec son plus beau sourire carnassier.

« Hola, qui vois-je ! Ce s'rait-y pas sieur Kaïne qui rôde en terres estivales ? Ben alors, poto, tu t'es perdu, ou le climat te sied davantage ici ? »



Honnêtement, le Bêta doutait que son compatriote saisisse le sens de chaque mot de sa réplique, mais c'tait pas bien grave. Le nounours avait l'air un peu bébête et c'est c'qui faisait son charme ! Posant ses fesses sur la pierre lisse et humide, le grand vert pencha légèrement la tête sur le côté, usant de nouveau de sa voix de stentor rockeur. Voyons c'qu'il pouvait tirer de l'autre pour s'amuser un brin.

« Dis-moi l'ami, c'quoi au juste la suite de ton programme ? Promenade ? Farce ? Manger ? Ou dodo ? »


© Rage
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 25 Mar 2016 - 21:32


Sexy wolves

Un loup au pelage vert ou plutôt verdâtre avait surgit de nulle part. Kaïne, trop occupée à scruter le loup dans ses moindres détails, ne fit pas attention aux dires de celui-ci. Une fourrure sale et peu miroitante. Une face flippante avec des yeux noirs et or. Une odeur nauséabonde et une voix envoutante. Cette description correspondait parfaitement au bêta printanier nommé Rage. Le gros nounours tout poilu ne l’avait encore jamais rencontré, en réalité il connaissait peu de loups de son clan et plus les jours passaient plus il se disait qu’il devait remédier à ce problème. Il avait beaucoup entendu parler de ce loup et si les rumeurs étaient vraies, il ne fallait pas trop chercher les embrouilles avec lui. Cependant, Kaïne était bien trop têtu pour s’avouer à lui-même qu’il était en position de faiblesse par rapport au bêta. Ce dernier repris la parole de sa belle voix qui pourrait charmer presque n’importe qui. Ce gars-là savait s’exprimer.

« Dis-moi l'ami, c'quoi au juste la suite de ton programme ? Promenade ? Farce ? manger ? Ou dodo ?»


Kaïne haussa un sourcil à l’écoute du nouveau venu. Le loup verdâtre, la tête penchée sur le côté, arborait un étrange sourire assez déstabilisant. Qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire de savoir ce qu’avait prévu le gros loup poilu ? Le bêta n’avait quand même pas prévu de l’accompagner ? Si c’était le cas, la matinée risquait d’être longue. Kaka était quand même assez solitaire dans le fond et aimait bien chasser, jouer, manger, dormir… tout seul. Mais quelque chose lui disait qu’il n’était pas prêt de se débarrasser de ce loup qu’on pouvait sentir à des kilomètres à la ronde. Peut-être que son odeur aller s’imprégner dans son pelage ? Pouark noooon. Le loup vert et marron afficha un air presque dégouté à cette pensée. Qu’allait-il faire si jamais sa belle et douce fourrure sentait la pourriture ? Comment allait-il approcher les femelles avec une odeur pareille ? C’était impensable. Il devait s’éloigner du mâle coute que coute. Mais comment ? Il n’était pas très endurant alors la fuite en courant n’était pas imaginable. Il n’était pas non plus beau parleur alors essayer de trouver une excuse pour partir n’était pas possible non plus. En attendant de trouver le moyen de se sortir de là, il se devait de lui répondre. Il prit la parole de sa voix grave de jeune mâle encore sobre (pour combien de temps encore ?).

Hum, à vrai dire j’y réfléchissais au moment même où vous êtes apparu.

L’espion printanier tourna son regard vers le bassin d’eau qui se trouvait juste à côté de lui. Il regarda une nouvelle fois son reflet puis reposa ses yeux vairons sur Rage. Il put constater que le pelage de ce dernier était drôlement amoché, on pouvait voir des cicatrices par endroit. On aurait dit qu’il pourrissait, peut-être était-ce vraiment le cas. Etrange et écœurant.
Après un petit instant de silence, Kaïne fut résigné à répondre et à conclure qu’il n’allait surement pas pouvoir s’éclipser seul.

Je pense que je vais aller vagabonder sur le territoire de nos ennemis et pourquoi pas leur prendre un peu de gibier sur la route. Et vous, que faites-vous ici ?

En réalité il se fichait bien de savoir pourquoi son supérieur était en ce lieu, il avait cette question par principe. Il posa son regard sur la cascade qui s’écoulait avec fracas en faisant mine d’être attentif à la réponse du loup.

Dis moi si la réponse ne te vas pas o/
Revenir en haut Aller en bas
Asha
Administratrice
Asha
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 363
Date d'inscription : 08/02/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Loin

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
Sexy Wolves ~ Rage <3 Left_bar_bleue20/100Sexy Wolves ~ Rage <3 Empty_bar_bleue  (20/100)
En couple ?: La Rose ne s'épanouit que pour un seul Soleil...
Dim 22 Mai 2016 - 13:52

» Up ! «
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 11 Déc 2016 - 13:23

Au vu de la petite poussière sur ce rp, il a été archivé Wink

Pour le récupérer, envoyez un mp au staff

~<3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: