Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 L'éclosion de la fleur noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasayaki
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 162
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 23
Ta localisation réelle : Québec

Identitée du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non, mais réservé.

MessageSujet: L'éclosion de la fleur noire   Mer 18 Nov 2015 - 3:54


Sasayaki

Printemps


☼ Nom : Sasayaki (signification : Murmure)
☼ Prononciation : //Sa-sa-ya-ki//
☼ Âge : Adulte
☼ Clan : Printemps
☼ Rang : Instructeur
☼ Sexe : Mâle
☼ Orientation sexuelle : Homosexuel



☼ Pouvoirs :
- Quand je me calme et que je tends l’oreille, la légère brise y murmure des choses. Des choses qui se passent ailleurs, des conseils sur ce que je dois faire, des idées pour résoudre mes problèmes. Je ne sais pas à qui appartient cette voix amicale, mais je l’ai appelé l’Esprit du Vent. Je sais maintenant que c'est mon pouvoir, et il se manifeste plus souvent, maintenant. Tant que je ne vis pas une émotion intense, il peut me venir en aide, mais ça ne marche pas toujours sur commande et je ne peux pas demander une information spécifique, il me donne ce qu'il veut bien me donner.
- Je ne souffre pas des changements de température. Pour moi il fait toujours légèrement frais, et je me sens juste bien, comme si c’était toujours le printemps pour mon corps. Bien entendu, si je mets ma patte dans le feu, je me brûle quand même, et si je reste trop longtemps dans la neige, mes membres s’engourdissent, comme ça le fait à un loup normal. Toutefois, je ne souffre jamais de coups de chaleur ou d’hypothermie.


☼ Physique : Ce à quoi je ressemble? Difficile à dire, je ne vois pas mon reflet quand je regarde dans l’eau. Eh si, je suis aveugle. De naissance, même. Mais ma mère me décrivait parfois. Elle disait que je suis un peu petit pour mon âge, que je suis svelte, mes muscles étant plus développé pour l’endurance que la force. Elle disait aussi que mes traits sont délicats, fins. Je crois que c’est pour mieux ressentir mon entourage. Mes yeux… Elle n’en a pas parlé souvent, mais elle m’a dit que mes iris sont gris. Plus pâle autour de la pupille, et se dégradant vers un gris un peu plus foncé vers le bord extérieur. Mais elle m’a avoué qu’elle ne saurait dire si c’est réellement le cas, ou si c’est un effet d’optique, un jeu entre ma pupille noire et le blanc de mes yeux. Ma fourrure possède elle aussi son propre effet étrange. Mêlée d’un vert forêt et d’un brun terre qui se dégrade l’un dans l’autre, elle rappelle à s’y méprendre le tapis qui couvre le sol sous les arbres au printemps, parfois donnant même l’impression qu’on y voit les taches de lumière qui se faufile au travers des feuillages, si je suis dans le bon éclairage. Ma truffe est noire, quant à elle, et l’intérieur de mes oreilles et ma langue sont rosées, ce qui est tout à fait normal. Il y a plus de brun sur mon ventre, et plus de vert sur mon dos. Mes coussinets sont eux aussi rosés, et mes dents sont blanches ivoire, comme tout le monde. Voilà, je crois que ça fait le tour de la question.

Bien que maintenant je sois plus grand, un peu plus gros, je reste plus petit que la moyenne, et mon gabarit n’a pas changé. Je suis prêt à parier que mes couleurs non plus…

Image :
 


☼ Caractère : Comment je suis? Trop gentil je suppose. J’ai l’impression d’être un peu plus accepté depuis que j’ai un rang, mais je crois surtout que je m’accepte plus, moi-même. Je suis content d’avoir un contact avec la meute et j’aime les enfants. Je ne me soumets plus aussi facilement, je me défends, maintenant, jusqu’à un certain point… mais bon, je cherche quand même à faire le plus possible plaisir aux autres. J’aime encore être seul, mais pas trop longtemps. Avec deux enfants adoptifs, de toute façon, ce n’est pas comme si c’était souvent possible. J’aime encore courir, me promener, explorer la forêt, mais maintenant je m’en sors beaucoup mieux, c’est motivant. Je ne comprends toujours pas les couleurs, mais j’essaie de bien écouter quand on tente de me les expliquer. Je crois que j’aime ça, essayer de comprendre…

J’essaie d’aider les autres, quand je le peux. Les loups ont plus tendance à accepter mon aide, et ils me disent maintenant merci publiquement, parfois. C’est… c’est si gratifiant! J’aime ça. J’aime savoir que j’ai été utile, et j’aime qu’on me remercie. Ce n’est pas le plus important, et je ne me fâche pas si on ne me remercie pas, mais je ne me gêne pas de sourire et de répondre un « avec plaisir » sincère quand on le fait.

J’ai aussi une croyance que les autres jugent un peu étrange, même si beaucoup dans le clan la partagent, je crois. Je me suis toujours dit que les plantes aussi sont vivantes, ont des émotions et tout. Que tous les arbres et plantes de la planète sont reliés, par leur racines sous terre, et qu’ils forment ensemble une grande entité qui comprend les choses bien mieux que nous et qui a une perception du temps différente. Que ce grand Esprit végétal nous aide, ou pas, dépendamment de si on le respecte ou pas. Alors je respecte la nature et je la remercie pour tout ce qu’elle m’offre. Et en échange, je me sens jamais seul quand je suis dans la forêt, il y a toujours une présence amicale qui veille sur moi.

Vous me trouvez un peu jeune pour parler ainsi? Vous décelez chez moi une forme de sagesse qu’un nouvel adulte ne devrait pas avoir? C’est possible. Je n’ai jamais été considéré comme un enfant, alors je suppose que j’ai maturé très vite. Et puis mes amis étant tous des sages… Kronos, et… Shaman… Je crois que j’ai un peu hérité d’eux.


☼ Histoire : Mon passé? Il n’est pas très intéressant. Comme je vous l’ai dit, je suis né aveugle, j’ai jamais vu ne serait-ce qu’une étincelle de lumière. Mes parents ont beaucoup hésité à me garder. Un louveteau aveugle, c’est dégradant, ça met l’honneur de la famille en jeu. Mon père voulait me tuer, mais ma mère n’a su s’y résoudre. Ils m’ont donc caché pendant un bon moment. Jusqu’à ce que je sois assez vieux pour questionner. Alors ils m’ont laissé tenter de me mêler au reste du clan. Une initiative de mon père, principalement. Il voyait les choses ainsi : un jour il me faudrait survivre par moi-même, alors mieux valait commencer à m’y entraîner tôt. C’était une sorte de teste, aussi : si les autres loups me tuaient pas, alors je méritais de vivre. C’était très dur au début, et j’ai beaucoup pleuré. Mais moi non plus je pouvais pas me résoudre à mourir. J’en voulais beaucoup à mes parents de laisser les autres me harceler, à mon père surtout, qui faisait comme si de rien était. Et puis ils se sont disputé, ma mère et mon père. Ils étaient pas d’accord sur un sujet, et même si j’en savais pas assez pour comprendre les détails, une chose était claire : ça me concernait. Je suis parti. Je me suis sauvé et je suis jamais revenu. J’ai rapidement compris que je me débrouillait mieux seul. Et j’ai commencé à traîner un peu à l’écart. C’est là que j’ai entendu l’Esprit du Vent pour la première fois. J’ai continué à venir voir le clan quand même, parce que je veux en faire partie, je veux encore m’y intégrer. Mais je suis jamais retourné chez mes parents. Je les ai croisé, bien entendu, mais ma mère a du se faire à l’idée que j’étais indépendant maintenant, et mon père me considère même plus comme son fils. Je suis un jeune loup qu’il connait, c’est tout. Au moins il me persécute pas.

Tant de choses ont changé depuis… Ma rencontre avec cet automnal, Ash’Naï, puis Tsume le solitaire… et ce solitaire au nom que je ne connais pas qui a essayé de me manger vivant… Kronos qui m’a sauvé, puis m’a éduqué, ce qui m’a permis de devenir instructeur après une rencontre avec mon Alpha en personne, Myosotis! Et ce n’est qu’une partie! Shaman… ce grand solitaire aveugle qui m’a entendu adresser une prière et m’a pris sous son aile, m’a appris à voir sans mes yeux, m’a donné une affection que je croyais qui me serait à jamais interdite, puis m’a fait confiance, en me confiant d’abord un secret, en ensuite ses propres enfants! Et en plus de tout ça, ma rencontre avec Mercury, cet autre solitaire, malade, et qui m’a fait vivre une autre chose que je croyais qui ne ferait jamais partie de ma vie… une chose dérangeante et que pourtant j’accepte, maintenant. Il m’a fait découvrir que je suis homosexuel… mais plus que tout que j’aime recevoir… et depuis je ne peux m’empêcher de penser à Shaman, et ça me perturbe… Ça me perturbe et en même temps, j’ai l’impression que le pas n’est pas si grand. Je m’occupe déjà de ses enfants, et j’ai fait ce stupide souhait qu’il me tienne contre son corps massif et me fasse sentir en sécurité… C’est si compliqué, tout ça… pourquoi l’Esprit du Vent refuse-t-il de m’éclairer sur mes propres émotions?

☼ RP d'exemple (pour connaître ton niveau) :
Le silence. Rien n’est plus angoissant que le silence. Par chance, avec des oreilles performantes comme les miennes, il n’y en avait jamais. Que ce soit le grouillement des insectes qui rampaient sur le tronc de l’arbre abattu, le frottement doux et subtil de la brise quasi inexistante sur ma fourrure, ou même le battement des ailes de l’oiseau qui passait haut au-dessus de ma tête, tous ces sons empêchaient le silence de régner, et ça me réconfortait. Je n’ai jamais pu voir, et la seule idée de perdre un autre sens, même temporairement, m’angoissaient terriblement. Les yeux fermés –même si ça ne changeait absolument rien- et le museau posé sur mes pattes avant, je profitais de la sensation de l’écorce râpeuse contre mon ventre, ainsi que de l’odeur de la sève qui s’immisçait dans mes narines. Un matin calme qui, par la chaleur des rayons du soleil qui me réchauffait, me laissait deviner que son ciel était exempt de nuages. Dommage… j’aurais bien aimé qu’il y en ait. La fraîcheur de leur ombre qui m’enveloppait doucement, tel un voile posé délicatement sur mon corps, puis qui se retirait avec une dernière caresse, pleine de tendresse, aurait été bienvenue. Une autre fois, peut-être.

Je décidai de me lever, presque à contrecœur. Rester inactif pendant des heures était bénéfique pour mon état d’esprit, mais certainement pas pour mon corps, surtout au réveil d’une nuit de sommeil longue et paisible. Descendant de mon perchoir, donc, je m’étirai avec délice. Quel bonheur que de pouvoir vivre un moment aussi paradisiaque dans ce monde qui était tout sauf un paradis. Tendant l’oreille, j’écoutai la brise. Il me fallait une source d’eau, pour me désaltérer, et je n’avais pas beaucoup de repères pour m’orienter. Sans un mot, l’air frais du matin caressa mon museau, se dirigeant dans une direction qui n’avait absolument rien à voir avec le courant aérien que j’avais apprécié quelques secondes plus tôt. Un message assez clair : l’eau est par là-bas. Je suivis donc la direction indiqué par mon plus vieil ami, et trottinai une dizaine de minutes seulement avant d’entre l’eau couler, pas très loin.

C’est en enviant la capacité qu’ont les félins à manifester leur bonheur par un son bien unique que je me penchai au-dessus de l’onde pour m’y abreuver. Mais à peine avais-je pris une gorgée que mes oreilles me prévinrent d’un son qui n’appartenait pas à l’environnement qui m’entourait : les pas souples et légers d’un loup qui s’approche nonchalamment, sans tenter de masquer le bruit produit par ses coussinets sur le sol de la forêt. Restant alerte, je continuai de boire tout en attendant de savoir ce que ce loup me voulait.

☼ Codes du règlement : Ici on aime les cookies et les lamas arc-en-ciel.



☼ T'as un nom toi ? Bien sûr que si, mais ça c’est mon affaire.
☼ Ou peut-être un PUF ? Plus d’un, mais ceux qui me connaissent reconnaîtront celui-ci : Maeya
☼ Âge : 21 ans… Je suis majeur partout dans le monde!
☼ Comment nous as-tu trouvé ? J’étais sur un forum qui a fait Kapouic, et on m’a invité à venir ici.
☼ Tu te plais ici ? Si je me plaisais pas, serais-je en train de pleurer parce que j’ai créé un 4e perso et que je veux vraiment le jouer mais que je refuse de me débarrasser d’un seul de mes 3 persos que j’ai en ce moment? XD
☼ Autre(s) : Je suis Québécois. Et gay. Et je suis aussi un chat.

*PUF : pseudo utilisé sur les autres forums

Revenir en haut Aller en bas
http://www.furaffinity.net/user/maeya/
Elendia
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 207
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 23

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?:

MessageSujet: Re: L'éclosion de la fleur noire   Mer 18 Nov 2015 - 20:28

La nouvelle fiche de Sasa est trop kûûûûûl ! Oublie pas de le noter le changement de rang dans le récap :3
Revenir en haut Aller en bas
 
L'éclosion de la fleur noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Votre personnage :: Croissances-
Sauter vers: