Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Teach me all your secrets [ft.Skull]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Teach me all your secrets [ft.Skull]   Lun 7 Déc 2015 - 10:51

Teach me all

your secrets


Qar'Kam ft.Skull






Parfois, il prenait l’ ‘’envie’’- en considérant qu’il sache éprouver un tel sentiment- à Qar’Kam de s’entraîner tout seul, sans l’aide de son mentor Opium. Malgré qu’il soit en train de sortir de l’adolescence et que le temps approche à toute vitesse, le jeune mâle n’avait toujours pas choisi le rang qu’il occuperait au sein du clan de l’Hiver.

Néanmoins, avec toute la détermination dont il savait faire preuve, cela ne l’empêchait pas de s’entraîner, de muscler son corps plus qu’il ne l’était déjà et de gagner en force. On ne l’en dissuaderait jamais, Qar’Kam était persuadé être faible, c’était comme si il était complètement inconscient, aveugle, incapable de se rendre compte de sa silhouette athlétique, des muscles puissants qui parcouraient son corps, de sa taille bien au dessus de la norme de son âge.  Ainsi, il continuait à s’infliger de durs entraînements, comme de longues courses, la chasse de proies bien trop grosses pour un loup seul, ou comme aujourd’hui, l’escalade d’arbres.

Escalader des arbres était peut être aisé pour les loups de petite taille et extrêmement souples, mais pour Qar’Kam, qui en plus d’être trop grand et trop lourd, n’avait pas de queue pour le lui servir de balancier et lui permettre de garder l’équilibre, l’exercice s’avérait des plus complexes.  Depuis l’aube déjà, il tentait de grimper le long des troncs noueux des arbres de la forêt brumeuse. Grimper. Glisser. Tomber. Pester. Réessayer. Dans cet ordre précis et toujours sous les moqueries incessantes des voix dans sa tête. « Abandonne » « T’es bon à rien de toute façon » «  Pourquoi tu laisse pas tomber ? » « Tu y arriveras jamais, imbécile ! » Il apprenait peu à peu à ne pas leur prêter attention..Et pourtant il avait besoin de ces voix de fonds qui l’invectivaient sans cesse pour garder un étrange ‘’équilibre mental ‘’.  Peu importe le nombre de fois où il tombait sur le postérieur dans la poudreuse, il réessayait, changeait de tactique, de côté, ou tout simplement d’arbre.

Malgré tout, ses efforts portèrent leurs fruits et quand le soleil fut à son apogée, Qar’Kam arrivait enfin à parvenir et à rester allongé sur la branche la plus basse de l’arbre qui l’élevait quand même assez pour que celui-ci disparut presque entre la brume et le feuillage noir de la forêt.  De ce point, il lui était possible d’observer sans être vu, ce qui était tout le but et tout l’avantage que procurait le fait de pouvoir grimper aux arbres.  Son objectif atteint grâce à sa persévérance, Qar’Kam fut pris d’une bouffée de fierté si soudaine qu’il manqua de tomber. Lui, il était parvenu à quelque chose tout seul. Tout seul. Lui. L’inutilité par excellence. C’était de petites victoires comme celle-ci qui permettaient à Qar’Kam de regagner un peu de cette confiance en soi dont il manquait tant.

Installé du mieux qu’il put afin de garder un équilibre précaire, le mâle revêtit sa capuche qui camouflait sa chevelure flamboyante et s’abandonna à l’observation de la forêt du haut de son perchoir. Même pour ceux qui y avaient toujours vécu, le territoire de l’Hiver cachait de nombreux et impénétrables secrets. Sur ces terres glacées émanait une constante atmosphère de mystère ésotérique.  Ici, dans la forêt, c’était la brume constante qui conférait au lieu son ambiance énigmatique. Un bruit venant du sol lui parvint et firent se dresser ses oreilles sur sa tête.

- Bon. Maintenant qu’t’es parvenu à t’percher comme un écureuil, tu comptes bientôt descendre où comment ça s’passe ?

C’était Nero qui était resté en bas dans la neige, l’idée même de s’élever plus haut qu’il ne l’était habituellement dans la capuche de Qar’Kam l’avait fait frissonner et il avait préféré rester au sol, là où rien ne pouvait lui arriver..Enfin. Malgré sa combativité et sa force impressionnante pour un morceau de tissu, Nero aurait été incapable de se défendre si un loup était venu et avait décidé d’enlever et d’emporter cette étrange peluche vivante. De plus, sa couleur noire le rendait plus visible que n’importe quoi d’autre au milieu de la neige. Tous ses sens de peluche en alerte, il guettait la venue du moindre individu en priant pour que Qar’Kam se décide à descendre rapidement.

-Tu n’avais qu’à monter avec moi ! Tu verrais comme le monde est différent de là haut…

Roulant des yeux, Nero marmonna :

- Mais oui c’est ça…Ecoute, moi j’aime bien le monde comme il est d’où j’le vois, c'est-à-dire AU SOL.

A son tour, Qar’Kam roula des yeux et posa sa tête sur ses pattes en soupirant. Il ne comptait pas descendre de si tôt. Il était bien ici, où personne ne pouvait poser son regard jugeur sur lui, où personne ne pouvait le rabaisser.  En quelque sorte, il se sentait en ‘’sécurité’’ en haut de cet arbre où aucun de ses comparses ne pouvait l’attendre. Il se serait bien assoupit, tant il se sentait en sécurité, si la voix désagréable de Nero ne l’avait pas fait sursauter si fort qu’il avait manqué de tomber et peinait à retrouver son équilibre sur la branche de l’arbre qui ployait désormais sous son poids. Il mit une bonne minute à retrouver son calme, les yeux écarquillés, le poil hérissé et les griffes s’agrippant à l’écorce. Enfin, les paroles de Nero lui parvinrent :

-Qar’Kam..J’veux pas t’déranger dans tes contemplations mais..Tu veux vraiment pas descendre… ?

Sa voix était imprégnée d’inquiétude, ce qui alerta Qar’Kam qui regarda ce qui se passait au sol. A quelques mètres de là, s’avançait vers lui un loup au pelage si foncé qu’il aurait été impossible de le manquer. Instinctivement, l’hivernal se recroquevilla et tenta de se cacher, restant attentif à ce qui pouvait arriver et se tenant près à défendre Nero qui n’attendit pas que le loup parvint jusqu’à lui pour  l’interpeller, au plus grand désespoir de Qar’Kam qui recouvrit son visage avec sa patte droite en retenant un autre soupir.

- Eh toi ! Qu’est-ce que tu nous veux ?!


Dreamy

Revenir en haut Aller en bas
Skull
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 72
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 19

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Qui voudrait de lui?

MessageSujet: Re: Teach me all your secrets [ft.Skull]   Lun 7 Déc 2015 - 20:46

Teach me all your secrets

 
feat Qar'Kam

La fraicheur de territoire hivernal vint doucement, presque avec tendresse, caresser la fourrure noire de jais du grand loup au masque indien, dont les pas faisaient lentement affaisser l'épaisse couche de neige, lui procurant de délicats frissons des plus apréciables. A ce tableau s'ajoutaient quelques flocons encore solitaires et qui venaient se déposer sur sa fourrure comme de légères paillettes.
Skull aimait beaucoup cette fraicheur automnale, qui se faisait bien évidemment ressentir au maximum sur le territoire hivernal, mais il trouvait cette sensation procurée par les doux frissons dans sa nuque ainsi que la magnificience des lointains paysages enneigés particulièrement reposante... Une terre recouverte de neige et entourée de montagne lui avait toujours fait l'effet d'un territoire hostile, difficile à parcourir et cruellement mystérieux... Les pires dangers pouvaient se cacher dans les montagnes enneigées disait-on! Que ce soit d'animaux plus dangereux comme des ours ou tout simplement des tempêtes dont il était particulièrement difficile de sortir sans en mourir d'hypothermie... Le territoire hivernal renfermait moults dangers, que Skull trouvait étrangement et presque de façon malsaine, assez excitants.
Son regard d'azur se porta sur le lointain, recouvert de son épais manteau blanc qui agressait presque la rétine tant il semblait pur, la couche n'était pas encore très épaisse et s'il enfonçait très légèrement sa patte il touchait la terre sans problème, quelques arbres avaient même conservé leurs feuilles jaunies par l'automne, détonnant ainsi avec le paysage glacial qui les entourait, mais cela ne faisait que rajouter de la poésie à la vue selon lui, qui avait toujours eu un penchant pour les harmonies colorées, en témoignait son incroyable coiffe trônant au dessus de sa tête.
Ce qu'elle devait détonner du paysage elle aussi... Lui tout entier d'ailleurs! Son pelage noir se repérait bien facilement et à perte de vue à travers ce drapé enneigé.

Le Libre-Lune sourit sous son crâne, cet incroyable silence... Cette paix... Uniquement troublé de temps à autres par le délicat murmure du vent... Lui, seul au milieu de la neige... Voilà une condition des plus appréciable pour lui, d'autant plus qu'il était certain de ne pas être dérangé ici.
De toute façon, bien que n'étant aucunement attiré par les clans, Skull s'était toujours dit que s'il avait du choisir d'en intégrer un, son choix se serait porté sans aucune hésitation sur l'hiver: Le calme, les magnifiques paysages, la discretion et l'indépendance... Il n'en demandait pas plus pour se sentir bien.
Si ce n'était la solitude permanente... Vivre en société comme le faisaient les tribus ne faisait véritablement pas partit de son mode de vie... Le loup avait toujours été très solitaire et renfermé, être entouré de personnes extérieures à son espace pendant ne serait-ce qu'une heure constituait un véritable défi pour lui et une sacrée difficulté par moment, tant la compagnie de certains loups lui apparaissait insupportable.

Un soupir franchit la barrière de ses lèvres et avec amusement, Skull vit la légère et vaporeuse fumée de son souffle chaud se répandre dans l'air glacial, menant comme une danse sensuelle et exaltante...
Absorbé par ce lascif spectacle, le loup noir sursauta impercéptiblement lorsqu'une voix colérique et suraigüe lui parvint:

- Eh toi ! Qu’est-ce que tu nous veux ?!
                   
Surpris, Skull plissa les yeux, cherchant le propriétaire de cette petite provocation, il le trouva là, à quelques mètres plus loin, une petite créature au pelage noir comme le sien, semblable à une peluche, mais avec des yeux jaunes et des petites pattes griffues... Comme un petit démon.
Le Libre-Lune pencha la tête sur le côté, bien peu impresionné par la petite bêbête qui se tenait face à lui, bien sûr il n'était pas méprisant et son expérience personnelle lui avait bien souvent apprit que la stature, quelle qu'elle soit, n'était pas incompatible avec une certaine forme de puissance... Seulement il ne pouvait s'empêcher de se demander comment une si petite créature parviendrait à lui faire de réels blessures en cas d'affront véritable, sachant qu'elle ne lui arrivait qu'aux mollets tout au plus vers les genoux.
Soudain, son regard se porta vers l'arbre en face de lui, où la créature se tenait au pied, mais qui portait également sur l'une de ses branches un autre de ses congénères:

Le loup était blanc (certainement le "propriétaire" de la petite créature... Son pouvoir peut-être?), de carrure assez imposante sans être trop musclée, il était vêtu d'une sorte de capuche brun pale qui masquait ses longs cheveux aux dégradés de roses et de mauve, d'où quelques mèches rebelles s'échappaient ainsi que des grandes oreilles dont les extrémités ressemblaient à des pinceaux... Ses deux pattes avant était noires et une sorte de collier étrange pendait autour de son cou, fait intéressant: Le lupin n'avait pas de queue, voilà un handicap sérieux pour l'équilibre, surtout dans l'escalade, Skull se dit inutilement que ce loup avait du avoir une grande difficulté à grimper dans cet arbre sans cet équilibre essentiel pouvait servir de balancier...

S'éclaircissant la voix, le Libre-Lune reporta son attention sur la petite créature qui semblait l'attendre de pied ferme, il s'avança lentement tout en lui répondant d'une voix calme et polie: $

-Mais absolument rien mes chers, je viens ici en paix, je ne vous veux aucun mal...

Il avait dit cela de la manière la plus neutre possible, ne voulant pas "vexer" la petite créature qui avait l'air d'un naturel visiblement colérique, autant ne pas lui afficher en plus le certain sceptisme qui l'habitait lorsqu'il le détaillait de plus près.
Puis considérant qu'ils n'étaient pas que deux, Skull leva son museau osseux vers la branche où se tenait toujours le loup, faisant au passage craquer son dos et ses os présents sur ce dernier, il l'appela:

-Je me présente: Skull, je ne suis que de passage, je venais profiter de la douceur et la beauté du paysage enneigé, comme vous je le suppose?

Politesse oblige, le loup noir les avait vouvoyé, règle primordiale à ses yeux envers les inconnus.  
En reportant son regard bleuté sur la petite créature à ses pattes, Skull ne put s'empêcher de se demander avec honte et perversion s'il pouvait s'infiltrer, ne serait-ce qu'une nuit, dans sa tête...
Code by Eressëa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Teach me all your secrets [ft.Skull]   Ven 11 Déc 2015 - 13:29

Teach me all

your secrets


Qar'Kam ft.Skull






Intérieurement, bien peu capable d’exprimer à voix haute chacune de ses pensées ; l’hivernal pesta  contre Nero : si la petite peluche noire n’avait pas attiré volontairement l’attention de cet inconnu, peut être s’en serait-il allé et n’aurait porté que peu d’attention au mâle blanc et à la petite créature qui lui servait de compagnon.  Assez peu pour ne pas s’arrêter.  D’abord, par ce que l’espoir fait vivre, le lupin crut ne pas avoir été repéré par l’étrange loup noir. Du haut de sa branche, il pouvait à sa guise détailler le mâle.

Il était grand. Pas de taille significative, mais de taille respectable tout de même. Son pelage était aussi noir qu’une nuit sans lune, sans aucun motif pour venir souiller la pureté de cette noirceur. De son visage, seul son regard bleu azur était visible car se trouvait comme vissé sur sa tête un crâne lupin qui épousait parfaitement la forme de son visage…D’où pouvait-il bien venir ? Se demandait avec curiosité le jeune loup, tant bien à propos du loup lui-même que du crâne dont il semblait s’être fait ornement.  Par ailleurs, ce n’était pas le seul élément de décoration qui ornait le corps aux muscles visibles même à travers son pelage dense ; il était aussi paré d’une coiffe indienne aux longues et élégantes plumes, toutes de diverses couleurs qui ne pouvait qu’attirer et séduire le regard tant elles éclatait dans ce fond blanc immaculé…

Lorsque son regard et celui du loup noir se croisèrent, l’hivernal hoqueta de surprise et manqua à nouveau de glisser de sa branche, se rattrapant tant bien qu’il put tandis qu’il prenait conscience qu’il n’était plus invisible, comme il le croyait, mais avait bel et bien été repéré par l’autre qui le détaillait avec autant de curiosité que celle dont Qar’Kam venait de faire part. Les yeux écarquillés par la crainte, le silence le pesant autant que le regard perçant du loup au pelage sombre posé sur lui,  il entre-ouvrit la gueule,  prêt à balbutier quelques inutiles paroles pour mettre fin  à cet échange de regards. Cependant, il fut coupé par son interlocuteur qui, se désintéressant de lui pour le plus grand soulagement de Qar’Kam, sembla racler sa gorge comme si il se préparait à parler et reporta son attention sur Nero, qui accueillit ses paroles avec un grondement sourd :

-Mais absolument rien mes chers, je viens ici en paix, je ne vous veux aucun mal...

Le loup blanc écouta sans bouger l’échange engagé par le loup au crâne,  sans éprouver le moindre désir d’y participer. Il ne voulait qu’une seule chose : disparaître, autant qu’il était possible. Ses oreilles se baissèrent lentement lorsqu’il entendit les grognements de Nero qui, peu touché par le ton calme et neutre de l’inconnu, cracha :

- Ha ?! Et je suis sensé te croire ?

Sans lui laisser le temps de répliquer et sans modifier son ton belliqueux, la peluche dévisagea le grand loup noir avant de reprendre de plus belle, de sa voix stridente :

- Excuse moi, mon pote, mais quel genre de loup pacifique se balade au beau milieu de nulle part avec le crâne et les os de quelqu’un sur le crâne ?  J’crois pas qu’ça existe.

Ainsi, au grand désespoir de Qar’Kam qui n’avait aucune envie de provoquer le lupin, Nero resta sur la défensive.  
Si il était parvenu jusqu’ici à rester percher en l’air, rien ne put empêcher la chute violente de l’hivernal quand, faisant craquer avec horreur les os qui couvraient son dos tels une armure, le visiteur se détourna de nouveau de Nero pour revenir poser ses yeux sur Qar’Kam, à qui il adressa la parole :

- Je me présente: Skull, je ne suis que de passage, je venais profiter de la douceur et la beauté du paysage enneigé, comme vous je le suppose?

Sursautant au point d’étouffer cette fois un petit cri de surprise, il perdit définitivement l’équilibre et paniqué, glissa lamentablement de la branche pour venir s’écraser au sol avec un bruit sourd, comme un tapis que l’on aurait déroulé sur le dos, les quatre pattes en l’air. La violence de la chute lui coupa le souffle, ne faisant qu’accentuer sa panique et lui valant de rester un long moment paralysé au sol, avant de réussir à rouler sur le côté en inspirant et en expirant comme si il était essoufflé ou qu’il avait oublié comment respirer. Il toussa une fois. Violemment. Puis une deuxième fois. Plus doucement. Une grande inspiration….Et le « calme » revint enfin.

Les oreilles basses et l’air profondément honteux, le loup à la longue chevelure se redressa pour venir s’asseoir, la tête baissée. Il soupira. Dans ses oreilles, les rires moqueurs venaient de s’esclaffer plus fort encore qu’ils ne le faisaient déjà. Et Nero ne se gêna pas le moins du monde pour rajouter :

- MAGNIFIQUE ENTREE QAR ! QUEL TALENT ! QUELLE GRÂCE!

S’insultant  lui même entre ses crocs serrés, Qar’Kam vérifia hâtivement qu’il ne s’était pas blessé, malgré le fait qu’il n’ait pas du tout mal, ce qui firent se froncer ses sourcils. Une chute aussi violente aurait dut manquer de tuer un loup aussi faible que lui…Non ? Haussant les épaules et soupirant de plus belle, le mâle blanc posa avec une prudence exagérée son regard bleu et or sur le loup qui s’avérait s’appeler « Skull ». De sa voix basse et placide, il parla enfin :

- Veuillez m’excuser… Je ne suis…Hum…Pas bien doué..Pour l’escalade ou..Pour quoi que ce soit d’autre… Sa voix se brisa un moment, le laissant pensif.Puis il reprit, sur le même ton maussade. Enchanté Skull. Je suis Qar’Kam…De l’hiver.. Il se tourna vers Nero, désormais à quelques pas à peine de lui. Et lui, c’est Nero.

Ces paroles dites, il se mura de nouveau dans le silence, laissant sa peluche prendre le relais :

 - Ouai ouai, maintenant qu’l’autre s’est  cassé la gueule et qu’tout l’monde a été présenté. Ses yeux jaunes pivotèrent de nouveau vers Skull. D’où est-ce que tu débarques ?


Dreamy

Revenir en haut Aller en bas
Skull
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 72
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 19

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Qui voudrait de lui?

MessageSujet: Re: Teach me all your secrets [ft.Skull]   Ven 1 Jan 2016 - 12:32

Teach me all your secrets

 
feat Qar'Kam

A travers le prisme de ses yeux azur, Skull distingua la silhouette badinante du loup perché sur sa branche, à ses mimiques et ses regards constamment inquiets vers le bas, le Libre-Lune devina sans mal que ce dernier n'était pas à l'aise... Le vertige ou sa présence? Un peu des deux sans doute, mais il se doutait bien que son arrivée ne devait pas l'avoir laissé indifférent... Quelque part c'était compréhensible, bon nombre de ses congénères étaient pour le moins destabilisés devant son allure plutôt impérialiste et imposante.
Son silence dû troubler la petite peluche survolotée car sa voix criarde lui parvint à nouveau:

- Ha ?! Et je suis sensé te croire ?

Et bien... Oui? Songea-t-il à répondre en premier lieu, mais il s'abstint, préférent le silence à la provocation... Son expérience personnelle lui avait apprit que les hystériques ou méfiants excessifs comme pouvait l'être ce petit être à ses pattes n'étaient pas les meilleures personnes à rembarrer d'un ton cassant, sauf si vous souhaitiez engager un conflit bien entendu...
Et de toute façon, ce dernier ne lui laissa pas le temps de répondre et enchaina:

- Excuse moi, mon pote, mais quel genre de loup pacifique se balade au beau milieu de nulle part avec le crâne et les os de quelqu’un sur le crâne ?  J’crois pas qu’ça existe.

Malgré le ton bourru et agressif de la bestiole, force était de reconnaitre qu'il n'avait pas tord, à fortiori en considérant que les hivernaux étaient les loups les plus réservés, solitaires et méfiants de Four-Seasons, donc pour eux, voir un loup au physique pour le moins étrange se balader tranquillement et sans aucune intention malsaine devait relever du surréaliste.
Skull pencha la tête sur le côté, faisant craquer les os de sa nuque dans un bruit sinistre comme à chaque fois qu'il réfléchissait, seulement, si pour lui ce geste se révélait insignifiant et même apaisant, pour le jeune loup qui se tenait sur la branche il s'avérait d'un élément pertubateur, car il poussa un léger couinement de panique et chuta maladroitement de sa branche, s'étalant pathétiquement dans la neige givrée de son propre territoire... Les quatre pattes en l'air, le jeune loup tenta de reprendre lentement son souffle coupé à cause de sa chute, en grand spécialiste des ossements depuis sa greffe, Skull eut mal pour lui... Mais sa réserve naturelle l'empêcha d'aller l'aider, et puis de toute manière, il n'était pas certain que le jeunôt apprécie son aide qu'il pourrait considérer comme une aide à un handicapé.
Sa théorie se confirma lorsque le loup aux longs cheveux roses se redressa péniblement sur ses pattes, les oreilles baissées et le regards fuyant, certainement honteux de s'être mis dans une telle position de faiblesse devant un inconnu... Mais Skull ne se formalisa aucunement de sa chute: Après tout, il était assez mal placé pour juger le manque d'assurance.
Un instant, son esprit pervers revint et il se demanda avec un léger rictus imperceptible quel genre de cauchemar ce jeune loup pouvait faire.

L'éclat de rire moqueur du petit être à ses pattes lui parvint:

- MAGNIFIQUE ENTRÉE QAR ! QUEL TALENT ! QUELLE GRÂCE!

Skull plissa les yeux, trouvant le comportement de la petite bestiole assez irrespectueux, particulièrement si l'on considérait que ce dernier appartenait au loup à la capuche... N'y avait-il aucun respect ou entente cordiale entre eux? Voilà un fait assez surprenant... S'ils ne pouvaient pas se supporter pourquoi donc restaient-ils ensembles? Obligation due à un pouvoir ou un handicap? Le loup noir ne put s'empêcher de se demander pourquoi...
Néanmoins, une autre question apparu à l'esprit du Libre-Lune; La chute qud l'hivernal avait faites avait été assez brutale et violente... Alors comment était-il encore capable de se mettre debout sans souffrir au niveau de ses articulations? Ne s'était-il pas cassé quelques os? Faits bien surprenant là aussi...
La voix hésitant de l'hivernal lui parvint:

- Veuillez m’excuser… Je ne suis…Hum…Pas bien doué..Pour l’escalade ou..Pour quoi que ce soit d’autre… Il marqua une pause, comme s'il attendait une réaction de sa part, mais poursuivit tout de suite après: Enchanté Skull. Je suis Qar’Kam…De l’hiver..
L'affirmation ne le surprenait pas tant que ça, étant donné le territoire sur lequel il se trouvait... Mais Skull s'abstint de prononcer cette remarque sarcastique et le laissa lui présenter son petit compagnon:

-Et lui, c’est Nero.

Voilà donc l'identité de ses deux étrangers qu'il venait de croiser... Restait maintenant à savoir s'ils étaient aussi sympathiques que leurs prénoms.

-Ouais ouais, maintenant qu’l’autre s’est cassé la gueule et qu’tout l’monde a été présenté. L'animal braqua ses petits yeux jaunes perçants sur lui et enchaina: D’où est-ce que tu débarques ?

Skull plissa les yeux, mécontent de la voix assez agressive et méprisante du dit "Nero", que ce soit en s'adressant à lui ou plus grave à son "propriétaire"... C'était typiquement le genre de personne qui ne lui donnait pas envie de répondre ou de faire un effort pour être agréable... D'ailleurs en premier lieu, le loup noir songea à se renforgner et à continuer silencieusement sa route, mais un regard vers le loup à la capuche et sa mine timide lui fit reconsidérer cette option: Un peu de compassion envers lui ne ferait pas de mal non?
S'éclaircissant la voix, Skull répondit de sa voix toujours aussi suave et rauque d'un timbre qu'il souhaitait avenant... Du moins autant que sa propre nature le pouvait:

-Je ne viens pas vraiment de quelque part... Je suis simplement un loup libre et sans attache, qui n'a pour seule distraction que d'observer les paysages enneigés et de sentir la carresse du vent entre mes os et mes plumes.

Son regard d'azur se perdit vers le lointain, recouvert d'un épais rideau de neige, et poursuivit:

-Je m'évade à travers dans les esprits si je puis me permettre, je fais des découvertes et je comprends certaines choses... Au fond moi-même j'ignore où je vais vraiment mais je suis certain d'une chose: Je suis bien là où je suis aujourd'hui.

Skull sentit un rictus tordre à nouveau ses babines masquées par son crâne lupin, il avait bien évidemment hommis de préciser son penchant sadique et pervers pour l'infiltration des cauchemars des individus, ce penchant dont il avait si honte et dont il se blâmait déjà bien assez tout seul sans avoir besoin du regard accusateur des autres.
Perdant un peu le ton poétique et boème qu'il avait employé précédemment,  Skull porta de nouveau ses yeux sur le loup aux longs cheveux raides et demanda:

-Comment allez-vous? Je vous ais vu chuter et c'était assez impressionnant... Vous êtes sûr de n'avoir rien de cassé?

Ce n'était pas dans ses habitudes de s'inquiéter véritablement du sort des autres... Du moins ne l'exprimait-il jamais, mais pour une raison aussi obscure que son esprit, Skull éprouvait une sorte de... Bienveillance à l'égard de cet hivernal un peu gauche.

Code by Eressëa
Revenir en haut Aller en bas
Ohm
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 297
Date d'inscription : 08/01/2016
Age : 15

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: On ne saurait dire

MessageSujet: Re: Teach me all your secrets [ft.Skull]   Dim 24 Jan 2016 - 17:44

Up !
Revenir en haut Aller en bas
Kuma
Adminounours ♥
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Michouille
Féminin Messages : 558
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 22

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: /

MessageSujet: Re: Teach me all your secrets [ft.Skull]   Mer 2 Mar 2016 - 16:10

» Dernier up ! ♥ «
Revenir en haut Aller en bas
http://johannadrawing.deviantart.com
Lu Shan
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lucian, Funkimina
Masculin Messages : 242
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 22

Identité du loup/chien
Rang: Chasseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Amoureux

MessageSujet: Re: Teach me all your secrets [ft.Skull]   Dim 22 Mai 2016 - 13:59

Ultime up !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Teach me all your secrets [ft.Skull]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Teach me all your secrets [ft.Skull]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Archives Hiver-
Sauter vers: