Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maeya
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 282
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 23
Ta localisation réelle : Trois-Rivières, Québec, Canada

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Sam 19 Déc 2015 - 16:35



Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe


C’était ce jour-là qu’avait choisi Maeya pour tenir sa promesse. Ça lui faisait un peu étrange. Ce n’était pas la première fois qu’il tenait une promesse, mais qu’il devait vraiment activement se dire « d’accord, aujourd’hui je tiens ma promesse! » c’était bel et bien la première fois. Il était de bonne humeur quand il s’était pointé sur le territoire du Printemps, et il n’avait pas mis longtemps à trouver le loup qu’il cherchait (c’était aussi la première fois qu’il cherchait un loup précis!) : Thorin. Quand il avait trouvé le guérisseur, il lui avait tout bonnement annoncé qu’il l’amenait en dehors du territoire, comme promis. Il avait quand même été soulagé que le Printanier dise oui et le suive! Ç’aurait trop été bizarre s’il avait dit non! C’était donc en ronronnant que le solitaire avait pris les devants en gambadant joyeusement, pour guider son ami à travers les territoires qui lui étaient inconnus, c’est-à-dire tous les territoires qui n’appartenaient pas au Printemps!


Le choix de l’endroit où l’amener avait été facile. Thorin lui avait demandé s’il connaissait des arbres millénaires. Il en connaissait un qu’il croyait bien qui soit millénaire. Le saule où il avait rencontré et soigné Blailu. C’était là qu’il allait amener le guérisseur. Peut-être ce dernier pourrait-il lui faire une démonstration de son pouvoir, aussi? C’était si intriguant! Parler aux plantes! Il fallait le voir pour le croire, vraiment! Mais ça il lui demanderait que plus tard. Pour l’instant ils étaient même pas arrivés! Ils marchaient tout bonnement, d’un pas léger, en appréciant l’air frais du matin. Le matin c’était le meilleur moment de la journée, vraiment! Cependant, le petit chaton ne put pas garder le silence très longtemps. Il n’allait quand même pas se gêner de parler!


« Tu as eu beaucoup de patients, dernièrement? Je sais bien que tu en as pas aujourd’hui parce que tu viens avec moi, mais sinon c’est une bonne saison? Oh, et comprends moi bien, une bonne saison c’est une saison où y’a pas beaucoup de patients! Parce qu’on veut pas que les loups ils souffrent! Le but c’est qu’il y en ait le moins possible qui souffrent! Moi en tous cas j’ai eu une bonne saison, presque personne. Mais bon les clans ils ont leur propre guérisseurs alors c’est sûr que moi j’ai moins de travail. Ça me laisse le temps de me promener et d’admirer le paysage! »


Quand il était joyeux, il parlait, et il lui fallut se rappeler à lui-même qu’il devait laisser le temps à Thorin de lui répondre avant qu’il n’arrête et attende patiemment que le guérisseur calme et posé prenne le temps de formuler et dire sa réponse. Le chaton n’était pas impatient, en général, mais il dû admettre que là il ressentait une certaine impatience. Il avait pas vu Thorin depuis peut-être trois semaines, de la neige était tombée, neige qui était d’ailleurs très belle et douce, ce matin-là. Tiens, d’ailleurs, c’était la première fois que Thorin voyait de la neige? Peut-être, il y en a presque jamais au Printemps! C’est sûr qu’en été c’était pire, mais quand même! Il oublia sa bonne résolution d’attendre que le Printanier ait fini de parler et il le coupa, carrément, au milieu d’une phrase.


« T’as déjà vu de la neige, avant? T’en penses quoi? Moi j’adore la neige! On peut jouer dedans! En plus elle est froide, j’aime ça! Et puis quand on se creuse un nid dans la neige, elle nous garde bien au chaud, c’est magique! Tu sais que d’où Blailu vient, y’a TOUJOURS de la neige? Même en été! J’aime aller là-bas juste pour ça! La nuit, la neige elle brille, et ça fait comme un champ d’étoiles! C’est magique! »


Encore une fois, il se força à arrête de parler, mais un grand ronronnement s’éleva de sa gorge. Quand ils auraient vu le saule, il faudrait qu’ils jouent dans la neige, ensemble! Thorin allait sûrement aimer ça!


© Maeya Fleur de Neige



Dernière édition par Maeya le Dim 28 Aoû 2016 - 5:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 218
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 19
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Dim 20 Déc 2015 - 17:44

Cette journée avait commencé un peu comme les autres. Thorin s'était levé au petit jour pour rejoindre la tanière des médecins. Il avait fait un petit inventaire comme à son habitude, en hiver il ne fallait manquer de rien. C'était la saison qui stressait le plus le guérisseur, c'était à cette période que des épidémies pouvaient naître. Cependant le début de saison était clément, il y avait peu de malade, Thorin n'était même pas occupé à garder des patients blessés ou malade à cause des températures qui chutaient à l'approche de la froide période hivernale. C'est en milieu de matinée que cette journée prit une tournure inattendue. Le loup beige aperçu une petite ombre ailée qui allait à droite à gauche à travers le camp et finit par foncer vers lui, c'était Maeya. Le petit félin voulait tenir sa promesse et l'emmener hors des territoires du Printemps. Thorin n'avait pas oublié, ils s'étaient croisés un peu part hasard quelques semaines auparavant et c'étaient fait une promesse mutuelle : Maeya a promis d'emmener le guérisseur visiter les beaux endroits et en retour il avait promis d'utiliser son pouvoir pour parler à un arbre bien particulier. Le loup beige n'avait pas posé plus de questions à ce sujet car il lui avait semblé que le félin n'était pas prêt à en parler.

Ils quittèrent le camp ensemble, Thorin n'avait pas de patients à sa charge, il pouvait donc partir sans encombré un autre guérisseur. Il avait cependant avertis ses confrères qu'il partait avant de suivre Maeya. Une fois un peu à l'écart du camp, quand il était peu probable qu'il croise quelqu'un, le loup beige demanda à son ami si il connaissait des arbres millénaires. Le félin lui dit que oui et se mit en marche tranquillement bien que son excitation soit manifeste. L'air frais du matin était agréable, bien que n'étant pas de l'hiver, Thorin n'avait rien contre le froid. Une année particulièrement froide quand il était encore louveteau, il avait pu jouer dans de la neige qui était tombée. Les adultes n'avaient rien dit et le guérisseur ne dirait pas non à jouer de nouveau dans cette matière si fraîche et qui croustillait sous ses pattes. Maeya le tira de ses rêveries en rompant le silence de leur marche.

« Tu as eu beaucoup de patients, dernièrement? Je sais bien que tu en as pas aujourd’hui parce que tu viens avec moi, mais sinon c’est une bonne saison? Oh, et comprends moi bien, une bonne saison c’est une saison où y’a pas beaucoup de patients! Parce qu’on veut pas que les loups ils souffrent! Le but c’est qu’il y en ait le moins possible qui souffrent! Moi en tous cas j’ai eu une bonne saison, presque personne. Mais bon les clans ils ont leur propre guérisseurs alors c’est sûr que moi j’ai moins de travail. Ça me laisse le temps de me promener et d’admirer le paysage! »

Thorin partageait l'avis du félin, évidement qu'une bonne saison est une saison où les compétences de guérisseurs sont peu sollicitées. Le loup beige avait effectivement eu peu de patients depuis le début de l'hiver et ce n'était pas plus mal. Il commença à répondre de son habituel ton calme et posé.

« Bien sûr qu'une bonne saison est une saison avec peu de patients. Je n'en ai pas eu beaucoup depuis le début de l'hiver, seulement... »

« T’as déjà vu de la neige, avant? T’en penses quoi? Moi j’adore la neige! On peut jouer dedans! En plus elle est froide, j’aime ça! Et puis quand on se creuse un nid dans la neige, elle nous garde bien au chaud, c’est magique! Tu sais que d’où Blailu vient, y’a TOUJOURS de la neige? Même en été! J’aime aller là-bas juste pour ça! La nuit, la neige elle brille, et ça fait comme un champ d’étoiles! C’est magique! »

Maeya venait de le couper sans ménagement, Thorin cligna des yeux, plus amusé qu'effaré. Son ami ronronnait de manière sonore à présent, décidé à ne plus parler quelques instants. Il n'allait pas poursuivre sa phrase, ce serait offensant pour le félin. Il avait parlé de Blailu, il faudra qu'il le rencontre un jour cet hivernal. Il sourit à Maeya avant de lui répondre.

« Oui, j'ai déjà vu et de la neige et j'ai aussi joué dedans. Quand j'étais encore louveteau, durant une année assez froide, de la neige était tombée au camp du Printemps. J'ai eu l'occasion de jouer dedans et c'était amusant, cette matière si froide et qui craque sous les pattes. Je ne dirais pas non à le refaire, mais je me retient, je dois avant tout m'occuper du bien-être de mon clan. »

Son ton était un peu ferme mais pas catégorique, il montrait que malgré ce qu'il disait, le guérisseur ne refuserait pas une invitation à jouer dans la neige. Les deux amis continuèrent de cheminer, le loup beige suivant le rythme du félin. Ils avaient quitté les territoires du Printemps à présent et Thorin était un peu tendu. Il n'avait jamais quitté les terres de son clan et devait se reposer sur Maeya, il espérait qu'il n'allait pas lui fausser compagnie car dans ce cas là, il serait perdu. Le félin avait l'air de savoir où il va, le guérisseur devait se fier à lui.

Ils arrivèrent finalement devant un grand saule, le plus grand que Thorin ai jamais vu. Il leva la tête et s'arrêta, restant la gueule légèrement entrouverte devant cet arbre colossale. Le guérisseur pouvait sentir à quel point cet arbre était ancien, rien qu'à le voir c'était évident. Le grand saule avait des branches si longues que leurs feuilles en brins venaient effleurer le sol. Ces racines noueuses étaient aussi impressionnantes, Throin pensa un instant que Maeya pourrait s'y faufiler pour s'y cacher grâce à son petit gabarit. L'arbre se trouvait près d'un petit lac assez tranquille. Le loup beige rabaissa le regard vers son ami et lui demanda d'un ton un peu surpris.

« C'est ça l'arbre millénaire que tu voulais me montrer ? Il est colossal. »

Il se regarda de nouveau l'arbre, il n'était pas encore assez près pour l'entendre parler. Thorin s'approcha donc d'avantage et franchit le rideau d'herbes hautes et de feuilles avant de s'asseoir près du tronc de cet arbre si impressionnant. Le vieux saule offrait un bon abri contre le vent frais et la lumière du soleil qui filtrait difficilement à travers son épais feuillage. Le guérisseur ferma les yeux pour écouter les murmures de l'arbre, il ne pouvait pas communiquer avec lui ainsi mais au moins écouter un peu ce qu'il a vu passer.
Revenir en haut Aller en bas
Maeya
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 282
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 23
Ta localisation réelle : Trois-Rivières, Québec, Canada

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Jeu 31 Déc 2015 - 19:12



Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe


Maeya était tout content quand ils arrivèrent en vue de l’arbre. Thorin avait déjà joué dans la neige? Eh bah au moins il savait comment! Le félin n’aurait pas le petit plaisir de lui enseigner comment, mais du coup ils pourraient jouer plus longtemps, car ils commenceraient plus tôt! Il avait dû se retenir de rire à la fin de la déclaration du loup. « Je dois avant tout m’occuper du bien être de mon clan. » Mais il avait pas de patients! C’était bien pour ça qu’il était venu, non? Alors quel mal y aurait-il à jouer dans la neige un peu avec lui? Il avait l’air un peu étrange, ce guérisseur du Printemps. Il pensait que Maeya l’amènerait jusqu’à un arbre et puis voilà, fini, on rentre? Peut-être… c’était un adulte après tout… Les adultes parfois ils sont vraiment bizarres. Mais non. Ce n’était pas qu’un petit aller-retour comme ça et rien de plus, et ça, le Printanier devrait s’y faire! Sinon, il rentrait seul! Encore une fois, il retint un petit rire.


Il observa d’abord un moment son ami, qui s’était glissé entre les branches. C’était là… dans cette petite tanière naturelle, que le félin avait rencontré Blailu, l’hivernal. Et maintenant, il y était avec un Printanier, tout aussi posé, sinon plus, mais beaucoup moins mal en point. La dernière fois, un lien profond s’était tissé entre le petit herboriste et son patient. Cette fois, que se passerait-il? Curieux, il s’avança, se glissa entre les branches en silence et s’assit un peu à l’écart pour observer de plus près un Thorin qui, les yeux fermés et l’air détendu, tendait l’oreille. Il écoutait l’arbre? Qu’est-ce que l’arbre pouvait bien être en train de lui dire? Cela intriguait beaucoup le petit. Il ne communiquait pas avec les plantes, lui. Enfin, si… mais c’était à sens unique… Comment pouvaient-elles bien s’exprimer? Le Printanier avait dit entendre leur voix dans sa tête. C’était des voix comme la sienne, ou alors des voix mais qui parlaient différemment? Par images, par exemple, ou par émotions. Il aimerait tant pouvoir les entendre, pouvoir le savoir. Et savoir aussi si les plantes le comprenaient… Mais ça il pouvait le demander à Thorin.


Pas maintenant, cependant. Il ne voulait pas déranger son ami. Quand il prenait cet air concentré/détendu, la seule idée de s’immiscer dans sa bulle et de le déranger faisait déjà se sentir coupable le petit félin, qui n’avait pourtant encore rien fait! Il s’approcha donc silencieusement de l’arbre. L’hiver, il était si beau, avec le givre qui brillait dans ses branches et sur son tronc, comme des petites étoiles. C’était la deuxième fois qu’il venait ici pendant l’hiver. La première fois, il avait croisé Drotbot, un drôle de loup à moitié en métal ronchon mais gentil au fond. D’ailleurs, il ne l’avait pas revu depuis cette partie de cache-cache aux falaises. Il se souvenait que cette première fois, il avait pensé que ce lieu était magique, il avait ressenti une aura magnifique et imposante. Un loup blessé et très grognon s’était montré et pourtant il l’avait laissé s’occuper de lui, sans trop rechigner… La deuxième fois, il y avait eu ce loup effrayé des félins qui pourtant lui avait fait confiance et était devenu son meilleur ami, son frère… Ce ne devait pas être un endroit anodin.


Intrigué de nouveau par ce qui pourrait bien arriver, cette fois, Maeya tourna de nouveau son regard vers Thorin. Cette fois, cependant, la curiosité fut trop forte pour qu’il ne la retienne. Il avait bien le droit de savoir, non? C’était pas juste si l’arbre parlait en tête à tête au loup alors que le félin était là aussi! Et puis ils étaient amis, tous les deux, alors si l’arbre pouvait faire confiance au guérisseur, il pouvait aussi faire confiance à l’herboriste! Le petit solitaire approcha donc de son ami et se racla doucement la gorge pour le tirer de sa transe en douceur.


« Dis… Thorin… l’arbre… il te dit quoi? Est-ce que c’est intéressant? »


Avec un petit sourire timide, il s’assit face au Printanier, dos au saule, donc, et il émit un léger ronronnement joyeux, prêtant l’oreille à ce qu’il lui dirait. S’il y avait une chose que le petit chaton aimait beaucoup, c’était les histoires! Il se surprit même à espérer que l’arbre avait confié au loup une histoire, et que ce dernier la lui raconterait, comme une nourrice qui raconterait une belle histoire à un louveteau de clan pour l’endormir, ou… comme la mère de Maeya le faisait, parfois, lorsqu’elle n’avait pas envie de chanter (ce qui avait été très rare)…


© Maeya Fleur de Neige


Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 218
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 19
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Sam 2 Jan 2016 - 17:06

Thorin sentit que Maeya l'avait rejoins près de l'arbre. Le félin n'osa sans doute pas le déranger car il ne dit rien. L'arbre réagit à l'approche du solitaire. N'ayant pas remarqué que le loup beige pouvait entendre ce qu'il disait, le saule parla de lui, beaucoup. Maeya était venu ici de nombreuses fois, il avait connu pas mal de monde ici, c'était peut-être la raison de son choix. L'arbre transmit même une image à Thorin, lui révélant ainsi l'apparence de Blailu dont le félin avait parlé à leur première rencontre. Dans les quelques flashs que le loup beige put voir, Maeya semblait prendre soin de Blailu qui avait l'air d'aller mal.

Plongé dans cette sorte de rêve éveillé, Thorin ne remarqua pas que Maeya s'approchait de lui. C'est quand il se racla la gorge que le guérisseur remarqua la présence du félin, les images disparurent et les paroles de l'arbre redevinrent des murmures. Le loup beige ouvrit lentement les yeux, baissant la tête et son regard bleuté vers le solitaire qui lui demanda.

« Dis… Thorin… l’arbre… il te dit quoi? Est-ce que c’est intéressant? »

Le félin lui sourit timidement et s'assit juste en face de lui. Il émettait un petit ronronnement joyeux, attentif à ce que le guérisseur allait lui dire. Thorin lui rendit son sourire avant de répondre d'un ton amical.

« Il m'a parlé de quelque chose de récent. Je n'ai fait qu'écouter ce qu'il disait, il ne savait peut-être pas que je pouvais entendre et comprendre ce qu'il dit. »

Il leva le nez vers l'arbre avant de poursuivre.

« Il m'a aussi montré quelques images. Il m'a montré comment un petit félin a remis sur patte un grand loup. »

Il regarda de nouveau Maeya, d'une manière plus chaleureuse, moins stricte que précédemment.

« C'est toi qu'il m'a montré Maeya, sans doute avec Blailu. Je n'ai pas vu grand chose, mais vous aviez l'air de bien vous entendre tout les deux. »

Il sourit largement au félin, ce petit semblait plein de bonne volonté, comme devrait l'être un guérisseur. Il aurait été un atout pour un clan si il n'avait pas choisit de rester en marge. Après un silence, Thorin ajouta.

« Tu es un très bon guérisseur. »

Il le pensait vraiment mais n'arrivait pas à le formuler autrement, faut dire que le loup beige n'était pas des plus doué pour les beaux discours.
Revenir en haut Aller en bas
Maeya
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 282
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 23
Ta localisation réelle : Trois-Rivières, Québec, Canada

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Mar 5 Jan 2016 - 18:03



Les premiers pas vers un histoire bien plus complexe


Malgré le regard plein de douceur, de compassion et de tendresse que lui fit le loup, les ronronnements disparurent, et le sourire aussi. L’arbre avait parlé de lui? Il avait montré à Thorin des choses qui le concernaient? Même s’il ne savait pas que le guérisseur pouvait l’entendre, c’était quand même gênant… Que lui avait-il dit, au juste? Tout ce qui concernait Blailu… c’était… c’était privé! C’était personnel! Le petit félin était très déprimé ce jour-là, il avait échangé avec l’Hivernal des choses qu’ils n’auraient jamais dites à n’importe qui! Il ne se souvenait pas s’il lui avait confié tous ses secrets au pied du saule, mais même si ce n’était pas le cas, le moment qu’il avait passé à soigner le veilleur, c’était leur moment à eux, c’était ce qui leur avait permis de construire l’intimité qui les liait aujourd’hui…!


Il fut un peu soulagé quand il dit qu’il n’avait pas vu grand-chose. Pas grand-chose, dépendamment de ce qu’il avait vu, ce pouvait quand même être beaucoup… s’il avait vu le moment où le petit félin craquait et se mettait à pleurer… non, il avait dit qu’ils avaient l’air de bien s’entendre. Ce devait être plutôt vers la fin, alors, quand ils étaient épuisés, vidés, mais qu’ils continuaient de se soucier l’un de l’autre et de faire de leur mieux pour aider celui qui les aidait en retour. Maeya se souvenait qu’il avait été très angoissé, tout au long de ce long processus, parce qu’il ne savait pas comment guérir réellement son ami. Il avait tenté quelque chose, pris un risque, et ça avait marché. Mais il avait avancé à l’aveuglette toute la soirée, en ayant très peu de contrôle, et il ne l’avait pas caché à son patient. Normalement, un guérisseur, sans mentir, doit laisser voir et croire qu’il contrôle la situation, pour rassurer son patient. Mais là c’était si gros, si important, et il hésitait tant, qu’il n’avait pas pu le cacher. Et puis, avec Blailu, il n’avait pas voulu le faire. C’était en partie pourquoi ils s’étaient tant rapprochés l’un de l’autre. La confiance mutuelle qu’ils n’avaient pas eu le choix d’observer dès les premiers instants.


Le sourire du Printanier le calma très légèrement, mais il était au bord des larmes, sans vraiment savoir pourquoi. D’une part il se sentait un peu trahi par le saule, bien qu’il n’ait pas fait exprès, et d’une autre il se sentait un peu soulagé que Thorin ait vu ça, tout en s’en sentant détruit, quelque part au fond de lui. Mais il dut se raisonner, le guérisseur n’avait pas tout vu, seulement une partie, et ce n’était sûrement pas l’une des parties les plus personnelles, sinon il n’aurait pas parlé comme il l’avait fait, il aurait été gêné de révéler qu’il avait assisté à ça. Et ç’aurait été d’autant plus vrai s’il avait vu ou entendu ces choses que le petit gardait tout au fond de lui, cachés, et qu’il avait eu l’envie insatiable de confier à son nouveau grand-frère qu’il ne savait pas encore être aussi important pour lui. Si seulement il pouvait savoir ce qu’avait vu son ami qui parlait aux plantes…


« Tu es un très bon guérisseur. »


La voix était tout simplement amicale, douce, tendre. Il le pensait. Il le complimentait sérieusement et avec son cœur. Cette phrase insuffla dans le chaton deux réactions. La première fut le soulagement. Thorin n’avait vu que les moments où Maeya administrait les doses du traitement à Blailu, et sûrement plutôt vers la fin. Dans ces moments il ne s’était pas passé grand-chose d’important, et c’était donc rassurant de savoir que le Printanier n’avait assisté à rien de grave. Le félin ne lui en aurait pas voulu, pas du tout, mais… il n’aurait pas pu non plus faire comme si de rien était…


La seconde réaction, ce fut de virer au rouge, de baisser les oreilles autant qu’il le pouvait et de courir se cacher derrière l’une des grosses racines du saule en émettant un petit miaulement aigüe et timide. Comment le guérisseur pouvait-il dire cela? Maeya avait passé la nuit prendre des risques, plus ou moins au hasard, en espérant que ça fonctionne. Il avait angoissé toute la durée du traitement parce qu’il ne savait pas ce qu’avait son patient et qu’il ne comprenait pas comment l’aider efficacement! Il avait failli craquer à plusieurs reprises parce qu’il se sentait impuissant et que la seule idée que son nouvel ami lui meurt dans les pattes le terrorisait! Il avait eu de la chance, beaucoup de chance, mais de là à dire qu’il était bon? Sa mère lui avait dit plusieurs fois, mais c’était sa mère, alors c’était normal. Il savait être plutôt doué avec les trucs normaux, comme les grippes. Mais là, sous le saule, ce n’était pas une grippe qu’il avait traité! Blailu lui avait dit aussi qu’il était un bon guérisseur, mais uniquement parce qu’il avait obtenu des résultats que les autres guérisseurs n’avait su avoir, et ce en prenant des risques qui auraient pu tout aussi bien le tuer! Dans le pire des cas, il ne lui aurait simplement qu’acheté un peu plus de temps à souffrir le martyr! Là, c’était un autre guérisseur, qu’il ne connaissait pas vraiment, qui le lui disait. Et c’était très, très embarrassant.


Roulé en boule derrière la racine, le petit herboriste pris le temps de se calmer un peu. Ce compliment tout à fait inattendu avait au moins le mérite de lui avait fait oublié toutes ses réticences et ses angoisses. Après un petit instant, sa tête au visage toujours bien rouge et aux oreilles toujours basses ressurgit de derrière sa cachette, timidement, et sa petite voix d’enfant timide lança :


« Pas tant que ça… j’ai juste eu de la chance… »


Au cas où le loup commencerait à argumenter pour essayer de le prouver en tort, ce qui à coup sûr ferait fondre le chaton sur place pour ne laisser qu’une flaque brûlante de gêne rayé blanc et bleu, Maeya enfouie de nouveau sa tête dans la neige, sa cachant derrière la racine. Peut-être que si le Printanier ne le voyait pas, ses paroles ne pourraient pas le faire fondre?


© Maeya Fleur de Neige


Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 218
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 19
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Mar 5 Jan 2016 - 20:15

Quand Thorin parla de ce qu'il avait vu à Maeya, le félin le regarder d'un drôle d'air. Il avait l'air presque offensé et le guérisseur ne voyait pas pourquoi. Peut-être que certaines choses s'étaient dites et que le solitaire ne voulait pas qu'il sache. Si il lui avait demandé des précisions, le loup beige lui aurait dit qu'il n'avait vu que des images fugaces et des bribes de conversation incompréhensibles rapportées par l'arbre.

Le compliment que Thorin fit ensuite à Maeya sembla d'abord dissiper cet air de reproche qu'il avait sur la face, mais ensuite provoquer une réaction inattendue. Le félin se mit à rougir profondément et baissa les oreilles au plus bas avant de filer se cacher derrière une racine épaisse du saule en poussant un petit miaulement aigu emplit de timidité. Le guérisseur crispa le regard et cilla à plusieurs reprises, il ne s'attendait pas à pareille réaction. Un instant, le loup beige se demanda si il devait aller le voir, mais bien vite il se dit que ce n'était pas une bonne idée, si Maeya s'était caché, c'était pour une bonne raison. Il ne voulait probablement pas paraître aussi gêné devant lui. Thorin s'assit donc, attendant que le félidé quitte sa cachette. Il ne la quitta pas car le guérisseur vit seulement dépasser la tête rouge écarlate du solitaire quand il lui dit d'une voix enfantine toute timide.

« Pas tant que ça… j’ai juste eu de la chance… »

Il disparut de nouveau derrière la racine et Thorin entendit un bruit de neige.  Le guérisseur s'approcha de la racine sans pour autant venir voir le félin. La végétation faisait une sorte de mur naturel entre eux, son ami semblait mal à l'aise de se montrer dans cet état apparemment et le loup ne voulait pas le contrarier. Il sourit bien que le félin ne soit pas en vue et répondit du même ton qu'il avait employé précédemment.

« Il n'y a pas que la chance, il y a aussi le savoir-faire... »

Le guérisseur aurait bien continué, mais il craignait de le mettre encore plus mal à l'aise. Il préféra s'éloigner du sujet, il s'assit dans la neige, faisant céder dans un craquement la fine couche qui se trouvait sous le saule. Il y en avait plus en dehors du couvert de l'arbre. Le loup au pelage beige se demanda si il devait lui proposer de jouer dans la neige. Il demanda alors, tendant les oreilles vers la droite, direction dans laquelle se trouvait Maeya.

« Maeya, ça te dirait de jouer dans la neige ? »

Thorin était assis dos au saule, attendant la réponse de son ami. Une large racine sur sa droite le séparait du félin qu'il n'avait pas osé approcher. Ils devaient faire un tableau bien étrange ainsi placés.
Revenir en haut Aller en bas
Maeya
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 282
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 23
Ta localisation réelle : Trois-Rivières, Québec, Canada

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Sam 9 Jan 2016 - 16:50



Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe


Il ne savait pas si le Printanier essayait de le réconforter ou de le rassurer, mais en tous cas quoi qu’il ait en tête, ce n’eut certainement pas l’effet escompté. Un miaulement étouffé jaillit de derrière la racine et le petit félin se plaqua les pattes sur les oreilles. Il ne méritait pas du tout ces louanges et il ne comprenait pas pourquoi Thorin tenait tant à le complimenter ainsi. Il n’avait fait que son travail, et du mieux qu’il le pouvait, il était normal! Enfin, non, mais il n’était pas spécial parce qu’il était meilleur! L’idée que le loup le considère comme tel était si embarrassante! Il allait le supplier d’arrêter, de changer de sujet, de ne plus en parler, et donc il retira ses pattes de ses oreilles, mais uniquement pour entendre encore une fois son ami, qui lui coupa la parole sans le savoir avant même qu’il ne commence à parler.


« Maeya, ça te dirait de jouer dans la neige? »


Jouer dans la neige? La tête surgit de nouveau de derrière la racine. Elle n’était plus rouge, et les oreilles étaient bien dressées. Jouer dans la neige! Il avait eu envie de le lui demander, mais il ne s’attendait pas à ce que ce soit lui qui lui demande! Ça voulait dire qu’il en avait envie aussi! Jouer, ce serait une bonne chose! Ça lui changerait un peu les idées! Avec un gros sourire, il émit un ronronnement pendant un long moment, avant de bondir par-dessus la racine et de se venir se frotter un peu contre la cuisse du loup assis.


« Oui je veux jouer dans la neige! À quoi est-ce que tu veux jouer? »


Joyeux et remuant un peu la queue pour le montrer, le petit félin s’arrêta alors qu’il était déjà en route pour sortir de sous le saule, pour aller où il avait plus de neige, et il regarda par-dessus son épaule, fixant son ami en attendant la réponse.


© Maeya Fleur de Neige


Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 218
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 19
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Dim 31 Jan 2016 - 15:15

La tête de Maeya apparut par-dessus la racine. Il n'était plus rouge d’embarras comme auparavant, mais souriait largement et avait les oreilles toutes dressées. Thorin entendit alors un ronronnement, visiblement l'idée plaisait beaucoup au petit félin qui ne tarda pas à bondir par-dessus la racine et venir se frotter contre lui.

« Oui je veux jouer dans la neige! À quoi est-ce que tu veux jouer ? »

Le jeune semblait tout joyeux, remuant la queue et partant devant, s’apprêtant à quitter le couvert de l'arbre au longues branches. Maeya regarda par-dessus son épaule, attendant la réponse du guérisseur. Ce dernier se leva et avança jusqu'à son niveau avant de dire.

« J'ai ma petite idée, suis-moi. »

Il partit alors hors du couvert du saule, prenant volontairement un peu de distance sur son ami. Thorin s'arrêta quand il eu une dizaine de mètres d'avance sur le petit félin. Il sourit alors tendit que Maeya le rattrapait. Dès qu'il fut assez près, le loup beige souleva un peu de neige avec une patte avant et l'envoya sur le jeune qui ne s'y attendait probablement pas. Il lâcha un petit rire amusé tendit que son ami avec de la neige un peu partout, attendant de voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Maeya
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 282
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 23
Ta localisation réelle : Trois-Rivières, Québec, Canada

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Sam 26 Mar 2016 - 17:01



Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe


Maeya bondit à la suite de Thorin, qui prit de l’avance sur lui. Il ne s’était pas rendu compte que le petit félin ne courait pas aussi vite que lui? Le petit allait lancer un « attends-moi! » quand il reçut quelque chose sur le museau qui le fit se figer sur place net. C’était froid. C’était blanc. De la neige? Le printanier lui avait envoyé de la neige? Lui, le loup calme, posé et sérieux, venait de lui lancer de la neige? Incapable de se fâcher tant l’idée lui paraissait ridicule, il se contenta de fixer des gros yeux surpris sur Thorin. Puis, d’une voix qui se voulait plaintive et pleine de reproche, mais qui ne parvint pas vraiment à masquer la joie et l’envie de jouer, il lança :


« C’est froid! »


Suite à quoi il éclata de rire. Sachant que son adversaire allait le voir venir, il envoya de sa patte de la neige sur le loup, un peu vers sa droite, sachant qu’il allait sauter vers la gauche. Avant que son mouvement de lancer ne soit terminé, le félin sautait déjà aussi… pour atterrir sur le museau de son ami et le lui enfoncer dans la neige, carrément! Le petit solitaire avait très certainement plus d’expérience en batailles que le grand guérisseur! C’était pour l’instant son seul avantage, car Thorin était bien plus fort que lui! Ce qui fut confirmé quand il releva sa tête sans effort, projetant le petit sur le dos, lequel replia ses ailes pour se protéger d’une nouvelle attaque de neige. Il riait encore quand il lança :


« C’est pas juste! T’es beaucoup plus fort que moi! Et plus gros! Je pourrai jamais te couvrir de neige! »


Il profita du petit répit que ça lui apporta pour s’écarter de plusieurs bonds rapides, et il fixa son adversaire, en attendant sa réaction.


© Maeya Fleur de Neige


Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 218
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 19
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Dim 1 Mai 2016 - 18:04

Maeya avait de la neige sur lui, il regarda alors Thorin, qui riait toujours doucement, avec des grands yeux surpris. Le petit félin dit alors.

« C’est froid ! »

Peut-être qu'il aurait voulu se plaindre de son sort, mais sa joie et son envie de jouer étaient les plus perceptibles dans sa voix. Suite à sa déclaration, il éclata de rire. Le guérisseur se tint alors sur ses gardes, sentant bien que le jeune félin allait riposter. Il sauta alors à gauche pour éviter tandis que son ami s'apprêtait à jeter de la neige sur la droite. Mais le petit solitaire le surpris car il sauta lui aussi dans la même direction, atterrissant pile sur le museau du loup beige. Bien sûr, son poids fit que Thorin, surpris par cette manœuvre, eu la truffe dans la neige. Il releva assez facilement le museau, mettant le jeune félin sur le dos tout en riant, ce que son ami faisait encore quand il lança.

« C’est pas juste! T’es beaucoup plus fort que moi! Et plus gros! Je pourrai jamais te couvrir de neige! »

Maeya profita de son court moment de tranquillité pour s'écarter en effectuant plusieurs bonds rapides et fixa le guérisseur, attendant sa réaction. La distance n'était pas si grande que ça, Thorin misa donc sur la surpris. Il sourit d'un air malicieux et sauta pour atterrir directement sur le petit solitaire, en veillant à ne pas l'écraser bien sûr. Il utilisa ensuite ses pattes pour le couvrir de neige. Une fois qu'il eut terminé, le loup beige se recula d'un pas et se remit à rire en voyant que seul la tête de son ami dépassait de la neige, créant un tableau très amusant. Il dit donc en riant.

« Si tu voyais ça, c'est tellement amusant de voir juste ta petite tête dépasser de la neige. C'est sûr, tu pourra difficilement me mettre dans la même situation. »

Thorin se reprit et cessa de rire avant de s'allonger non-loin, avec toujours un regard et un sourire malicieux. Il ajouta alors.

« Sauf si je te laisse faire. »

Il était déjà un peu ensevelit avec l'épaisseur de la neige, son ami pourrait le recouvrir, même si ça lui demanderai plus d'effort qu'a lui. Le guérisseur pensa que le jeune félin pourrait se tirer de sa petit prison de neige assez facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Lu Shan
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lucian, Funkimina
Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang: Chasseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Amoureux

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Dim 22 Mai 2016 - 13:05

Petit up !
Revenir en haut Aller en bas
Maeya
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 282
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 23
Ta localisation réelle : Trois-Rivières, Québec, Canada

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Ven 27 Mai 2016 - 21:20



Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe


Bien qu’il eut bondit, apercevant le mouvement de son adversaire, il ne put l’éviter. Il était trop petit, et Thorin n’eut qu’à tendre la patte pour le plaquer solidement au sol, et l’enterrer dans la neige en un temps record. Au début, c’était froid, mais rapidement la température devint plus supportable pour le petit félin qui de toute façon adorait la neige et dormait parfois dans un petit abri creusé dans une paisse douche de neige, l’hiver. C’est néanmoins avec des petits yeux surpris qu’il fixa le guérisseur printanier. Il avait tout du guérisseur calme, sérieux, intellectuel, pour qui jouer était une distraction inutile. Et pourtant, il jouait. Tout comme il avait lancé la boule de neige, il n’avait pas hésité une seconde à se jeter sur le petit solitaire en rigolant. C’était beau à voir, d’un côté, et un sourire illumina le visage du petit. Un sourire non pas seulement animé de la joie de jouer, mais aussi de la gratitude d’assister à un moment privilégié qui définissait aussi le printanier mais que certainement très peu devaient avoir l’occasion de pouvoir voir. Un côté de lui un peu secret, involontairement, et qu’il avait révélé de bon cœur à son ami félin. Le rire du grand loup vint d’ailleurs réchauffer un peu plus le cœur enfantin de son compagnon de jeu, qui ne put s’empêcher de rire lui aussi.


« Si tu voyais ça, c'est tellement amusant de voir juste ta petite tête dépasser de la neige. C'est sûr, tu pourras difficilement me mettre dans la même situation. »


Bien dans son petit cocon de neige, Maeya ne tenta pas de se déprendre tout de suite. Peut-être qu’il pourrait jouer la carte de la victime? Des beaux petits yeux, une voix plaintive… aucun adulte ne résistait à ce petit tour du guérisseur. Aucun. Il n’eut toutefois pas le temps de se « plaindre sur son sort » car la voix grave mais douce de Thorin parvint une nouvelle fois à ses oreilles, pleine de malice, de compassion, et d’une touche de bonheur. L’amener ici avait vraiment été une bonne idée, au fond. Il ne pourrait pas dire qu’il préfèrerait en ce moment être en train de soigner un loup grincheux qui se plaint tout le temps!


« Sauf si je te laisse faire. »


Ce n’était pas vraiment du jeu… mais si le félin refusait, jamais il n’aurait l’occasion de le faire! Et puis si le printanier s’offrait volontairement en pâture au supplice de la neige… comment pouvait-il le lui refuser? En rigolant à cette idée, Maeya se dégagea de sa prison de neige et s’ébroua avant de s’approcher du loup avec une lueur joueuse du genre qui annonce un mauvais coup dans les yeux. Sa voix avait cette même teinte faussement mauvaise, suave et manipulatrice quand il prit la parole, entrant à fond dans le personnage que Thorin lui mettait au bout d’une perche.


« Peut-être que tu ne devrais pas. On ne sait jamais, tu pourrais ne jamais en ressortir. Terminer tes jours entouré de froid, de blanc et de solitude. Personne pour entendre tes cris. Personne pour sentir l’odeur de ta peur. »


Incapable de garder son sérieux plus longtemps, il éclata d’un rire typique de l’enfant qui se moque de toi et qui, devant la tête que tu fais, ne peut s’empêcher de se trahir soudainement.


« Ou alors je vais juste te faire un beau manteau et puis ce sera à ton tour d’avoir que la tête, comme si elle avait été coupée et déposée là! »


Sans plus attendre, le solitaire commença à envoyer de la neige sur le guérisseur, pour l’ensevelir. Ayant des petites pattes, il ne pouvait pas vraiment être efficace, mais il y mit tous ses efforts, se dépensant à fond. En même temps, Thorin il avait le rôle facile : attendre et se relaxer, et rigoler. Alors Maeya il pouvait se débarrasser de toute son énergie en trop et puis son ami adulte lui il pouvait faire des trucs d’adultes, comme être sérieux. Et il continua, sans relâche, jusqu’à ce que seule la tête fût encore visible. Alors, haletant, il s’arrêta enfin et se laissa tomber sur le flanc, juste devant le museau du loup.


« Voilà…! Tout caché…! »


Son flanc se soulevant encore de façon significative à chacune de ses profondes inspirations, il ne prit pas la peine de formuler une phrase complète, et se contenta de rire encore. Parce que rire, c’était magique. Il lui fallut un long moment pour se calmer, mais il avait encore le sourire quand son souffle redevint plus régulier et que les rires firent places aux ronronnements sonores de bonheur. Alors, ses yeux fixés dans ceux du guérisseur, le félin repris la parole. Son ton était plus calme, maintenant qu’il avait dépensé l’énergie en trop, mais il était encore enfantin, bien entendu.


« C’était marrant! Je savais pas que t’aimais jouer! Tu sais ce qui manque pour que cette journée elle soit encore plus merveilleuse? »


Le petit laissa passer un moment. Un court moment, comme s’il avait voulu que son ami lui réponde. Pourtant, avant même que ce dernier n’ait pu esquisser un semblant de réponse, ou de geste de négation, il repris sur un ton étrangement timide, ses oreilles se plaquant contre son crâne à cause de son embarras :


« Un câlin. »


© Maeya Fleur de Neige


Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 218
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 19
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Lun 18 Juil 2016 - 16:54


Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe

Thorin et Maeya




Le petit Maeya se mit à rire en même temps que Thorin. Il sembla prêt à se plaindre quand le guérisseur lui suggéra de l'enterrer à son tour sous la neige en se couchant sur le sol, se mettant à la merci du petit félin. Ce dernier se remit à rire avant de se déterrer pour approcher du printanier avec une lueur joueuse dans le regard qu'il a déjà vu chez des louveteaux un peu turbulent. Il se mit à parler d'un ton faussement mauvais comme le loup beige s'y attendait.

« Peut-être que tu ne devrais pas. On ne sait jamais, tu pourrais ne jamais en ressortir. Terminer tes jours entouré de froid, de blanc et de solitude. Personne pour entendre tes cris. Personne pour sentir l’odeur de ta peur. »

Thorin fit une mine tout aussi faussement effrayé que le félin était faussement méchant. Il dû faire craquer Maeya car il se mit à rire, perdant son état de faux méchant et reprenant son état d'enfant joueur avant de poursuivre.

« Ou alors je vais juste te faire un beau manteau et puis ce sera à ton tour d’avoir que la tête, comme si elle avait été coupée et déposée là! »

Thorin rigola doucement à cette pensée alors que le petit félin commença à soulever autant de neige que ses petites pattes le lui permettaient, recouvrant lentement le printanier de neige. Il sembla avoir du mal, mais parvint tout de même à l'ensevelir sous une petite couche de neige. Le jeune solitaire vint ensuite s'écrouler sur le flanc sous son museau en haletant fortement avant de dire d'une voix toute essoufflée.

« Voilà…! Tout caché…! »

Sa respiration était forte, il avait besoin d'un temps pour se remettre de son gros effort. Thorin remarqua alors quelque chose qu'il n'avait pas remarqué avant : une chose anormale. Il semblait que Maeya, en dépit d'être visiblement un mâle, possédait un appareil reproducteur féminin, c'est aussi la proximité avec son museau qui lui fit comprendre ça. Le guérisseur, qui n'avait rien vu de pareil, ne pouvait s'empêcher de se questionner et d'avoir envie de questionner le petit félin. Mais il avait déjà essayé de lui poser des questions personnelles et ça n'avait pas été concluant , aussi il préféra faire comme si il n'avait rien vu. Maeya se remit d'ailleurs à parler près s'être remit, souriant et avec le même air enfantin qui fit aussi sourire le guérisseur.

« C’était marrant! Je savais pas que t’aimais jouer! Tu sais ce qui manque pour que cette journée elle soit encore plus merveilleuse? »

Thorin eu à peine le temps de pencher la tête de côté que le jeune félin plaqua ses oreilles sur sa tête et ajouta d'un ton devenu tout timide.

« Un câlin. »

Le loup beige sourit sincèrement au petit solitaire. Des louveteaux demandent parfois ce genre de choses aux guérisseurs quand leurs parents ne sont pas dans les parages pour s'occuper d'eux, ça ne le surprend donc pas vraiment. Il poussa alors doucement Maeya pour qu'il se retrouve sur le dos et posa son museau sur lui. Comme ça, le petit félin pouvait lui câliner le museau et lui il restait enterré sous la neige. Par habitude pour rassurer les louveteaux de ce contact inhabituel, il se mit à gronder légèrement pour exprimer qu'il ne voulait pas de mal.

© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Maeya
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 282
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 23
Ta localisation réelle : Trois-Rivières, Québec, Canada

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Mer 20 Juil 2016 - 21:01



Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe


Un petit miaulement surpris échappa au félin quand le printanier le poussa sur le dos. Mais que…? Puis le museau se posa sur lui. Mais, c’était pas un câlin ça! Après, Thorin avait l’air de pas vouloir sortir de sa prison de neige, alors le mieux qu’il pouvait faire c’était ce qu’il avait fait. Avec la neige dans son dos et le museau sur lui, en fait, c’était presque comme un câlin. Ce qui finit d’achever et de faire fondre le petit félin, ce fut le grondement. Un grondement tendre. Un grondement protecteur. Un grondement affectueux. Le petit Maeya n’avait jamais entendu un grondement pareil. Un petit miaulement timide lui échappa et, instinctivement, il passa ses pattes avant autour du museau pour le serrer tendrement.


C’était spécial. Il ne se sentait pas comprimer de la même façon. Il n’était pas enfoui dans la fourrure épaisse. Quand Blailu lui avait fait un câlin, le petit avait presque eu l’impression que son corps allait fusionner avec celui de son ami Hivernal. Là, il avait plutôt l’impression que c’était lui qui faisait le câlin, en fait, pas qui le recevait. Mais cet effort combiné à la volonté de ne pas lui faire de la peine en se libérant de la neige était très apprécié. Et puis… le souffle chaud, tendre, sur le visage du chaton… la tête qui semblait plutôt bien se caler contre lui, comme pour le protéger. Ses pattes arrières accotées sur les épaules ensevelies du grand loup. C’était une sensation toute nouvelle et qui ne lui déplaisait pas.


Fermant les yeux, se laissant aller à ces sensations, le félin se calma progressivement. Et ensuite, comme pourrait s’y attendre toute personne le connaissant, ou connaissant un moindrement les félins, Maeya se mit à ronronner, de façon sonore. Le bout de sa queue se mit à remuer, tapotant contre la joue du printanier alors que le chaton baissait sa tête, sa truffe se pressant contre celle du guérisseur, chaque inspiration du chaton aspirant l’air qu’expirait le loup, un air chaud et réconfortant. Et chaque expiration que le petit produisait s’enfonçait dans les larges naseaux de son ami adulte, comme pour lui rendre l’air que ce dernier lui avait prêté.


Un long moment s’écoula. Le petit voulait en profiter autant que possible. Ce moment le rendait si heureux. En même temps, il se rendit compte que son ami n’était pas qu’un compatriote guérisseur. Il lui témoignait vraiment de l’affection et le chaton se sentait bien en sa présence. Un peu comme avec Blailu. Il comprit que c’était vraiment un vrai ami. La première fois qu’ils s’étaient vus, le félin avait hésité à lui demander un service. Mais maintenant il savait qu’il pouvait le faire. Pas tout de suite, bien entendu. Pour l’instant, bien qu’il n’en eut pas trop envie, le petit guérisseur devait mettre fin à cette étreinte. Alors, il fit une lèche, tendre, affectueuse, sur la truffe de Thorin, avant de le relâcher. Quand il ouvrit la gueule, sa voix était toute timide.


« Merci, Thorin. C’était… bien… J’ai beaucoup aimé. »


Il se sentait un peu stupide, mais il savait pas trop quoi dire d’autre. Son souffle se fit un peu plus rapide tandis qu’il se mettait à espérer que son ami lui ferait aussi une lèche sur le visage en lui disant qu’il a aussi aimé. Depuis combien de temps Maeya n’avait-il pas eu un moment comme celui-ci, de l’affection? Bon, depuis Blailu, mais à part… ça remontait à… à quand il vivait encore avec sa maman… Ça lui avait tellement manqué… Il avait oubli à quel point il aimait ces moments… Il se demanda du coup si son ami guérisseur allait lui permettre d’en avoir d’autres, parfois? L’idée de se blottir tout contre lui, de sentir ses grosses pattes le serrer doucement, d’entendre de nouveau ce grondement… tout en parlant doucement… de trucs de guérisseurs, ou de tout et de rien. Oh, ce serait chouette…


© Maeya Fleur de Neige

Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 218
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 19
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Mer 27 Juil 2016 - 16:37


Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe

Thorin et Maeya




Le petit Maeya lâcha un miaulement surpris quand Thorin posa son museau sur lui pour qu'il le câline. Le guérisseur aurait préféré lui faire un vrai câlin, mais avec son manteau de neige, il ne pouvait pas vraiment. Le petit félin passa ses pattes autour du museau du loup beige, semblant apprécier le grondement qu'il avait ajouté plus par instinct que par volonté propre. Il savait que Maeya manquait un peu d'affection, qu'il n'avait rien à craindre de ce petit être qui était parfois emprunt d'une profonde timidité comme tout à l'heure. Le printanier devrait composer avec les traits du félin, sa compagnie étant agréable, ça ne le gênait pas vraiment.

Maeya ferma les yeux et sembla se calmer avant de se mettre à ronronner. Ce n'était pas la première fois que Thorin entendait ce son spécifique aux félins, il l'avait déjà entendu lors de leur première rencontre quand il lui avait donné de la cannelle. Le bout de la queue du petit félin venait titiller les joues du guérisseur en s'agitant, montrant qu'il était content, ce qui fit sourire le loup beige. Le jeune félin baissa la tête, son museau se retrouvant contre celui du printanier, créant un échange d'air entre eux qui n'était pas désagréable.

Les deux restèrent ainsi un long moment, le petit semblant beaucoup apprécier ce rapprochement, tout comme Thorin l'appréciait. Il avait un peu l'habitude de faire des câlins, les plus jeunes n'étant pas toujours rassurés face aux plantes que les guérisseurs leur montraient. Il fallait alors les mettre en confiance pour qu'ils se sentirent plus à leur aise. Le loup beige sentit la petite langue de son ami félin sur sa truffe juste avant que ce dernier relâche son museau qu'il releva un peu. Maeya dit alors d'un ton très timide.

« Merci, Thorin. C’était… bien… J’ai beaucoup aimé. »

Thorin remarqua que la respiration du petit s'accélérait, il semblait attendre quelque chose que le printanier devina assez rapidement. Il sourit alors et lui fit une lèche sur le visage en émettant un petit grondement avant de dire.

« J'ai apprécié aussi. Je te ferai un vrai câlin la prochaine fois. Là, mon tombeau de neige m'en empêche un peu. »

Il avait dit sa seconde phrase avec un sourire et un ton emprunt de plaisanterie. Il aurait tout aussi bien pu se relever et le caler entre ses pattes comme Maeya l'avait sans doute voulu, mais le guérisseur n'avait pas voulu réduire à néant le travail du petit. Thorin se redressa d'ailleurs, se libérant de son manteau blanc et s'ébroua pour se débarrasser de la neige prise dans son pelage avant de s'asseoir face au petit herboriste avant d'ajouter.

« Veux-tu faire autre chose ? Sinon il serait peut-être temps que je rentre au camp. J'apprécie ta compagnie, Maeya, et ce genre de contact affectueux avec toi me sont vraiment plaisants. Alors n'hésite pas, ou demande. »

Thorin sourit à Maeya, attendant de voir si il comptait faire quelque chose de plus ou si le printanier allait devoir rentrer parmi les siens.

© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Maeya
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 282
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 23
Ta localisation réelle : Trois-Rivières, Québec, Canada

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Ven 19 Aoû 2016 - 18:47



Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe


Quand le grand loup se libéra de sa prison de neige, le chaton fit un large sourire. Oui il avait bien aimé le voir comme ça, mais c’était sympa qu’ils puissent faire autre chose. Oui enfin… encore fallait-il trouver autre chose à faire. Quand le grand guérisseur parla, son petit collègue fut un peu déçu. Il était content de savoir qu’il pouvait demander autant de câlins qu’il en voulait, vraiment, mais… le reste… Il n’avait pas envie que Thorin s’en aille. Il n’avait pas envie que ce moment se termine. Mais en même temps, il savait bien que le printanier avait du travail et qu’il ne pouvait pas le forcer. Et puis, ils avaient joué avec la neige, et ils avaient fait un câlin (un peu bizarre mais un câlin quand même) et ils avaient discuté un peu. À part demander à son ami le service qu’il avait insinué avoir à lui demander à leur première rencontre, le chaton n’avait pas trop d’idée de quoi faire.


Il avait sa petite mine un peu déçue, ses oreilles légèrement abaissée et la tête orienté un peu vers le sol quand il secoua la tête négativement.


« Je n’ai pas vraiment envie que ce moment se termine, parce que j’aime bien passer du temps avec toi, mais je sais que je n’ai pas le droit de te tenir éloigné de ton clan trop longtemps. Je suis très content d’avoir pu t’amener jusqu’ici et que tu aies vu une merveille de notre monde, merci d’être venu, mais… je vais te laisser repartir. »


Avant que le grand loup ne puisse faire quoi que ce soit, le petit se rapprocha et se dressa sur ses pattes arrières et se blottit contre le torse de Thorin, fermant ses yeux. Il y avait quelque chose qu’il devait vérifier, pour être certain. Alors il demanda :


« J’ai… j’ai toujours le droit de te demander un petit service, n’est-ce pas? Un… un petit service qui requiert ton pouvoir…? Parce que… je crois… je crois que la prochaine fois, j’aimerais qu’on… que tu… que tu me rende un service… Parce que t’es mon ami et que je te fais confiance. »


Le félin resta là où il se trouvait en attendant la réponse et un câlin, un vrai câlin avant que son ami ne le laisse seul.


© Maeya Fleur de Neige


Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 218
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 19
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Sam 27 Aoû 2016 - 22:57


Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe

Thorin et Maeya




Le petit Maeya sourit largement quand Thorin se libéra de sa prison de neige, ce qui fit aussi sourire le grand loup. Le jeune herboriste parut déçu quand il parla de partir. C'est donc avec une petite mine, les oreilles un peu abaissée et la tête vers le sol qu'il secoua négativement la tête à la question du printanier avant de répondre.

« Je n’ai pas vraiment envie que ce moment se termine, parce que j’aime bien passer du temps avec toi, mais je sais que je n’ai pas le droit de te tenir éloigné de ton clan trop longtemps. Je suis très content d’avoir pu t’amener jusqu’ici et que tu aies vu une merveille de notre monde, merci d’être venu, mais… je vais te laisser repartir. »

Thorin pensait plus ou moins la même chose. Il appréciait passer du temps avec Maeya, mais il ne pouvait délaisser son clan trop longtemps. Qui sait ce qui pourrait arriver alors qu'il était absent ? Et si une naissance se passait mal car il n'avait pas été là ? Cette simple pensée l'horrifiait, mais il n'en laissa rien paraître. Il baissa la tête lorsque le petit félin s'approcha de lui et se dressa sur ses pattes arrières pour venir se blottir contre le torse du guérisseur. Un geste d'affection qui était un peu étrange à cause de la différence de taille. Thorin sourit et fit une petite lèche tendre sur la tête de l'herboriste. Il l'appréciait beaucoup. Le printanier redressa les oreilles quand le petit parla.

« J’ai… j’ai toujours le droit de te demander un petit service, n’est-ce pas? Un… un petit service qui requiert ton pouvoir…? Parce que… je crois… je crois que la prochaine fois, j’aimerais qu’on… que tu… que tu me rende un service… Parce que t’es mon ami et que je te fais confiance. »

Il attendait une réponse, restant immobile, calé contre le torse de Thorin. Ce dernier sourit et passa sa tête autour du félin pour lui faire un câlin digne de ce nom en lui disant doucement.

« Bien sûr que tu peux toujours me demander ce fameux petit service. Je n'avais pas oublié et je compte bien te le rendre quand tu me diras de quoi il s'agit. Mais je suppose que ça attendra notre prochaine rencontre. »

Il releva la tête et fit un pas en reculant doucement pour que Maeya descende de sur lui sans se faire mal. Thorin lui adressa un dernier sourire et lui lança avant de se détourner.

« A une prochaine fois, Maeya. »

Il partit ensuite en trottant tranquillement, disparaissant dans les broussailles en marge du grand arbre. Le guérisseur s'attendait à voir son ami herboriste refaire son apparition dans les prochaines jours. Quel pouvait bien être ce fameux service qui semblait si important pour le petit solitaire ?

© Maeya Fleur de Neige


--------------- FIN ---------------
Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 218
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 19
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   Sam 7 Jan 2017 - 19:44

Je pense que ce RP a été oublié ^^' Il est fini et peut être archivé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les premiers pas vers une histoire bien plus complexe [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire inoccupé :: Le saule pleureur-
Sauter vers: