Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: Hors jeu :: Archives Eté Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Rencontre Inatendue
Invité
Invité
Sam 19 Déc 2015 - 18:33



Une rencontre inatendue
PV. LEGOLAS



    Durant les derniers jours, il était plus difficile de quitter le clan sans être accompagnée, surtout dans les terres libres. Heureusement, la petite a été en mesure de convainque son mentor de se promener seule sur les terres estivales en prenant soin de ne pas s'attirer d’ennuis. Ce que son mentor entendait par là, était surtout de revenir en temps avec les objets nécessaires sans trainer le pas. Le lieu qu'il avait ciblé était le volcan Nestraniel, car à son flanc se trouvait de l’obsidienne. C'est une pierre qui calme la souffrance et cesse les hémorragies en plus d’avoir plusieurs autres atouts. La loupiote devait en récupérer le plus possible et les rapporter à sa tanière, avait spécifié son mentor. Celles-ci auraient diverses fonctions : certaines seront transformées en pendentif tandis que d’autres devront être émiettés une fois à la tanière.Elea se dressait devant l’immense montagne de lave, les deux yeux arrondis. Comme l’avait prédit son mentor, le volcan n’était pas en éruption de ces temps-ci, mais son allure était impressionnante. D'ailleurs, la température était bien plus agréable ici en comparaison à sa tanière où le vent glacé lui rendait souvent visite. Il était agrémenté d’un courant chaud. La petite prit quelques instants pour apprécier la brise chaude. Elle sentait le vent se faufiler à travers son pelage. Ses yeux se promenaient du sommet jusqu’au pied du volcan. Dans sa tête, Elea se sentait très petite face à celle-ci. En regardant au loin, elle perçut une trace orangée : c’était une coulée de lave, mais rien n’était alarmant. Mis à part cela, la montagne ne grondait pas et restait calme.Il était temps de trouver ces pierres noires alors elle gambada rapidement un peu plus loin où les obsidiennes étaient propices à pousser. Elle était tellement excitée d’entreprendre sa première expédition seule, qu’elle ne se souciait pas de sautiller ainsi. En bondissant de rocher en rocher, elle sentait de plus en plus l’énergie de l’obsidienne se rapprocher. Elea s’élança de l’énorme roche, mais heurta une masse vivante plutôt que le sol lors de son atterrissage. L’estivale percuta un autre canidé en couinant de douleur lorsque leurs corps se rencontrèrent. Se dégageant rapidement, elle prit automatiquement une position de défense. La loupiote se sentit coupable de ne pas l’avoir aperçu plus tôt. L’allure de l’autre loup ne lui disait rien et il ne portait pas une odeur qu’elle connaissait. Sur ses gardes, Elea fit quelques pas de recul en fixant l’inconnu. Il pouvait lui bondir dessus, s’enfuir ou tout simplement sursauter: elle ne savait pas comment il réagirait. La seule pensée qui hantait son esprit était celle de son mentor, « ne pas t’attirer pas d’ennui. » Elea ne savait pas vraiment comment réagir. C’était la première fois qu’elle rencontrait un inconnu puis son esprit était gelé.« P-pardon… Je ne vous avais pas vu. » Articula-t-elle d’une voix incertaine et craintive.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 21 Déc 2015 - 11:19


Une rencontre inattendue.


Le pâle soleil d'hiver brillait dans le ciel terne recouvert de quelques nuages à la texture cotonneuse. Borée s'était levé et soufflé un peu partout sur le territoire de Four Seasons. Il n'était pas seul, Chionée sa fille, déversait des flocons un peu partout sur les territoires. L'hiver était arrivé, la saison était plutôt craint des clans -hormis l'hiver bien entendu- car son arrivée signifiait moins de gibier, et moins de gibier signifier des possibilités de famines qui pouvait conduire à des morts. Enfin, Legolas n'était pas aussi pessimiste, pour lui l'hiver allait permettre à la terre et au gibier de pouvoir se reposer. Un petit colibri rouge se plaça en face de son compagnon et commença à pousser des cris dans sa langue d'oiseau. Notre loup ne prit pas la peine de l'écouté, il savait fort bien que Gimli était très grincheux à cause de l'hiver qui était arrivé. Habituellement en hiver le colibri dormait dans un coin mais là, Legolas refusait qu'il dorme. Il ne voulait pas perdre son ami sous prétexte qu'il était le seul gibier à la ronde. Le LibreLune se remémora son tout premier hiver, il avait bien failli y laisser sa peau, heureusement que Toboe, un estival, l'avait sauvé du froid. C'était d'ailleurs pour se sauver du froid que notre loup allait sur le territoire estival, il comptait se rendre au volcan de Nestraniel où la température restait toujours agréable malgré le fait que le volcan était endormi. Après tout, il pouvait bien se permettre de prendre un peu de repos, la guilde n'avait aucune tâche à lui confier en ce moment.

Le loup soupira. Il se rendait peu à peu compte que la guilde des LibresLunes n'était pas tout à fait comme il l'avait pensé lorsqu'il était louveteau. La guilde faisait rarement appel à ses membres pour des missions car il y en avait très peu. Faire parti de la guilde était certes un privilège, on y faisait si peu de choses en cette période que Legolas avait la simple impression d'être un solitaire parmi temps d'autres. Il n'osait pas trop y penser mais la vie de clan lui manquait. Par moments il se disait que si il était resté un solitaire, il aurait probablement intégré un clan. Cependant maintenant il était trop tard pour les remords et puis il était tout de même heureux dans la guilde. Enfin presque, il se sentait seul. La famille qui lui restait était toujours membre de l'automne.

Legolas escalada un rocher au pied du volcan, puis un autre et ainsi de suite. Les roches étaient tièdes, il trouva ça agréable. Une odeur de loup flotta dans l'air mais il n'y prêta pas attention, après tout il ne voyait pas pourquoi il serait le seul à pouvoir se rendre au volcan. Le loup s'arrêta sur une pierre plate et inspira l'air frais. Il fut sortie de sa méditation par une petite loupiote qui lui rendra dedans.

-P-pardon... Je ne t'avais pas vu.

Legolas observa la jeune estivale qui s'était exprimée avec une voix craintive comme si elle avait peur qu'il lui fasse du mal. Le loup sourit doucement à l'enfant et ses yeux se firent aussi doux que ceux d'un agneau. Il avait toujours apprécié les enfants trouvant leur innocence attendrissante. Le membre de la guilde observa la petite. Elle possédait un beau pelage dans les tons violets et sur certains endroits de son corps se trouvaient des cristaux. Legolas n'en croyait pas ses yeux, même si il ne laissait rien paraître, il trouva ceci tout à fait fascinant. Le loup remarqua que l'enfant abordé une position de défense et il aborda des yeux ronds avant de reprendre son regard habituel.

-Il n'y a pas de mal ne t'en fais pas. C'est plutôt à moi de m'excuser à vrai dire, j'étais dans ta ligne de saut. Ne t'en fais je ne compte pas te faire de mal, je ne suis pas un personnage agressif si cela peut te rassurer. Je m'appelle Legolas et toi ?

Gimli qui n'avait pas perdu une seule miette de la scène se mit à voler autour de l'enfant. L'oiseau au bout de quelques dizaines de secondes se posa sur les cheveux de l'enfant et regarda Legolas avec une air de défi. Ce dernier fini par éclater de rire se rendant compte que Gimli était en train de choisir la petite estivale comme nid pour l'hiver. L'ancien automnal trouvait que par moments, le colibri ressemblait plus à un petit animal de compagnie tel qu'un chat plutôt qu'à un oiseau sauvage. Cependant cela plaisait bien à Legolas qui avait fini par s'habituer au caractère impulsif de l'oiseau.

-Pardonne Gimli, il semblerait qu'il t'apprécie bien. Au fait, tu semblais chercher quelque chose, puis-je t'aidais dans ta recherche ? Je te dois bien ça après tout, après t'avoir empêché de continuer ton chemin.

En vérité si Legolas demandait cela à l'enfant c'était surtout parce qu'il ne voyait aucun adulte dans les environs et avait peur que la petite se blesse dans cet environnement. L'accompagner était en quelque sorte un moyen de s'assurer qu'elle puisse rentrer chez elle en un seul morceau et puis il ignorait pourquoi, mais quelque chose l'attiré chez cette petite estivale, pourtant ce n'était pas dans son habitude de s'attacher à une personne qu'il venait à peine de rencontré. Smaug sembla tiré de ses pensées. Je vois pas ce que tu peux trouver aux loups Legolas, personnellement je pense qu'elle ferai un excellent déjeuner.Legolas aurait levé les yeux au ciel si il n'y avait pas eu la petite.Smaug, tais toi.

© FieryAmaryllis 2015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 21 Déc 2015 - 21:26



Une rencontre innatendue
PV. LEGOLAS



    Le loup dégageait une aura plutôt agréable et calme. Il avait un tendre sourire ainsi qu’un regard doux qui n’inspirait rien de mal chez Elea. La petite reprit une position plus naturelle en redressant ses oreilles. L’apprentie scruta rapidement l’apparence du loup avant d’en juger qu’il ne signifiait d’aucun danger. Ce qui la troublait était son odeur, elle n’arrivait pas à distinguer de quel clan il provenait. Ce dernier posa alors son regard dans les pupilles de la loupiote.

    - Il n'y a pas de mal ne t'en fais pas. C'est plutôt à moi de m'excuser à vrai dire, j'étais dans ta ligne de saut. Ne t'en fais je ne compte pas te faire de mal, je ne suis pas un personnage agressif si cela peut te rassurer. Je m'appelle Legolas et toi ?

    L’attitude du loup rassurait de plus en plus Elea : ses manières la charmèrent rapidement. Elle savait bien que le loup n’y était pour rien dans ce qu’il venait d’arriver. Elea était une loupiote maladroite et parfois insoucieuse, voilà tout. Le mâle était assez sympa, il aurait pu décider de lui lancer une baffe avant de quitter, ce qu’il n’avait pas choisi de faire. La petite secoua de la tête puis réprima voulu corriger le loup.

    - Vous n’avez pas à vous excuser monsieur, tout est de ma faute! J’aurais dû être plus vigilante avant de m’élancer de la sorte… Je vous jure, vous n’avez rien fait de mal! Moi c’est Elea, ravie de faire votre connaissance monsieur! Dit-elle avec un grand sourire aux babines.

    L’apprentie avait gardé l’habitude de vouvoyer tous les gens qu’elle rencontrait. Elle était polie, cette petite. Quelques secondes plus tard, un colibri se manifesta. L’oiseau minuscule aux teintes vertes exécuta quelques cercles autour de la tête de l’apprentie guérisseuse avant de s’y poser. Ce dernier prit place entre ses cheveux, il n’était pas peureux du tout! Elea fit un sourire en voyant un animal sauvage agir de la sorte. Elle ne savait pas d’où il sortait, mais elle l’aimait déjà. En ricanement doucement, elle tentait de voir l’animal sur le haut de sa tête, prise de curiosité. La petite fit sortit de ses pensées quelques secondes plus tard lorsque le mâle reprit parole.

    - Pardonne Gimli, il semblerait qu'il t'apprécie bien. Au fait, tu semblais chercher quelque chose, puis-je t'aidais dans ta recherche ? Je te dois bien ça après tout, après t'avoir empêché de continuer ton chemin.

    Gimli? Alors ce petit animal était l’ami de Legolas? Elea avait l’impression de connaître le mâle depuis longtemps comme s’il s’agissait d’un membre estival. Sa curiosité prenait de l’ampleur à chaque instant passée en sa compagnie. La jeune apprentie lui rendit le sourire. C’était probablement parce qu’elle était encore jeune et innocente, mais elle sentait un lien de confiance s’établir. Il pouvait bien l’aider à trouver de l’obsidienne même s’il risquerait d’avoir de la difficulté à les rechercher. Ce ne sont pas tous les loups qui sont sensibles à l’énergie de ses cristaux. L’apprentie voulut en apprendre davantage sur Legolas, il semblait être gentil et agréable.
    - Je l’aime bien moi aussi, ce Gimli. Tu crois qu’il va rester sur ma tête si je bouge?

    Dit-elle, d’une voix excitée et enjouée avant de reprendre.

    - Tu peux bien m’aider si tu le souhaites, on est presque arrivée!

    Elle sentait l’énergie forte de la pierre, une sorte de vibration dans l’air qui était en mouvement. Ceux-ci venaient créer un frémissement chez la loupiote, ce qui la rendait fébrile.

    - Je vais avoir besoin d’un coup de main pour rapporter mon butin au clan. À deux, on en aura beaucoup plus!

    La petite prit soin de bouger délicatement pour ne pas effrayer l’oiseau sur sa tête. Elle souhaitait qu’il y reste encore quelque temps. Elea délaissa la roche chaude pour retrouver le sol caillouteux. Selon les vibrations fortes qu’elle ressentait, les obsidiennes ne devaient pas se trouver trop loin. En effet, elle aperçut sous un rocher non loin de là, la pierre sombre.

    - Monsieur Legolas, par ici!

    Ses mouvements étaient délicats et lents, elle pencha la tête vers les cristaux. Ils étaient bien ce qu’elle recherchait.

    - C’est de l’obsidienne. L’obsidienne, c’est une pierre précieuse qui est issue des coulées de lave! C’est super hein? Chez moi, on l’utilise pour traiter les patients. Ça fonctionne très bien… »

    Elea resta fixe pendant plusieurs instants avec une question dans la tête. Elle n’avait aucune idée comment retirer la pierre de son emplacement.



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 24 Déc 2015 - 17:32


Une rencontre inattendue.



Vous n'avez pas à vous excuser monsieur, tout est de ma faute! J'aurais dû être plus vigilante avant de m'élancer de la sorte... Je vous jure, vous n'avez rien fait de mal! Moi c'est Elea, ravie de faire votre connaissance monsieur!

Legolas fut étonnamment surpris par toute cette politesse émanent d'un si petit être. Il parut dérouté durant quelques instants avant de reprendre ses esprits. Il ne devait pas se laisser distraire par les paroles de l'enfant. L'ancien automnal remarqua l'énorme sourire qu'affichait la petite. Elea. Elle portait un bien beau prénom. Le mâle donna une pichenette taquine sur l'oreille de la petite estivale avant de répliquer avec un énorme sourire.

-Appelle moi juste Legolas, Elea et puis ne t'embête pas à me vouvoyer j'ai l'impression d'avoir vingt années de plus que je n'ai. En vérité ce serai plutôt à moi de te vouvoyer, je ne suis qu'un simple vagabond qui vient empiéter sur ton territoire.

Legolas observa la réaction d'Elea en voyant Gimli sur ses cheveux. Durant son parcours, le LibreLune avait pu remarqué que si certains aimaient les oiseaux, d'autres au contraire les détestaient et en avaient peur. Heureusement pour Gimli -et pour Legolas également-, l'enfant semblait apprécier les animaux sauvages. Une nouvelle interrogation apparut alors dans l'esprit du mâle. Qui était vraiment Elea ? En la voyant, il hésitait entre le fait qu'elle soit apprentie veilleuse ou apprentie guérisseuse. Notre loup pencha plutôt pour la seconde solution. L'enfant avait l'air trop innocente pour s'en prendre à qui que ce soit, même si cela concerné un ennemi.

Je l'aime bien moi aussi, ce Gimli. Tu crois qu'il va rester sur ma tête si je bouge?

L'enfant semblait tout excitée à l'idée que l'oiseau puisse rester sur sa tête. Legolas observa Gimli, l'oiseau était tellement lunatique qu'on ne pouvait jamais vraiment savoir ce qu'il avait en tête. Le LibreLune posa donc une question à l'intention du colibri dans la langue de l'oiseau. Legolas ne parlait pas très bien l'oiseau aussi il plaçait quelques mots par si et par là en espérant que cela fasse une phrase convenable. Cependant, le mâle avait pu remarquer que ce type de communication ne marchait qu'avec Gimli, les autres oiseaux n'étaient pas aussi sociable que lui. Le colibri rouge répondit une phrase qui ressemblait à peu près à " Je fais ce que je veux ! ". Exaspéré, Legolas regarda Elea.

-Je ne pense pas qu'il bouge. Il serait bien capable de  passer tout l'hiver sur ta tête je pense.

Tu peux bien m'aider si tu le souhaites, on est presque arrivée!

Legolas releva la tête et observa autour de lui. Il ignorait ce qu'Elea cherchait mais il ne voyait rien aux alentours hormis des roches. Intrigué le LibreLune se tint prêt à suivre la petite estivale.

Je vais avoir besoin d'un coup de main pour rapporter mon butin au clan. À deux, on en aura beaucoup plus!

L'ancien automnal, ne voulant pas couper l'élan de l'enfant, ne lui expliqua pas que les loups comme lui n'étaient pas bien vu et que si jamais on la voyait avec lui elle risquait d'avoir des problèmes. Cependant Legolas ignorait toujours ce qu'était ce " fameux butin " et plus les minutes s'écoulaient plus sa curiosité gagnait en force. Elea se déplaça sur une autre roche et le loup la suivit en observant ce qu'il pouvait bien y avoir. Il se rappela que les volcans étaient connus pour être de vraies mines de pierres précieuses, étais-ce ces pierres que cherchait Elea ?

Monsieur Legolas, par ici!

L'intéressé frissonna légèrement en entendant le monsieur mais s'approcha tout de même.

C'est de l'obsidienne. L'obsidienne, c'est une pierre précieuse qui est issue des coulées de lave! C'est super hein? Chez moi, on l'utilise pour traiter les patients. Ça fonctionne très bien...

Les prunelles de Legolas brillaient de fascination. Il ignorait que les guérisseurs du clan de l'été se servait de telles pratiques pour soigner leurs patients. Il toucha la pierre à la surface noire avec l'une de ses pattes puis observa Elea. Il avait visé juste, elle était bien apprentie guérisseuse. Fasciné, il finit tout de même par se demander comment elle allait récolter la pierre. Visiblement, elle devait se poser la même question.

-Ton mentor ne t'a pas expliqué comment la récolter ? Il doit bien y avoir une solution, il ne t'aurait pas envoyé sinon....

L'image de Smaug vint un instant à l'esprit du LibreLune. Le dragon n'aurait aucun mal à briser la roche, mais quel en serait le prix ? Le reptile en voulait tellement à Legolas qu'il n'hésiterait surement pas à blesser Elea. Le mâle réfléchit longuement, devait-il prendre le risque pour aider l'enfant ? Il parvenait à sentir l'excitation de Smaug. Le loup secoua sa tête beige et observa la pierre. Le mentor d'Elea avait forcément donné une solution à son apprentie.

-Je me demande comment nous allons faire pour la récupérer, peut-être qu'il y a des morceaux de cette pierre quelque part tu ne crois pas ?

© FieryAmaryllis 2015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 27 Déc 2015 - 3:03



Une rencontre innatendue
PV. LEGOLAS



    -Ton mentor ne t'a pas expliqué comment la récolter ? Il doit bien y avoir une solution, il ne t'aurait pas envoyé sinon....

    La petite hocha de la tête tout en y réfléchissant. Les obsidiennes étaient agrippées les unes aux autres. Pour les séparer, il aurait fallu une pioche ou un objet similaire. Ils auraient aussi pu projeter d’autres roches contre le mur de pierre sombre.

    – Il nous faudrait des explosifs...

    C’était une plaisanterie bien entendu. Elea avait seulement entendu parler de ceux-ci, mais elle n’en avait jamais trouvé réellement.

    - En projetant de grosses pierres dessus, quelques morceaux de cristaux pourraient se détacher. On pourrait se placer sur ce gros rocher et lancer des pierres, tu en penses quoi Legolas?

    Elle fit sa remarque en pointant du museau l’énorme rocher qui était plus élevé. Suite à la remarque du mâle, elle cessa de le vouvoyer. Elle avait pris cette habitude, de vouvoyer les gens, à force de travailler avec les anciens qui la visitaient souvent à sa tanière. Particulièrement durant les derniers jours, car le temps se faisait froid. Heureusement le clan n’était pas atteint d’épidémies, c’était seulement quelques lupins âgés qui se lamentaient de douleurs musculaires.

    -Je me demande comment nous allons faire pour la récupérer, peut-être qu'il y a des morceaux de cette pierre quelque part tu ne crois pas ?

    L’obsidienne est facile briser, donc il ne serait pas rare de retrouver quelques morceaux. C’est d’ailleurs avec cette pierre qu’elle pouvait fabriquer des morceaux tranchants. Les guérisseurs les utilisaient pour couper certaines plantes. Une fois taillée, l’obsidienne peut faire une excellente arme.

    - Oh oui, il y a de bonnes chances d’en trouver. Il suffit de chercher!

    C’était stupide, elle aurait pu y réfléchir plutôt, mais cette idée ne lui avait pas passé par la tête. Elea se le répéta plusieurs fois dans la tête. Pour devenir une vraie guérisseuse, elle devait savoir cela par cœur. L’obsidienne se casse facilement et sa brisure est contrôlée par une cassure franche qui est courbe et lisse. Une fois la théorie répétée quelques fois, elle s’adressa au mâle tout en fouillant sous certaines roches.

    - Alors comme ça tu es un vagabond? Tu n’appartiens à aucun clan?

    Elle avait toujours été intriguée par les solitaires. On lui avait souvent dit qu’à sa naissance, lorsqu’elle avait été trouvée, la portée ne portait pas l’odeur d’un clan. C’était plutôt une odeur que la plupart des solitaires portaient. Depuis ce temps, il lui arrivait souvent de s’imaginer une vie à l’extérieur des terres estivales. Si elle vivait toujours avec ses parents, comment serait-elle devenue? La petite soupira. Elle venait encore de se laisser emporter par cette histoire. Elle saisit un cristal entre ses crocs. Et d’un.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 30 Déc 2015 - 19:08


Une rencontre inattendue.



-Il nous faudrait des explosifs...

Legolas relava la tête à la fois surpris et inquiet. Le premier sentiment était du au fait qu'il ne s'attendait pas à ce qu'un être à l'apparence aussi innocente qu'Elea puisse pensé à un moyen aussi barbare que les explosifs. Le deuxième quand à lui traversait l'esprit du LibreLune tel une étoile filante en plein ciel, ils ne trouveraient pas d'explosifs ici, à mois que l'apprentie guérisseuse possède un pouvoir lui permettant de faire exploser des objets, ce qui étonné beaucoup Legolas qui ne croyait pas l'enfant capable de posséder un pouvoir aussi nocif.

-En projetant de grosses pierres dessus, quelques morceaux de cristaux pourraient se détacher. On pourrait se placer sur ce gros rocher et lancer des pierres, tu en penses quoi Legolas ?

L'intéressé afficha un mince sourire en entendant l'enfant l'appelé par son nom. Il préférait largement ceci qu'au vouvoiement il devait l'admettre. L'ancien automnal observa le rocher en question. Il devait avouer que l'idée était plutôt intéressante, le problème seulement était que les pierres ici présentes n'étaient pas minces, il serait donc difficile de les saisir entre ses crocs, se hisser sur le rocher et lancer avec suffisamment de forces les pierre sur l'obsidienne. Legolas ne pouvait pas laisser Elea faire cette action, ce serait donc à lui d'accomplir cette tâches si jamais la petite guérisseuse estivale gardait cette idée en tête.

«- Eh bien, si tu tiens à mettre ce plan à exécution, je m'en chargerais Elea. Je ne voudrais pas que tu te blesses même si je ne doutes pas que tu puisses le faire. »

Il n'arrivait pas comprendre. Pourquoi, bon dieu, se souciait-il de la sécurité d'une petite apprentie guérisseuse estivale ?! Il ne parvenait pas à comprendre ce qui l'incitait à protéger cette enfant, habituellement il aidait ceux qui en avaient besoin sans vraiment s'en attacher mais là pourtant, il se souciait de ce qui pouvait arriver à cette enfant. Le fait qu'il soit un LibreLune avait peut-être un rapport avec tout ceci mais il n'y croyait pas. Elea changeait quelque chose chez lui et il savait qu'il ne pourrait rien faire à ce changement.

-Oh oui, il y a de bonnes chances d'en trouver. Il suffit de chercher!

Elea commença à chercher sous les roches et Legolas l'imita. Il espérait vraiment parvenir à trouver ces éclats de pierres, après tout, si le guérisseur estival confiait cette mission à sa jeune apprentie, c'était qu'il devait y avoir un raisonnement logique derrière tout ceci. Le loup beige avait côtoyé peu de guérisseurs, un seul en vérité, la seul rencontre qui l'avait eu avec lui, lui avait permis de conclure que les guérisseurs aiment beaucoup tout ce qui touche aux énigmes. Du moins, ainsi était le guérisseur automnal tel que Legolas l'avait connu, peut-être que le mentor d'Elea était fort différent. Le fils de Mystics glissa sa patte dans une petite cavité et tâtonna sans voir où il mettait la patte.

-Alors comme ça tu es un vagabond? Tu n'appartiens à aucun clan?

Legolas ne répondit pas tout de suite. Bien entendu, il s'attendait à cette question venant d'une aussi jeune louve, après tout les enfants étaient réputés pour assaillir les adultes de milles et unes questions, Elea était une enfant pourquoi serait-elle une exception après tout. Le LibreLune entra à nouveau sa patte dans un autre petit trou sombre et essaya de tirer vers lui les pierres brisées qui s'y trouvaient. Lorsqu'ils les sorties, il observa les petits éclats noirs, juste aussi grand que l'un de ses coussinets. Il existait de nombreuses pierres noires, il ignorait donc si c'était bien celles là que cherchaient la guérisseuse. Il les déposa devant elle.

«- Est-ce bien ceci que tu cherches Elea ? »

Il n'avait toujours pas répondu à la question de la petite et ayant été un enfant il se doutait qu'elle le relancerait certainement jusqu'à avoir sa réponse. Le loup soupira puis posa son arrière train sur la pierre froide. Il leva ses prunelles grises, semblables à l'acier en direction du ciel.

«-Dit moi Elea, tu as de la famille ? Moi, oui. Deux mâles et deux femelles voilà ce que Outa-Ranos a offert à mes parents. Bien entendu dans une portée tu as généralement la petite peste capricieuse, l'enfant qui se sent rejetée de tous, le jeune loup qui se prend pour Apollon et l'avorton de la portée qui est plus intelligent que toute sa fratrie réuni. J'étais le dernier, celui haï par sa soeur, celui qui ne s'entendait avec personne et qui amassait autant de connaissances que possible.» Il s'interrompit durant quelques secondes et reposa ses prunelles sur le visage de la petite. «- Tu es déjà allé sur le territoire automnal ? Quel idiot je fais, te poser cette question alors que tu découvres à peine ton territoire...Lorsque tu demandes à un automnal de te parlais de son territoire, il te le décrira comme le plus beau paradis au monde. Je n'ai jamais aimé l'automne. Je n'ai jamais rien aimé de ce clan. Pas plus que je n'ai aimé mes parents. Je crois que celui que je détestais le plus entre les deux, c'était ma mère. Elle m'a toujours traité comme si j'étais un être contagieux, dès qu'elle posait les yeux sur moi, c'était de la peur que je voyais en elle. Je n'ai pas supporté cela longtemps, je suis parti. Depuis, j'erre sur les terres des quatre clans. Suis-je un vagabond ? La question est bien trouvée, je l'ignore. Je ne sais pas ce que je suis, j'ignore même qui je suis réellement.» Il sourit et se releva. «- Je dois t'ennuyer avec ton mon charabia, ne prête pas attention à ce loup errant que je suis Elea, continuons de chercher de l'obsidienne, plus vite tu seras rentrée, plus vite je serai rassuré de savoir que tu es sécurité, non pas que ta compagnie me déplaise.»

© FieryAmaryllis 2015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 10 Jan 2016 - 1:10



Une rencontre innatendue
PV. LEGOLAS




    Elea gardait la tête près du sol à l’affut de pierres noires tandis que Legolas fouillait les cavités à l’aide de sa patte. Il ne lui fallut que quelques instants avant d’en trouver une en creusant un peu non loin de là. Elle entrouvrit la gueule et attrapa entre ses crocs, la pierre sombre qu’elle déposa au pied de Legolas. Le plus elle en avait, le mieux se serait. Le mâle ne répondit pas à sa question qu’il lui en posa une nouvelle.

    - Est-ce bien ceci que tu cherches Elea?

    Elles étaient beaucoup trop petites, il était difficile de dire s’il s’agissait d’obsidienne. L’apprentie en attrapa quelques-unes dans sa patte et elle les plaça en direction du soleil pour mieux les analyser. Leur surface n’était pas complètement lisse et la lumière ne passait pas à l’intérieur. Legolas tourna la tête vers le ciel. Quelque chose le tourmentait.

    - Dis-moi Elea, tu as de la famille ? Moi, oui. Deux mâles et deux femelles voilà ce que Outa-Ranos a offert à mes parents. Bien entendu dans une portée tu as généralement la petite peste capricieuse, l'enfant qui se sent rejetée de tous, le jeune loup qui se prend pour Apollon et l'avorton de la portée qui est plus intelligent que toute sa fratrie réunie. J'étais le dernier, celui haï par sa sœur, celui qui ne s'entendait avec personne et qui amassait autant de connaissances que possible.»

    Elea songea à sa famille. Mais quelle famille?. La petite n’avait pas pu connaître ses frères qu'ils étaient décédés jeunes. La mort les avait emportés trop rapidement. Quant à ses parents… elle préférait ne pas y réfléchir. Elle se contenta d’écouter l’histoire du mâle beige.

    «- Tu es déjà allé sur le territoire automnal ? Quel idiot je fais, te poser cette question alors que tu découvres à peine ton territoire...Lorsque tu demandes à un automnal de te parlais de son territoire, il te le décrira comme le plus beau paradis au monde. Je n'ai jamais aimé l'automne. Je n'ai jamais rien aimé de ce clan. Pas plus que je n'ai aimé mes parents. Je crois que celui que je détestais le plus entre les deux, c'était ma mère. Elle m'a toujours traité comme si j'étais un être contagieux, dès qu'elle posait les yeux sur moi, c'était de la peur que je voyais en elle. Je n'ai pas supporté cela longtemps, je suis parti. Depuis, j'erre sur les terres des quatre clans. Suis-je un vagabond ? La question est bien trouvée, je l'ignore. Je ne sais pas ce que je suis, j'ignore même qui je suis réellement.»

    L’apprentie guérisseuse observa le mâle se redresser et afficher un sourire. Son passé semblait le préoccuper. Son histoire l'intéressait et venait la chercher. La petite resta silencieuse, sans ne savoir quoi ajouter pour le réconforter. Dans son profond intérieur, elle comprenait le sentiment du mâle. Elea avait développé au fil du temps, une haine contre ses parents qui l’avaient abandonné à sa naissance. Elle travaillait sur elle-même pour développer un sentiment d'appartenance important à son clan. Il lui arrivait souvent des'identifier comme étant un inconnu parmi les autres loups. Elle se questionnait toujours si elle faisait le bon choix en restant avec les estivaux même si la réponse semblait évidente. Elle était encore jeune pour prendre une décision et elle le reconnaissait. C'est pourquoi elle tentait d'effacer cette idée de sa tête. Legolas reprit.

    - Je dois t'ennuyer avec ton mon charabia, ne prête pas attention à ce loup errant que je suis Elea, continuons de chercher de l'obsidienne, plus vite tu seras rentrée, plus vite je serai rassuré de savoir que tu es sécurité, non pas que ta compagnie me déplaise.

    La petite s’empressa de lui répondre tout en posant ses prunelles azur sur les siennes.

    - Ne t’inquiète pas, je connais se sentiment moi aussi... Très jeune j'ai été abandonnée en territoire estival par mes parents. Je ne cesse de me questionner sur un tas de choses depuis ce temps. Tu sais… Un peu comme toi. J'ai souvent remis en question ma présence dans ce clan, mais surtout qui j'étais aussi. J'ai toujours eu l'impression d'être une inconnue ici, de ne pas appartenir au bon endroit. Un peu comme le mouton noir à travers le troupeau. Tout ça est arrivé par la faute de mes parents, mais je ne les connais pas.

    Elle prit une pause pour respirer. Elle disait ses mots d’une voix douce et calme.

    - Tu ne m’ennuies pas, c’est bien de rencontrer quelqu’un qui me ressemble en quelque sorte…

    Juste le fait de repenser à ses origines, elle perdit l’envie de retourner à son clan. L’apprentie laissa glisser les pierres de sa patte, perdue dans ses pensées. C’est le bruit des pierres contre le sol qui la sortirent de ses pensées.

    - Ce ne sont pas les bonnes. Habituellement les morceaux utilisés sont d’une plus grande taille et la lumière parvient à les traverser.

    Elle ajouta un sourire à Legolas comme pour lui donner un peu de courage, pour lui montrer qu’il n’était pas le seul à traverser des étapes comme celle-ci. L’estivale approcha la pierre de Legolas qu’elle avait déniché quelques instants auparavant.

    - Un peu comme celle-ci!


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Wood
Arbre Ancestral
Wood
Race : Loup/louve
PUF * : TheGoldenSwan sur Deviantart
Masculin
Messages : 574
Date d'inscription : 06/03/2014
Âge : 16
Ta localisation réelle : Devant mon ordinateur

Identité du loup/chien
Rang: Chasseur
Popularité:
Rencontre Inatendue Left_bar_bleue0/0Rencontre Inatendue Empty_bar_bleue  (0/0)
En couple ?: En quelque sorte.
Dim 10 Jan 2016 - 1:51

Coucou, précisez bien avec qui se déroule le Rp, c'est plus pratique ^^
Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 10 Jan 2016 - 4:31


  • J'avais déjà spécifié cela dans la "description" du topic ainsi que dans mon premier post, ce n'est pas suffisant? ^^'

    EDIT: pas de trouble !
Revenir en haut Aller en bas
Wood
Arbre Ancestral
Wood
Race : Loup/louve
PUF * : TheGoldenSwan sur Deviantart
Masculin
Messages : 574
Date d'inscription : 06/03/2014
Âge : 16
Ta localisation réelle : Devant mon ordinateur

Identité du loup/chien
Rang: Chasseur
Popularité:
Rencontre Inatendue Left_bar_bleue0/0Rencontre Inatendue Empty_bar_bleue  (0/0)
En couple ?: En quelque sorte.
Dim 10 Jan 2016 - 10:20

Ah excuse moi, je n'avais pas vu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kuma
Adminounours ♥
Kuma
Race : Loup/louve
PUF * : Michouille
Féminin
Messages : 575
Date d'inscription : 31/10/2013
Âge : 22

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
Rencontre Inatendue Left_bar_bleue10/100Rencontre Inatendue Empty_bar_bleue  (10/100)
En couple ?: /
Sam 27 Fév 2016 - 12:14

http://johannadrawing.deviantart.com
» Up up ! ♥ «
Revenir en haut Aller en bas
Asha
Administratrice
Asha
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 363
Date d'inscription : 08/02/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Loin

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
Rencontre Inatendue Left_bar_bleue20/100Rencontre Inatendue Empty_bar_bleue  (20/100)
En couple ?: La Rose ne s'épanouit que pour un seul Soleil...
Dim 22 Mai 2016 - 14:15

» Up ! «
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 11 Déc 2016 - 13:43

Au vu de la petite poussière sur ce rp, il a été archivé Wink

Pour le récupérer, envoyez un mp au staff

~<3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: