Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 
Top friends

8831


Partagez | 
 

 Les grands nénuphars sur les calmes eaux. [ feat Elea. ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Layla
Arbre honorable
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay'
Féminin Messages : 490
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 18
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Patience e.e

MessageSujet: Les grands nénuphars sur les calmes eaux. [ feat Elea. ]   Mar 29 Déc 2015 - 11:51


Les grands nénuphars sur les calmes eaux.



L'aube s'était retirée depuis quelques heures maintenant, les étoiles s'étaient retiré du ciel en emportant avec elle, leur longue cape noire qui leur servait de fond. Cependant Apollon n'était pas encore à son zénith. Chionée avait recouvert les terres tropicales de son long manteau blanc. La chevelure de couleur encre de la louve, se faisait soulevé par Borée. Les pattes de l'adolescente s'enfonçaient dans le manteau de Chionée, le faisant crissait à chacun de ses pas. Layla affichait un masque de nostalgie et de culpabilité. Grelot, son fidèle compagnon volait à ses côtés sans se préoccupait de sa maîtresse, pourtant cette dernière ne semblait pas au plus haut de sa forme.

En vérité cela faisait maintenant quelques temps que la jeune princesse hivernale culpabilisait, depuis les semaines suivant son arrivée en territoire hivernal précisément. Elle se sentait coupable envers tout ces hivernaux à qui elle devait sourire alors qu'elle n'en voulait rien, plus encore, elle se sentait coupable de vivre sur les terres hivernales alors qu'elle sentait qu'elle n'y appartenait pas pleinement. C'était là qu'intervenait sa nostalgie, elle lui rappelait sans cesse tout ce qu'elle avait vécu en automne, tout ce qu'elle ne pourrait jamais oublier et tout ce qu'elle avait abandonner pour retourner sur ses terres natales. Bien sur elle n'avait pas eu le choix, elle n'était là que pour servir son alpha même si la louve qui était son alpha était également sa propre mère. Oui, Layla culpabilisée énormément envers sa mère et les membres de son « clan ». Elle avait essayée de s'adapter au climat glacial, aux environnements froids, au manque de végétation mais elle n'y avait pas réussi. Certes elle ne baissait pas encore les bras, elle avait espoir qu'un jour elle finisse par s'adapter à ce clan, après tout au fond, Meneldil devait avoir le même espoir pour ses enfants, qu'ils s'adaptent rapidement aux terres de leurs ancêtres.

Iveana se portait comme un charme. Heureusement pour elle d'ailleurs ! Layla n'avait encore jamais vu sa soeur aussi rayonnante, depuis le retour du clan en hiver, l'ainée des enfants de Meneldil resplendissait de jour en jour. Il était clair que l'hiver, était la saison d'Iveana, cela ne faisait aucun doute. Il était vrai qu'en hiver elle n'avait plus de problèmes capillaires contrairement en automne. Layla savait que sa soeur n'avait jamais apprécié l'automne, cela laissait un petit résidu amère dans la bouche de la princesse hivernale qui avait l'impression de se sentir bien seule.

La louve soupira et continua son chemin entre les arbres se dénudant peu à peu de leur feuillage. C'est alors que Layla heurta quelque chose, non, elle trébucha plutôt sur quelque chose. La fille de Meneldil se retrouva le museau de la neige et releva la tête afin de se secouer. Chose inutile car la plupart des flocons avaient déjà fondus. L'adolescente regarda ce qui l'avait faite trébucher et ses prunelles vairons croisèrent les doux saphir de la petite estivale. Layla se releva d'un bond et s'approcha de l'enfant avec un air inquiet.

« -Toutes mes excuses ! J'espère que tu n'as rien ?! Tu peux te relever ?  »

Grelot se posa à côté de l'enfant et remua doucement ses ailes sans pour autant décoller du sol. Layla détailla davantage l'estivale. Elle possédait un beau pelage dans les tons mauves qui semblait fort soyeux au toucher, une longue chevelure aubergine et deux grands yeux bleus semblables à des saphirs qui semblaient remplis de douceurs. Le plus surprenant cependant chez cet enfant d'été, c'était les pierres précieuses placées par si et par là de son corps. Il y en avait de plusieurs couleurs différentes. Ces pierres rappelèrent à Layla son deuxième pouvoir qu'elle avait découvert sous peu. En effet, lorsqu'elle pleurait, les larmes qui quittaient le contact du pelage de la jeune louve devenaient de belles perles qui apparement seraient d'une valeur inestimable dans le monde des humains. Layla n'appréciait pas particulièrement ce pouvoir peu utile, elle aurait aimée pouvoir pleurer normalement, enfin le monde avait voulu qu'elle soit née ainsi, c'était le destin après tout.

«-Je...je m'appelle Layla, je suis du clan hivernal....je suis désolée d'empiéter sur ton territoire...c'est juste que je ne me sentais pas trop bien et je me suis dit que ton territoire me permettrais de me changer un peu les idées...si tu souhaites m'attaquer je n'opposerais aucune résistance... »

Elle ignorait pourquoi mais Layla avait décidé de se confiée à la petite estivale. Pourtant elle ne devrait pas, cette loupiote était quelque part son ennemi et puis de toutes les façons que pourrait-elle faire pour aider l'hivernale ? Rien du tout...seulement peut-être que la fille de Meneldil recherchait tout simplement de l'amitié et que cet enfant pouvait le lui en offrir....

© FieryAmaryllis 2015
Revenir en haut Aller en bas
Elea
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Alie
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 02/12/2015
Age : 20
Ta localisation réelle : Dans une grotte de cristaux *sbaf* 8D AU QUÉBEC

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: nope ene

MessageSujet: Re: Les grands nénuphars sur les calmes eaux. [ feat Elea. ]   Sam 2 Jan 2016 - 18:10


    Les calmes nénuphars sur les calmes eaux - pv Layla


    ←→

    Le regard d’Elea balaya la tanière vide et silencieuse qui lui appartenait. Rien ne l’attirait à visiter sa tanière. La petite n’avait jamais pris le temps de décorer son espace personnel comme elle le souhaitait. Elle avait en tête d’y installer toutes sortes de cristaux de différentes grandeurs. De cette façon, l’endroit serait mieux illuminé et plus coloré. À l’entrée de sa tanière, elle voyait y mettre une grande améthyste dont la lumière percerait ses coins violacés. La présence des cristaux dans sa tanière aurait un effet positif pour l’espace puisque chaque pierre a de multiples bienfaits. L’œil de tigre, par exemple, est une pierre protectrice contre les énergies négatives. Placée au seuil de sa porte, elle interdit l’accès à tout ce qui est négatif. C’est en étant inspiré ainsi que la jeune estivale entama la décoration de son habitat. Elle déplaça un énorme cristal lilas à l’entrée de sa tanière comme elle l’avait imaginée puis elle alla chercher quelques petites pierres qu’elle enroula à des tiges de saule. Ceux-ci seraient suspendus aux racines qui se logeaient au plafond de boue. D’autres pierres furent ajoutées, mais il en manquait à son goût. Sa journée s’annonçait plutôt calme et elle crut bon de pouvoir s’absenter quelques heures pour aller recueillir des cristaux supplémentaires. C’est alors qu’elle alla visiter son mentor qui demeurait non loin de sa tanière pour lui demander sa permission, ce qu’il lui accorda.

    Avec cette mentalité en tête qu’elle quitta la clairière principale du clan estival. La petite y jeta un dernier coup d’œil derrière elle avant de s’enfoncer dans les ronces qui protégeaient l’entrée principale. Sa petite tête ne prit pas un long moment pour réfléchir où elle irait. Elea avait toujours voulu visiter un coin bien spécial de leur frontière. Il s’agissait d’un lieu que les loupiots redoutaient de visiter en ayant la crainte de s’y perdre. Sa marche se développa rapidement en une course, emportée par son idée principale. Il lui arrivait rarement de pouvoir obtenir une sortie non accompagnée. Or, plus les rencontres avec son mentor Akiro se multipliaient, plus elle pouvait atteindre une certaine liberté. Ce dernier avait accepté de lui enseigner les principes du combat et de la chasse, pour qu’elle puisse éventuellement se débrouiller par elle-même, mais ce n'était qu'un début.

    Contrairement aux autres territoires estivaux, la frontière qui séparait l’été de l’hiver était constituée d’une mince couche de neige au sol. C’était probablement le seul endroit, avec les plus hauts sommets des terres estivales, où la neige existait. Le touché était froid et fondait au contact de ses coussinets. Elle aimait bien cette sensation. Elea continua sa marche le sourire aux lèvres, puis s’immobilisa en voyant au loin de longues racines plonger dans l’eau. L’apprentie fut surprise de ne pas y voir de glace, mais s’approcha avec curiosité. Peut-être y trouverait-elle des pierres intéressantes? Elle posa son postérieur contre le sol frais et ferma les yeux. Elle devait être concentrée au maximum pour pouvoir ressentir l’énergie des cristaux, s’il y en avait. Cette technique lui avait été enseignée par son mentor et marchait presque à tous les coups. Pour repérer la présence d’une pierre précieuse plus rapidement, elle devait entrer dans une phase de méditation profonde. C’est alors qu’elle pouvait ressentir des vibrations qui sont uniques à chaque type de pierre. Parfois faible et parfois puissantes. Le silence envahissait les lieux et Elea se concentra uniquement sur sa respiration. À présent, ses palpitations calmes étaient les seules choses qu’elle entendait. Elle resta dans cette position durant de longues minutes.

    C’est au moment où elle commençait à ressentir de faibles vibrations que quelque chose la percuta. En pleine méditation, il lui fallut un instant avant de revenir à la réalité. Une fois de retour dans le monde réel, son corps se retrouvait contre le sol. L’apprentie guérisseuse discerna alors la présence d’une jeune louve devant elle. Les paroles de l’inconnue se firent déchiffrer avec quelques secondes de retard. C’était comme si ses dires étaient décalés avec la réalité. Elea assimila cela avec le fait qu’elle avait abandonné sa méditation abruptement. Heureusement pour l’inconnue, la loupiote violente ne lui en voulait pas. Ses sens étaient un peu retardés en raison de la grande concentration utilisée alors il lui fallut un moment pour retrouver tous ses sens. Elea crut être tombée sur une autre louve estivale.

    -Toutes mes excuses ! J'espère que tu n'as rien ?! Tu peux te relever ?

    La petite estivale analysa la situation lentement. Elle avait l’impression de s’éveiller et tout était au ralenti. Un peu plus et elle baillait…

    – Oh oui, ce n’est rien de grave! Ne vous inquiétez pas!

    Un sourire se dessina sur ses lèvres. Elle prenait l’habitude de vouvoyer les autres canidés, car Elea était une loupiote polie qui tenait à son image. L’estivale aperçut alors un papillon aux côtés de la femelle. Prise par la curiosité, elle se releva lentement en prenant la peine d’analyser la louve. Son manteau gris semblait doux et était bien soigné. C’est à cet instant, lorsqu’Elea inspira profondément l’air, qu’elle discerna une odeur qui n’appartenait pas au clan estival.

    «-Je...je m'appelle Layla, je suis du clan hivernal....je suis désolée d'empiéter sur ton territoire...c'est juste que je ne me sentais pas trop bien et je me suis dit que ton territoire me permettrait de me changer un peu les idées...si tu souhaites m'attaquer je n'opposerais aucune résistance... » fit l’inconnue.

    La louve n’inspirait pas de menace chez Elea, qui elle, semblait garder son calme. C’était peut-être parce qu’elle sortait d’une courte méditation, mais l’apprentie guérisseuse se contenta de sourire bêtement. D’ailleurs, Layla ne représentait aucune menace selon ses dires. Elle n’empiétait pas sur le territoire estival pour y traquer des proies ou pour provoquer un membre de son clan. Elea crut bon de l'écouter avant de la chasser, si cela serait nécessaire.

    - Enchantée! Mon nom est Elea, je suis du clan estival… Et ne t’inquiète pas pour ça, personne ne va être au courant de ta présence à l’exception de moi-même.

    De plus, Elea n’était pas de taille pour l’attaquer. Même si elle n’en avait pas l’intention pour l'instant, elle ne connaissait pas encore assez bien les techniques de combat pour s’engager. La petite se demandait ce qu’une hivernale pouvait bien faire sur son territoire. Après tout, c’était plus fort qu’elle d’être curieuse. Son sourire inspirait que la douceur et le calme.

    - C’est peut-être trop indiscret de le demander, mais qu’est-ce que vous êtes venue faire ici? Le temps ne se fait pas bon par chez vous?

Revenir en haut Aller en bas
Layla
Arbre honorable
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay'
Féminin Messages : 490
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 18
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Patience e.e

MessageSujet: Re: Les grands nénuphars sur les calmes eaux. [ feat Elea. ]   Sam 16 Jan 2016 - 21:44

Les grands nénuphars sur les calmes eaux profitant d'un repos bienfaisant
Machin x Truc

– Oh oui, ce n’est rien de grave! Ne vous inquiétez pas!

Layla fut soulagée, elle s'en serait voulut énormément si jamais elle avait blessée une enfant qui de plus estivale. Elle était étrangère à ce territoire et elle ignorait si les sbires d'Akisa feraient bon accueil à la fille de Meneldil et à la prétendu soeur de Chyver. L'adolescente aux tons mauves avait fini par comprendre ce que sa mère avait fait au clan estivale, elle lui avait menti en envoyant comme hôte une jeune louve abandonnée durant un hiver bien rude. Bien entendu cela était fait mais la princesse ne pouvait s'empêcher de désapprouver ce manque d'honneur venant de sa mère.La louve observa l'enfant estivale. Les pierres placées par-ci et par-là sur le corps de l'enfant la fascinée au plus haut point. Elle se demandait si la petite pouvait récupérer ces pierres et si d'autres allaient poussées. C'était une question qui pour l'instant demeurerait sans réponse. Layla sourit doucement comme on le lui avait demandé, c'était l'une des rares choses que ses nourrices n'avaient eu besoin de lui enseigner.

Enchantée! Mon nom est Elea, je suis du clan estival… Et ne t’inquiète pas pour ça, personne ne va être au courant de ta présence à l’exception de moi-même.

Elea. Un bien beau nom. Layla avait déjà entendu le prénom d'Ellia il y a cela de quelques temps, un personnage d'un des contes dont-elle était tant friande lorsqu'elle était plus petite. Elle essaya de fouiller dans sa mémoire afin de se souvenir de ce qu'avait fait cette louve. Soudain cela finit par lui revenir à l'esprit, Ellia avait été une grande maîtresse des poisons, elle en connaissait des centaines de variétés différentes et en créait souvent. La voix d'Elea la sortit de ses souvenirs.

C’est peut-être trop indiscret de le demander, mais qu’est-ce que vous êtes venue faire ici? Le temps ne se fait pas bon par chez vous?

Le temps ? La fille de Meneldil soupira intérieurement, ah si seulement le temps était la seule raison de sa venue en territoire estivale, cela serait tellement plus simple. Les yeux vairons de la canidé dévisagèrent longuement l'enfant sans laisser paraître aucune émotion. Elle se demandait si elle pouvait dire la vérité à un membre du clan estivale aussi jeune soit-il ou faire comme sa mère et raconter un mensonge. Le mensonge n'avait jamais était quelque chose de naturel chez Layla, elle détestait mentir. Quand bien même elle le voudrait, son caractère y était normalement fortement opposé. Elle utilisait le mensonge que lorsqu'elle avait trop peur d'affronter la dure vérité, dure vérité qui était devenue beaucoup trop présente durant son adolescence avec son retour en territoire hivernal.

«- Je suis venue ici afin d'avoir la possibilité de me.....changer les idées, si l'on peut dire ça comme ça. Il se trouve que j'ai quelque peu du mal à affronter les situations qui s'opposent à moi. » L'hivernale sourit. « On ne peut pas dire qu'il fasse aussi bon qu'ici en territoire hivernal. »

Layla entendit Grelot demandait la permission, dans son langage composait de tintement, pour aller trouver des fleurs à butiner. L'hivernale lui répondit dans le même langage du papillon qu'il avait intérêt à rester ici. La princesse avait pu constater que plus son compagnon ailé fréquentait le territoire froide et ardu de l'hiver, plus il devenait ronchon et difficile à supporter. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle avait tendance à l'utiliser comme éclaireur pour aller voir au devant de ses chemins afin de rencontrer le moins de monde possible.

«- Tu as des pierres vraiment magnifiques, cela te fait-il mal ? » Layla s'approcha doucement de l'enfant. « Elles doivent te déranger lorsque tu veux t'entrainer au combat, enfin si jamais tu as commencé à t'entrainer pour ton futur rang.... »

Les rangs. Layla étant enfant de l'alpha devait automatiquement héritée d'un rang important, si Iveana, la première née, héritait du futur titre d'alpha, sa soeur et ses frères deviendraient des bêtas qui auraient pour but de la conseiller. Les frères de Layla avaient déjà commencés leur formation tandis qu'elle s'éclipsait dès qu'on essayait de l'entrainer.

@ TheGoldenSwan
Revenir en haut Aller en bas
Elea
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Alie
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 02/12/2015
Age : 20
Ta localisation réelle : Dans une grotte de cristaux *sbaf* 8D AU QUÉBEC

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: nope ene

MessageSujet: Re: Les grands nénuphars sur les calmes eaux. [ feat Elea. ]   Mer 27 Jan 2016 - 0:57


    Les calmes nénuphars sur les calmes eaux - pv Layla

    ←→

    Elea observa la louve soupirer. Quelque chose lui hantait l’esprit? Les deux bêtes avaient le regard fixé l’un dans celui de l’autre. Elea s’était perdue dans les prunelles bicolores de Layla. Pourtant, l’apprentie guérisseuse n’arrivait pas à déchiffrer aucune émotion. Peut-être avait-elle était trop directe? La jeune louve respectait si la femelle souhaitait rester sous silence. Le silence c’est bien après tout.

    - Je suis venue ici afin d'avoir la possibilité de me.....changer les idées, si l'on peut dire ça comme ça. Il se trouve que j'ai quelque peu du mal à affronter les situations qui s'opposent à moi. On ne peut pas dire qu'il fasse aussi bon qu'ici en territoire hivernal.

    Elea apprécia que la louve soit honnête. Il ne lui était pas arrivé de rencontrer des inconnus sur son territoire avant Layla, mais elle-même avait tendance à mentir lorsqu’elle s’aventurait trop loin. La loupiote n’avait pas l’intention de la questionner davantage. L’estivale n’aimait pas quand les autres loups foutaient leur nez dans ses affaires. Elle figura qu’il était mieux de ne pas la questionner davantage. Si elle avait besoin de parler, Elea serait prête à l’écoute, mais jamais là pour la forcer. La petite lui rendit un sourire de compassion qui voulait dire plusieurs choses. Tout d’abord, elle voulait lui faire sentir qu’elle était la bienvenue en territoire estival – tant qu’ils ne se faisaient pas pincer ensemble 8D – et tout simplement pour lui montrer qu’elle était une loupiote gentille qui ne l’attaquerais jamais – de toute façon, Elea ne sait même pas comment se battre /sbaf/. La petite croyait ainsi tout simplement à cause des premières impressions de cette louve. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait envie de lui faire confiance. C’est à cet instant que la jeune estivale remarqua un insecte aux côtés de la louve. Ça peut vivre l’hiver les insectes? Elea en avait déjà entendu parler, mais elle avait rarement vu des bestioles de ce genre au courant de sa vie. Elle ne put s’empêcher d’élargir son sourire face à la présence du papillon. Il était magnifique.

    Tu as des pierres vraiment magnifiques, cela te fait-il mal ? Elles doivent te déranger lorsque tu veux t'entrainer au combat, enfin si jamais tu as commencé à t'entrainer pour ton futur rang....

    Les pierres? Ah oui, les pierres. Celles dont plusieurs personnes étaient très curieuses. C’était quelque chose qui intriguait Elea aussi, et elle aimait bien parler d’elle après tout. L’hivernale se rapprocha des cristaux en question pour mieux les observer. Elea la laissa faire – petite show off elle est e_e. La lumière perçait à travers et les cristaux rayonnaient. Ils étaient bien magnifiques.

    - Elles sont jolies hein? La seule chose, c’est qu’elles me font un peu mal lors de leur croissance. Parfois il y en a des énooooormes! Ça fait mal lorsqu’il y en a. heureusement en ce moment j’en ai que quatre tout petits. Elle les démontra du museau comme elle le put avant de reprendre. Le combat? Je n’ai toujours pas appris comment me battre et chasser… Je suis une apprentie guérisseuse!

    Ajouta Elea, toute fière. Ce n’est pas dans chaque clan qu’il y en a, un apprenti guérisseur. En plus d’être fière, elle était talentueuse. Jamais – enfin presque – qu’elle ne s’était trompée dans son domaine. Elle savait pratiquement toujours quoi faire et n’hésitait pas à venir en aide à n’importe qui. La jeune femelle avait su bâtir une expérience de travail à force de suivre son mentor un peu partout. Il lui manquait un peu d’apprentissage et elle pourrait devenir une vraie guérisseuse. La loupiote violète questionna Layla puisqu’elle venait de lui donner de l’information. De plus, c’était aussi la curiosité qui l’a poussait.

    - Tu sais parler aux papillons?

Revenir en haut Aller en bas
Layla
Arbre honorable
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay'
Féminin Messages : 490
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 18
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Patience e.e

MessageSujet: Re: Les grands nénuphars sur les calmes eaux. [ feat Elea. ]   Dim 14 Fév 2016 - 2:11

Les grands nénuphars sur les calmes eaux profitant d'un repos bienfaisant
Machin x Truc

Elles sont jolies hein? La seule chose, c’est qu’elles me font un peu mal lors de leur croissance. Parfois il y en a des énooooormes! Ça fait mal lorsqu’il y en a. heureusement en ce moment j’en ai que quatre tout petits.

La petite marqua une courte pause.

Le combat? Je n’ai toujours pas appris comment me battre et chasser… Je suis une apprentie guérisseuse!

La princesse aperçut un léger soupçon d'amertume dans le regard de la petite estival, si léger qu'il disparut aussitôt. Layla observa les pierres si inoffensives d'apparence mais qui visiblement faisaient souffrir la jeune guérisseuse. Elle chercha rapidement à évaluer leur taille futur sans vraiment savoir à quoi s'attendre. Elle ignorait comment elle aurait réagi si c'était sur elle que des pierres précieuses s'étaient mises à pousser et se dit qu'elle aurait surement eu beaucoup de mal. La suite de la réponse d'Elea laissa notre hivernale perplexe. Elle imaginait mal une jeune louve survivre sans savoir ni chasser, ni se battre car serte Layla n'aimait pas vraiment combattre mais autant elle trouvait ça plutôt utile et tentait de s'appliquer autant qu'elle le pouvait. Aux yeux de la louve aux tons mauves, une apprentie guérisseuse devait apprendre au moins les bases du combat et de la chasse et elle espérait secrètement que la petite estivale puisse apprendre tout ceci un jour. La fille de Meneldil s'apprêta à dire quelques paroles mais déjà Elea se remettait à parler.

- Tu sais parler aux papillons?

Une question qui surpris Layla. On ne lui posait pas souvent cette question vois jamais car le seul papillon présent en hiver était Grelot, les hivernaux ne se posaient ainsi donc aucune question vu qu'ils connaissaient d'hors et déjà le pouvoir de l'adolescente mais il était vrai que pour des loups appartenants à d'autres clans cela pouvait porter à confusion. L'apprentie bêta leva l'une de ses pattes avant qu'elle incurva vers l'extérieur de sorte à montrer ses coussinets. Elle appela son compagnon ailé dans la seule langue qu'il pouvait comprendre et le petit papillon prit son envol avant de se poser sur le coussinet centrale de sa propriétaire. Cette dernière sourit à l'estival.

«- Non, je ne peux pas parler aux papillons, du moins pas à tous. Je peux juste communiquer avec Grelot, le langage qu'il emploie fait partie de moi depuis que je l'ai conçu, c'est une sorte d'instinct qui me permet de communiquer avec lui mais uniquement avec lui. Cela ne marche pas avec les autres papillons, heureusement d'ailleurs car Grelot est plutôt embêtant dans son genre. »

L'intéressé sembla chercher une trace de pollen aux alentours mais malheureusement pour lui -ou plutôt heureusement pour lui- il n'y en avait pas, ce qui lui permettait d'échapper au courroux de Layla si jamais il voulait retenter une de ses petites escapades comme il avait l'habitude de faire. L'adolescente voulu observait de nouveau l'estivale mais se dit qu'à force elle devait se sentir gênée et observa donc les plantes rescapés de la pellicule de neige qui recouvrait le sol.

«- Je me demande...les plantes comment vous les conservez ? Vous les déracinez pour les planter à l'abris ou vous les laissez là où elles sont ? Je sais ça peut paraître stupide comme question mais je dois avouer que ça m'intrigue...»
[center]
@ TheGoldenSwan
Revenir en haut Aller en bas
Elea
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Alie
Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 02/12/2015
Age : 20
Ta localisation réelle : Dans une grotte de cristaux *sbaf* 8D AU QUÉBEC

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: nope ene

MessageSujet: Re: Les grands nénuphars sur les calmes eaux. [ feat Elea. ]   Lun 7 Mar 2016 - 3:47


    Les calmes nénuphars sur les calmes eaux - pv Layla


    ←→
    - Non, je ne peux pas parler aux papillons, du moins pas à tous. Je peux juste communiquer avec Grelot, le langage qu'il emploie fait partie de moi depuis que je l'ai conçu, c'est une sorte d'instinct qui me permet de communiquer avec lui, mais uniquement avec lui. Cela ne marche pas avec les autres papillons, heureusement d'ailleurs, car Grelot est plutôt embêtant dans son genre.

    La petite louve hocha lentement de la tête. Ohh… Tout s’explique alors! C’était bien intrigant tout ça. Elle aussi aurait bien aimé avoir un compagnon comme Grelot à ses côtés. Elle n’aurait jamais été seule. Le silence prit place et Elea ne sut quoi dire. La petite n’aimait pas trop ce genre de malaise alors elle préféra regarder le sol plutôt que l’inconnue. De cette façon, elle avait plus tendance à oublier sa présence et le malaise disparaîtrait de lui-même. C’est alors que l’hivernale ajouta :

    - Je me demande...les plantes comment vous les conservez ? Vous les déracinez pour les planter à l’abri ou vous les laissez là où elles sont ? Je sais ça peut paraître stupide comme question, mais je dois avouer que ça m'intrigue...

    Un léger sourire illumina le visage de l’estivale, qui plongea rapidement ses yeux dans le regard de Layla. Tout ce qui était est lien avec son rang l’intéressait plus que tout. C’était sa passion et le fait d’en parler la rendait bien. C’était un sujet qu’elle pouvait toujours discuter. Elle en savait beaucoup.

    - Ah c’est bien que tu le demandes, peu de gens me questionnent à ces propos chez moi! Alors en fait c’est bien simple. Bah c’est pas si simple que ça, mais c’est juste facile à comprendre.. Enfin.. Tu vois ce que je veux dire, j’imagine! …

    Alors, alors. Tout dépend du type de végétation qui est utilisé. S’il s’agit de racines, on peut les conserver dans une tanière assez longtemps. Je dirais quelques semaines avant qu’elles ne se dessèchent complètement. Il est possible de les placer dans une petite flaque pour qu’elles absorbent de l’eau pour dépasser ce temps.

    En ce qui concerne les plantes, alors tout ce qui est feuilles et fleurs, ça dépend de l’espèce. Certaines peuvent rester hydratées plus longtemps que d’autres. Encore une fois, il est possible de les hydrater pour allonger leur durée de vie d’une journée ou d’eux maximum. C’est pour ça que nous, les guérisseurs, sommes souvent en tournées pour amasser ses plantes lorsqu’elles se trouvent sur notre territoire et lorsque la saison le permet.

    Et il y a aussi les pierres qui –


    Elea s’interrompit. Elle parlait beaucoup trop et s’était laissée emporter. De plus, le sujet des cristaux était délicat à discuter avec les autres tribus. Elle préférait ne pas divulguer les moyens de guérisons du clan. Enfin oui, mais seulement avec les autres guérisseurs. La petite s’empressa d’ajoute quelque chose avant que la louve ne pose question à propos des cristaux.

    - Et toi, dis-moi, quel est ton rang dans le clan hivernal?

Revenir en haut Aller en bas
Layla
Arbre honorable
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay'
Féminin Messages : 490
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 18
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Patience e.e

MessageSujet: Re: Les grands nénuphars sur les calmes eaux. [ feat Elea. ]   Jeu 24 Mar 2016 - 19:55





Les grands nénuphars sur les calmes eaux.



- Ah c’est bien que tu le demandes, peu de gens me questionnent à ces propos chez moi! Alors en fait c’est bien simple. Bah c’est pas si simple que ça, mais c’est juste facile à comprendre.. Enfin.. Tu vois ce que je veux dire, j’imagine! …

Alors, alors. Tout dépend du type de végétation qui est utilisé. S’il s’agit de racines, on peut les conserver dans une tanière assez longtemps. Je dirais quelques semaines avant qu’elles ne se dessèchent complètement. Il est possible de les placer dans une petite flaque pour qu’elles absorbent de l’eau pour dépasser ce temps.

En ce qui concerne les plantes, alors tout ce qui est feuilles et fleurs, ça dépend de l’espèce. Certaines peuvent rester hydratées plus longtemps que d’autres. Encore une fois, il est possible de les hydrater pour allonger leur durée de vie d’une journée ou d’eux maximum. C’est pour ça que nous, les guérisseurs, sommes souvent en tournées pour amasser ses plantes lorsqu’elles se trouvent sur notre territoire et lorsque la saison le permet.

Et il y a aussi les pierres qui...

Layla aperçut une lueur de joie brillait dans les yeux saphirs de l'estivale et elle était plutôt satisfaite d'avoir trouver un sujet de discussion qui plaisait à la guérisseuse. D'ailleurs il ne faisait pas que lui plaire, il la fascinait, en effet une fois partie l'adolescente ne semblait réussir à s'arrêter ce que l'hivernale trouva de mignon. La fille de Meneldil écouta attentivement, elle avait toujours beaucoup aimée les histoires des clans ou encore les traditions et souvent les loups avaient tendance à lui en raconter pas mal -surtout ceux ses nourrices- mais jamais encore elle ne s'était risquée à demander des choses à un guérisseur. Elle n'avait jamais osé leur parlé de son libre chef d'ailleurs, disons que lorsqu'un de ces loups pouvant guérir quiconque était à proximité, elle devenait rouge de timidité et n'osait rien dire tant qu'il y avait un guérisseur à proximité. Ce n'était pas pour autant qu'elle je s'attardait pas à regarder leurs faits et gestes...

La princesse de l'hiver était absolument absorbée par ce que disait la loupiote et mit quelques secondes à réaliser qu'Elea avait brusquement stoppé ses explications. Déçue Layla allait lui demander la suite lorsqu'elle remarqua la mine soucieuse de la petite, cette dernière en avait-elle trop dit à une simple étrangère sui de plus est était la fille de l'alpha ennemie ? Avant même que violette puisse demander quelques explications, la guérisseuse changea furtivement de sujet.

- Et toi, dis-moi, quel est ton rang dans le clan hivernal?

Grelot marmonna quelques paroles comme si il parvenait à comprendre le sens de la conversation, bien sur Layla n'avait plus aucun espoir concernant le papillon et savait qu'il demandait -encore- la permission pour aller butiner. Il arrivait que par moment l'hivernale se demande si rester à ses côtés était si insupportable que ça....L'oreille droite de Layla remua à l'évocation du rang. C'était un sujet on peut plus délicat et une question à laquelle la soeur d'Iveana n'avait pas vraiment de réponse, seulement pour ne pas décevoir l'enfant elle chercha tout de même quelque chose -de peu convaincant certe- à dire.

« - Eh bien je suis encore en formation...donc je n'ai pas encore de rang attitré....»



© FieryAmaryllis 2015
Revenir en haut Aller en bas
Axl
Admine Rockstar Dépravée
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 115
Date d'inscription : 30/06/2016
Age : 24

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Les grands nénuphars sur les calmes eaux. [ feat Elea. ]   Dim 11 Déc 2016 - 12:46

Up !!!

La poussière monte sur ce rp

~<3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les grands nénuphars sur les calmes eaux. [ feat Elea. ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grands nénuphars sur les calmes eaux. [ feat Elea. ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire Déchu :: Frontière de l'Eté-
Sauter vers: