Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nihima
Administratrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 62
Date d'inscription : 05/08/2015
Age : 24

MessageSujet: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Dim 23 Aoû - 17:58

Des actes légers aux conséquences lourdes


"Aller Ayd' !!!! Bouge, on va jamais réussir à éviter Sasa' !"

Nihima trottait vite pour une petite louve potelée. Mais elle cachait une formidable machine à bêtise sous cette petite couche de gras et ses yeux en témoignaient. Elle courrait, avec en tête de voir la cascade. C'était quelque chose qu'elle voulait depuis quelques jours et comme à son habitude, elle avait décidé que c'était maintenant. Elle était donc partie, bille en tête, alors que Sasa était occupé. Et comme à son habitude, elle était partie avec son frère. Elle sauta sur une racine et cria sa joie, puis continua sa route.

Kyo, derrière, essayait de les suivre tant bien que mal. Peluche de son état, il était impossible pour lui de les suivre convenablement dans la forêt. Si Nihima avait comme d'habitude oublié ce détail, Aydahven en était conscient et Kyo le suspectait de l'oublier exprès. Après avoir vu sa petite protégée faire une cascade dangereuse, il se cassa la figure, une ronce ayant fait un trou dans une de ses pattes. Il ragea et les regarda partir vers la cascade. Il grogna et prit une feuille pour faire une atèle sommaire pour éviter de perdre toute sa mousse. Il trouvait ça pratique. Et dans un "nom d'une cou***e, ça va ch*er" tonitruant, il fit demi tour direction : Sasayaki.

La petite boule d'énergie arriva sur un petit promontoire et fouetta l'air de la queue devant le spectacle qui s'étalait devant elle.

"WAAAAAA T'as vu c'est TROOOOP beau !!!"

Elle trouvait ça joli, les cascades les unes dans les autres, la forêt qui cachait le tout, les plages de galets. Elle adorait cet endroit. Elle sourit à son frère et fonça comme une tarée vers le bord de l'eau et toucha. Elle était agréablement fraîche. Elle sauta sur place et osa mettre son corps jusqu'au ventre dans l'eau. Elle ne savait pas encore nager et elle ne voulait pas que son père les retrouve morts noyés. Elle était persuadée qu'il pourrait tuer tout le printemps pour ça... Elle se tourna vers son frère, resté au bord et lui fit coucou.

"Bah t'as peur ou quoi ????"

Elle revint vers lui, sautant dans l'eau, arrosant tout ce qui était autour d'elle. Elle était juste super heureuse d'être là alors que c'était interdit et de jouer alors que c'était dangereux. Elle rigola et sourit à son frère.

"Aller Ayd' ! Amuses toi nom d'une cou***e !"

Elle fréquentait trop Kyo, cela ne faisait aucun doute. Elle ne s'en rendait pas compte par contre. Elle sentit venir le terrible sermon de monsieur sainte nitouche... Mais elle avait l'habitude et elle savait quoi y répondre.

© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Maeya
Germe
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 60
Date d'inscription : 31/07/2015
Age : 24

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nope.

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Jeu 10 Sep - 16:55


Des acte légers aux conséquences lourdes.



Aydahven et Nihima


Un petit grognement résonna à l’intérieur de la tête du louveteau alors qu’il suivait sa boule d’énergie de sœur. Bien sûr qu’ils ne l’éviteraient pas si elle continuait à crier et à faire du bruit! Il se força tout de même pour accélérer un peu l’allure. Il avait du mal à suivre, sa sœur courait plus vite que lui, et son seul avantage était qu’elle se fatiguait vite. Le problème, c’était que quand elle entrait en mode bêtise, elle ne tombait jamais à court d’énergie! Le point positif, c’était que Kyo n’arrivait pas à suivre, et Aydahven en était soulagé. Cette peluche était sympa quand elle le voulait, et prenait soin de Nihima. Mais ce qu’il pouvait taper sur les nerfs aussi, parfois! SURTOUT quand Nihima faisait des bêtises! Ce devait même être l’une de ses idées, tiens, d’aller voir à la cascade. Sauf que le petit devait se l’avouer : il avait bien envie de la voir, ladite cascade. En plus, il avait envie de jouer. Et avec Kyo loin derrière, il pourrait jouer avec sa sœur sans l’avoir dans les pattes. Il avait déjà hâte de montrer à Nihima c’était qui le mâle dans la famille. Sasayaki était exclus d’entrée de jeu, parce que c’était un soumis timide qui perdait ses moyens dès que Shaman était à proximité. Non mais on aurait dit une femelle qui avait un faible pour un loup mais n’osait pas l’avouer!

Quand il vit sa sœur s’arrêter, le louveteau décida d’en profiter pour lui sauter dessus par surprise. Il accéléra un peu pour la rattraper, mais au moment même où il bondissait, elle partait déjà! Il atterrit à l’endroit où elle s’était tenu un peu plus tôt et se figea. Nihima n’avait pas menti… l’endroit était magnifique. Immobile, il fixa un long moment les cascades, qui tombaient dans un petit bassin qui avait l’air plutôt profond, vers la falaise, mais pas trop près de la plage. Il ne détourna son regard qu’en entendant la voix de la petite boulette de bêtises qui l’interpelait. Peur? Jamais! Pas de l’eau, quand même! Mais il n’était pas non plus stupide. L’eau devenait profonde assez rapidement, et ils ne savaient pas nager! Il n’allait pas bêtement gaspiller sa vie juste pour jouer! Ni celle de sa sœur.

Un rictus s’irritation tordit son visage quand Nihima lui parla à nouveau. Il allait s’amuser, oui! Il n’était pas un bébé! Qu’elle lui laisse un peu le temps, quand même! Il admirait juste le paysage. Il s’approcha à son tour de l’eau, mais pas assez pour la toucher.

« Tu devrais sortir de l’eau, Nihm’. C’est dangereux, tu ne sais pas nager! Et moi non plus d’ailleurs. On peut très bien jouer sur la plage! Sasa’ ferait une crise cardiaque s’il te voyait! Et notre père ne serait pas content non plus! Reviens ici. »

Il savait pertinemment que sa sœur n’obéirait pas. Elle n’obéissait à aucun ordre, et encore moins les siens! Aussi opta-t-il pour une stratégie différente, et prix un ton narquois en continuant.

« À moins que tu aies besoin de te cacher dans l’eau parce que t’as trop peur que je te batte en combat honorable? Tu ressens le besoin de tricher pour me vaincre? »

Il fit un sourire insolant pour agrémenter le tout. Il espérait avoir piqué l’orgueil de Nihima, et lui avoir donné envie de jouer à se battre un peu. Lui il avait envie de se battre, en tous cas.

© Twilla
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Roi des Piercings ♥
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Gloomi
Masculin Messages : 679
Date d'inscription : 06/04/2014
Age : 22
Ta localisation réelle : Sur un petit nuage ♥

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: LIBERTIN.

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Dim 18 Oct - 15:57

» Up Up ! ♫ «
Revenir en haut Aller en bas
Nihima
Administratrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 62
Date d'inscription : 05/08/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Dim 18 Oct - 18:13

Des actes légers aux conséquences lourdes


Blabla bla pas nager, blabla. Elle savait tout ça !!! Aydh' était un frère génial, mais il avait le petit soucis d'être trop soucieux de tout. Nihima aimait ne pas penser aux conséquences de ce qu'elle faisait, mais elle n'était pas assez nouille pour se noyer bêtement. Pour le narguer, elle se roula dans les trois centimètres d'eau où elle était, lorsque ses longues oreilles captèrent quelque chose qui ne lui plût pas. Elle bondit sur ses pattes et regarda son frère.

"Ah vraiment ?! Moi je pense que tu as peur de devoir te trouver une excuse pour justifier ta défaite !!"

Et sans avoir fini sa phrase, elle sauta sur son frère, pour jouer à la bagarre. Ils étaient souvent interrompus par Sasa ou Kyo qui n'aimaient pas quand ça dégénérait, mais là, personne ne pouvait les arrêter. D'un côté, Nihima était assez contente, car elle pourrait ainsi prouver que des deux, ce n'était pas Aydh' qui était forcément le plus fort.

Kyo courrait, se disant que ne pas avoir de poumons était bien pratique parfois. Il se moquait des autres, des vivants, il ne faisait que courir vers Sasayaki. Il rageait aussi, il pestait et inondait de gros mots ceux qui tendait l'oreille vers lui. Il le trouva là où il l'avait laissé, dans son rôle d'instructeur. Il ignora les élèves et essaya de parler. Il se calma et regarda le loup vert. "Ils m'ont laissé derrière !!! Magne le tien !!" fut tout ce qu'il dit avant de repartir. Il courrait vers la cascade en hurlant "Nom d'une bourse de cochon sauvage, je vous retrouve, ça va mal aller !" Facile à suivre, non ?

Nihima roula avec son frère sur la plage de galets. Elle se releva et se campa sur ses pattes en souriant. elle fouettait l'air de la queue et attendait que son très cher frère perde patience.

"Alors t'as peur d'être battu par une fille ?"

Puis finalement ce fut elle qui perdit patience -mais elle n'en avait pas beaucoup- et elle sauta sur son frère une seconde fois. Elle cherchait à le faire tomber sur le dos, pour qu'il roule et qu'elle puisse le coincer. Mais il était bigrement ancré dans le sol. Pourtant la petite savait qu'elle pouvait avoir le dessus. Elle recula un peu et se ramassa, attendant que son frère vienne à elle.

"Aller !!! Faut pas provoquer si tu veux pas jouer !"

Elle était prête. Sa défense était bonne, car pour la décoller du sol, il devrait s'exposer à une potentielle défaite. Elle attendait.

© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Maeya
Germe
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 60
Date d'inscription : 31/07/2015
Age : 24

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nope.

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Ven 23 Oct - 15:19

HRP::
 


Des acte légers aux conséquences lourdes.



Aydahven et Nihima


Sa pique avait fonctionné. Un peu trop bien… Avant même d’avoir eu le temps de réagir, il roulait sur le sol avec la furie qui lui servait de sœur. Bon, furie pas tant que ça, ce n’était que pour jouer. Encore une chance! Mais cette fois, il ne perdrait pas! Ils avaient enfin le temps de se battre pour de vrai, de voir qui était le meilleur des deux. Et il lui montrerait qu’elle le sous-estime! La pique de sa sœur stimula étrangement sa rancœur. Bien sûr que non il n’avait pas peur de se faire battre par une fille! Nihima n’était pas une fille, c’était un gros garçon taré sans son… La suite, il la laissait à Kyo, si jamais ce dernier revenait. Pourtant, il ne réagit pas, extérieurement. Il savait qu’il n’aurait pas à attendre longtemps, aussi prit-il le temps de bien se camper sur ses pattes. S’il était assez rapide, il pourrait la mettre à terre après l’avoir déstabilisée en bloquant sa charge.

Sauf que ce fut lui qui fut déstabilisé. Bien qu’il résista, elle le frappa avec tant d’énergie que pendant une seconde il perdit conscience de ce qui l’entourait, ses oreilles et ses yeux ne captèrent plus d’information, et il se sentait étourdit quand il reprit contact avec la réalité. Et pourtant il n’était pas au sol! Il avait résisté, mais quelle charge! Et maintenant c’était sa sœur qui attendait. Elle le narguait?? Nihima n’attendait jamais! Elle se moquait de lui, maintenant? Il commençait à en avoir marre! Ce n’était pas juste! Il était calme et puis c’était tout! Un grondement s’échappa de sa gorge. Le jeu était fini. Il allait la mettre à terre une bonne fois pour toute et elle arrêterait de se moquer de lui! Beaucoup plus sérieux qu’il ne l’aurait voulu, il lança d’un ton cassant :

« Le jeu est terminé! »

Puis il sauta sur sa sœur. Il avait repérer une faille dans sa défense, ou du moins le croyait-il. Un grognement rageur lui échappa quand il se retrouva au sol, avec une Nihima bien trop lourde pour lui qui l’écrasait. Mais que s’était-il passé!? Comment avait-elle pu le mettre à terre? S’attendant à une réplique cinglante, à une moquerie, à du mépris, à bien des choses qu’il n’avait pas envie d’entendre et qui était le genre de sa sœur, il détourna le regard en se refermant sur lui-même, silencieux et ne prêtant plus attention à elle.

© Twilla

Revenir en haut Aller en bas
Nihima
Administratrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 62
Date d'inscription : 05/08/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Dim 1 Nov - 15:54

Des actes légers aux conséquences lourdes


Elle s'amusait bien la petite Nihima. Elle était trop contente. Bien qu'elle venait de rebondir comme une boule de mousse sur un rocher, elle était tellement happy d'être ici. Elle attendait encore, laissant son frère se remettre de ses émotions. Mais bien vite quelque chose la perturba. Aydahven avait une lueur que la loupiote n'aimait pas du tout. Une colère, une lueur de supériorité. Pour la première fois de sa vie, Nihima sentit que son frère n'avait plus envie de jouer, mais de l'écrabouiller. De la réduire au silence. Et ça, la petite boule d'énergie et bien elle n'aimait pas. Il gronda et ça finit de la mettre en colère. Il fit une erreur qu'il n'aurait jamais fait si il était resté calme et joueur. Il avait sauté. En temps normal, elle n'aurait pas agi, mais ce qu'elle avait senti dans le ton sec, dans l'attitude mauvaise de son frère ne lui avait pas plu et elle avait estimé qu'une bonne leçon ne lui ferai pas de mal.

La petite boule de poil s'était juste penchée, ramassée sur elle même et avait bondit au moment de l'impact. L'élan qu'elle n'avait pas perdu en énergie cinétique se répercuta dans tout le petit louveteau et elle l'écrabouilla au sol. Ce n'était pas blessant physiquement, mais elle savait qu'elle avait gagné. Elle se redressa, restant un peu assise sur lui. Elle le regarda, agitant les oreilles comme leur père faisait. Il lui lança un regard déçu, voire dégouté, ce qui vexa la petite femelle. Puis il l'ignora, la méprisant presque de son silence. Nihima fronça les sourcils et se leva.

"Faut pas bouder parce que t'as perdu hein ! J'ai juste été plus forte aujourd'hui !"

Puis comme si cette vérité faisait foi de loi, elle raccrocha un sourire à ses lèvres et rigola. Elle était super contente de ce qu'elle avait fait, du fait d'avoir gagné. Et elle s'en alla trottinant, remuant la queue avec joie. Elle faisait voler de l'eau en riant, insouciante aux problèmes de son frère. Elle les avait aperçu, mais elle n'avait pas compris ce que c'était. Trop petite encore. Son frère c'était lui qui cogitait trop. Elle, elle fonçait. Elle s'arrêta là où il y avait un peu plus de profondeur, se laissa tomber et plongea la tête dans l'eau. Elle regardait les poissons en souriant.

Kyo avançait vite...à son échelle. Finalement il décida de grimper sur Sasayaki, sans trop lui demander la permission. Il le guida pour éviter les trous/obstacles en contrepartie. Finalement ils arrivèrent non loin d'eux et Kyo poussa un hurlement. Aydahven était sur les galets, immobile et Nihima était couchée au bord de l'eau, la tête dans le bassin. Ils étaient morts. Kyo allait mourir de nouveau, de honte, de chagrin et de colère. Puis Shaman le ressusciterai et le tuerai à nouveau !
Il sauta du haut de Sasayaki et couru vers la petite louve qui faisait des bulles.


Nihima se marrait en voyant les poissons. C'était joli quand même les paysages sous marins. Elle sentit une patte douce contre son épaule et elle sortit la tête de l'eau en riant. Puis elle vit Kyo et perdit son sourire. Elle prit conscience que Sasa était là lui aussi et se releva, hésitante. Faire semblant ou demander pardon ? un sourire !!! faire un sourire !

"Coucouuuu !"


© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Maeya
Germe
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 60
Date d'inscription : 31/07/2015
Age : 24

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nope.

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Sam 7 Nov - 17:12


Des acte légers aux conséquences lourdes.



Aydahven et Nihima


Il entendit le commentaire de sa sœur, mais il l’ignora. Il n’avait pas du tout envie de se faire faire la morale, en ce moment. Il était en rogne, d’avoir encore perdu. Il en avait marre, qu’elle le nargue toujours, qu’elle l’insulte, qu’elle le batte, qu’elle prenne toute la place! Il devait sans arrêt essayer de la calmer, et il n’arrivait à rien! Elle ne comprenait pas qu’il essayait d’aider l’aveugle, et leur père? Non, elle s’en foutait, et elle se foutait bien de lui aussi! Et il ne voulait plus lui parler. Il resta muet et continua de regarder fixement vers le bois. Il entendit sa sœur aller dans l’eau, mais il ne dit rien. Qu’elle se noie si c’était ce qu’elle voulait. Elle était si douée et si forte, de toute façon (oui, oui, du sarcasme)!

Il vit le miroitement doré de la lumière sur les marquages du printanier qui s’occupait d’eux avant de pouvoir vraiment l’identifier. Il ne dit rien. Il ne prendrait pas non plus la défense de Nihm’ si Sasa’ les engueulaient. Il ferma les yeux, pour se couper un peu plus du monde. Il ferait semblant d’écouter le sermon, il rentrerait sagement avec eux et il se trouverait un coin tranquille où être seul. Il avait souvent envie d’être seul, mais c’était la première fois qu’il pensait ne pas accepter la présence de sa sœur. Et pourtant, il ne voulait pas d’elle. Cette fois, il serait seul pour de vrai.

Quand sa sœur poussa un « coucou! » bien retentissant, il ouvrit les yeux et fixa d’un ton neutre sa nounou. Il savait bien que l’aveugle ne pourrait pas voir, même s’il avait laissé ses yeux montrer sa colère, mais Kyo… et Kyo le dirait à Shaman… Et Aydahven ne voulait pas que son père s’inquiète pour rien. Il ne détestait pas Nihima, il avait juste besoin d’être seul. Il en avait juste assez d’essayer de veiller sur elle et qu’elle ruine tous ses efforts. En plus, Kyo aidait pas la moitié du temps… et la moitié de l’autre moitié il faisait intervenir Sasa’… Et Sasa’ était gonflant quand il passait en mode « je fais semblant d’être votre maman ».

Quand le sermon commença, le louveteau retint un soupir et se contenta de refermer les yeux, se disant pour lui-même dans sa tête : *On peut pas juste rentrer maintenant et que tu nous fasses les sermons en chemin pendant qu’on s’en fou totalement quand même? Comme ça au moins on perdrait pas notre temps…*

© Twilla

Revenir en haut Aller en bas
Sasayaki
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 162
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 24
Ta localisation réelle : Québec

Identitée du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non, mais réservé.

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Sam 7 Nov - 17:46



Des actes légers aux conséquences lourdes



J’avais entendu Kyo arriver un bon moment avant qu’il ne fasse irruption parmi les enfants. Aussi, j’avais demandé au plus sage d’entre eux d’aller chercher une nourrice pour veiller sur eux car j’allais m’absenter. La présence de Kyo seul ne pouvait vouloir dire qu’une chose, je ne fus donc pas surpris quand il me dit que les enfants l’avaient abandonné. Ce n’était pas la première fois. Un petit soupir m’avait échappé : quand est-ce que les petits apprendraient? Avec leurs personnalités, jamais… Je me mis tout de suite en route, sachant que la nourrice arriverait bientôt, et que les louveteaux les plus sérieux tiendraient les autres tranquille assez longtemps.


Quand Kyo grimpa sur mon dos, je le laissai faire. Je me retenais de le gronder, car après tout ce n’était pas vraiment de sa faute… dans un corps de peluche, que pouvait-il bien faire? Rien, sinon venir me chercher. Et venir me chercher avait donc été une bonne idée. De plus, il fallait bien que je garde mon énergie pour les deux petits diables. Au début, j’avais été surpris. Aydahven aussi? Il participait aux actes de pure inconscience de sa sœur? Mais Shaman me l’avait pourtant dit : « Il cache bien son jeu. » Eh bien, certes, il le cachait très bien… Et il n’échapperait pas au sermon. Je suivis donc les indications de la peluche. Cela me permettait de gagner du temps, aussi, car si j’étais capable de repérer les obstacles et les éviter, avoir quelqu’un qui me les indiquait me permettait d’aller beaucoup plus rapidement.


Quand j’arrivai à la petite plage, je pus sentir la panique de la peluche, mais je n’essayai pas de le rassurer. Je pouvais entendre le souffle d’Ayd’ et les petites bulles que faisait Nihm’. On ne fait pas de bulles quand on est mort. Mais je laissai Kyo découvrir par lui-même qu’il s’inquiétait pour rien, ce qui en même temps fit comprendre à la petite que nous étions arrivés (j’étais persuadé que le petit m’avais vu venir, il savait toujours quand j’étais dans le coin). Me calmant un peu, je m’assis, ne répondant pas au « Coucou! » un peu trop enjoué (faussement enjoué, d’ailleurs) de la loupiotte. *Le petit ne va pas bien du tout.* Cette constatation de l’Esprit du Vent s’accompagna d’un sentiment qui me tordit le cœur. De la colère, de la rancœur, de la souffrance… Que s’était-il donc passé ici?


« Vous savez que c’est dangereux de s’aventurer seuls dans les bois, sans la présence d’un adulte. Vous ne savez même pas nager! Avant de venir de jouer dans l’eau, vous devriez au moins apprendre! Et vous devez dire aussi quand vous voulez vous éloigner! S’il vous arrivait quelque chose, et que je ne savais pas où vous étiez? Qu’est-ce que je dirais à votre père? Vous êtes encore jeune, et vous ne pouvez pas vous permettre de prendre ce genre de risque! Il y a des endroits sécuritaires où vous pouvez jouer! Aller, venez, nous rentrons. »


Je préférai garder l’information que j’avais eue pour plus tard. Le louveteau ne parlerait sûrement pas en présence de sa sœur, je lui demanderais donc lorsque nous serions seuls ce qui s’était passé. Je fis aussi l’effort de ne pas trembler. La vérité c’était que j’avais peur et que je ne savais pas du tout comment gérer cette situation. Ils allaient bien, c’était l’essentiel, oui, mais ça ne se passerait pas toujours aussi bien. D’ailleurs, Aydahven n’allait pas bien… Je ne pouvais pas les laisser faire ce qu’ils voulaient, mais je ne pouvais pas non plus constamment les surveiller… ne pouvaient-ils pas m’aider un peu? Shaman les connaissait sûrement assez bien pour me donner un ou deux conseils, mais pour cela il fallait que je le revois…


© Maeya Fleur de Neige

Revenir en haut Aller en bas
http://www.furaffinity.net/user/maeya/
Kuma
Modo Bisounours ♥
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Michouille
Féminin Messages : 529
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: /

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Sam 27 Fév - 10:48

» Gros up ! ♥ «
Revenir en haut Aller en bas
http://johannadrawing.deviantart.com
Nihima
Administratrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 62
Date d'inscription : 05/08/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Sam 5 Mar - 16:34

Des actes légers aux conséquences lourdes


Elle sentait qu'elle allait avoir le droit à un sermon, comme chaque fois qu'elle faisait quelque chose de "mal". Elle soupira et écouta, prenant sa tête de bienheureuse désolée qu'elle savait si bien faire. Elle était trop contente d'avoir vu cet endroit, jamais Sasayaki ne les aurai emmené ici. Mais elle devina qu'il valait mieux ne pas trop insister alors elle baissa les oreilles et soupira. Elle regarda ses pattes et s'amusa de voir de tous petits poissons faire les curieux près de ses pattes. Elle s'imaginait les dialogues qu'ils faisaient genre "Bertrand, tu crois que c'est un monstre ?" et le fameux Bertrand répondait "N'y va pas Mike c'est dangereux !". Elle rigola toute seule et se souvint que Sasa parlait. Elle se tut et hocha la tête. Elle n'avait encore une fois rien écouté et regarda son frère pour lui faire un grand sourire plein de joie pour signifier qu'on s'en moquait. Mais Ayd' ne la regarda même pas et elle baissa les oreilles. Elle avança, déçue.

"Au revoir Bertrand, Au revoir Mike. Pardon Sasa d'avoir oublié de te prévenir."

Elle avança et passa devant Sasa. Kyo, après avoir vu l'état du petit loup était monté sur le dos de sa soeur et avait perdu toute animation. Il arrivait parfois que la Peluche perdent son âme, pour une raison que la loupiotte ne pouvait expliquer. Mais elle savait qu'à chaque fois son père revenait. Elle chercha donc à percevoir le pas très silencieux du grand loup ou les reflets gris de son pelage. Mais cette fois ci, elle mit du temps avant de deviner où il se trouvait.

La petite boule de poil bougeait la tête dans tous les sens, marchant en silence (enfin comme Nihima pouvait marcher silencieusement) et montait sur tous les endroits en hauteur où elle pouvait grimper. Elle cherchait la queue en panache qu'elle apercevait parfois le soir, avant de se coucher contre Sasayaki. Ou bien les lueurs si particulières des yeux aveugles de son père qu'elle devinait parmi les étoiles. Sasayaki avait il senti lui aussi la présence du Libre Lune ? Ou bien était ce parce que c'était son père qu'elle devinait qu'il était là ?

Kyo avait quitté son corps. Il n'était pas loin, il avait fait un déplacement astral pour parler à Shaman. Même s'il avait du mal avec le fils de son amant, il l'aimait beaucoup et il avait senti que quelque chose c'était passé dans la tête du petit mâle. Lorsqu'il trouva son ami, il devina que son instinct de Père l'avait averti. Shaman avait confié ses enfants à Sasayaki, car il avait confiance en lui. Mais très souvent, il prenait des nouvelles et aucun des trois ne le savaient. Il n'était jamais loin et là, il avait veillé ses enfants une fois de plus. Kyo retourna dans la peluche sans rien dire. Shaman venait pour Aydahven.

Nihima poussa un cri de joie lorsqu'elle se retourna. Dans le chemin, derrière eux, Shaman marchait tranquillement. Le silence était réinventé par ses pas, qui ne produisaient rien de plus qu'une empreinte légère sur le sol humide. Nihima était surprise d'ailleurs de le voir ici, car elle n'avait rien entendu, rien sentit. Depuis quand leur père était il là ? Depuis quand les suivait il ? Elle perdit un peu de sa joie lorsqu'elle pensa au fait que leur père avait peut être été là depuis le début. Elle se fit petite et n'osa même pas ouvrir la bouche. Nihima avait peur de décevoir son géniteur, d'avoir fait la bêtise de trop, et pire. Que Sasayaki perde la confiance de Shaman parce qu'elle avait été trop curieuse.

Mais avant que Ayd' ne se retourne, ou que Sasayaki devine pourquoi elle avait soudainement arrêté de gesticuler, Shaman lui fit un clin d'oeil et elle tomba de la racine où elle était. Kyo émit un squeeze qui la fit beaucoup rire.


© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Asha
Administratrice
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 361
Date d'inscription : 08/02/2016
Age : 19
Ta localisation réelle : Loin

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
20/100  (20/100)
En couple ?: La Rose ne s'épanouit que pour un seul Soleil...

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Dim 22 Mai - 13:10

» Up ! «
Revenir en haut Aller en bas
Maeya
Germe
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 60
Date d'inscription : 31/07/2015
Age : 24

Identitée du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nope.

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Mer 25 Mai - 21:25


Des actes légers aux conséquences lourdes.


Aydahven, Sasayaki, Shaman et Nihima


Le loupiot se mit en route sans parler. Il n’avait pas besoin de parler, de toute façon, l’attitude de Sasayaki le trahissait : la nounou savait qu’il n’allait pas bien. Comment est-ce qu’il faisait? Aydahven était toujours calme, peu importe ses émotions, et souvent silencieux, même quand il se sentait bien. Pourtant, le petit aveugle savait toujours quand il n’allait pas bien. En général, il venait lui parler un peu et abandonnait rapidement ses tentatives de comprendre ce qu’avait le louveteau. Il ferait encore pareil, parce qu’il était prévisible. Trop prévisible. Pas comme Shaman, qui savait toujours se montrer au bon moment. Lui aussi était toujours au courant de ce qui se passait dans la tête et dans le cœur d’Ayd’, mais ce dernier ne lui en voulait pas. Il suspectait un peu Kyo d’être responsable de ça, même s’il ne savait pas comment. C’était la seule explication logique. À chaque fois, son père venait le réconforter. Il savait toujours quoi dire, quoi faire. Pas comme l’instructeur qui ne comprenait rien et faisait toujours tout de travers. Mais il essayait, le louveteau pouvait pas lui reprocher d’ignorer totalement les enfants qui lui étaient confier.

Il avait toujours trop peur de tout aussi, c’était affligeant. Il ne voulait jamais les laisser seuls, et encore moins seul-seul, comme il avait envie d’être en ce moment. Les seuls moments de solitude réelle qu’avait le petit, c’était avec son père. Son père, il était différent. Son père, on aurait dit qu’il faisait partie intégrante de la nature, autour, comme s’il n’était pas là. Il était là, tout contre lui, réconfortant, chaud, et pourtant pas là, et le petit printanier se sentait délicieusement seul. Et quand il parlait, c’était comme si la nature elle-même parlait, comme si le monde révélait un secret ou une vérité au petit. Il était incomparable, et c’était insultant et révoltant que la fausse-femelle de nounou essaie seulement de faire pareil. Ce n’était pas son père. Ce n’était pas sa mère. C’était simplement le loup qui veillait à ce qu’il ne meurt pas de faim, un point c’est tout. Shaman lui faisait peut-être confiance, et Aydahven aussi, au fond, mais le fait d’être un ami de son père ne lui donnait pas ce droit.

Ses pas machinaux suivaient ceux, léger, de l’instructeur, quand il entendit sa sœur rire, encore. Elle avait quoi, à rire tout le temps? C’était énervant, à la fin! S’arrêtant, il se retourna, et il n’aurait pas eu de mal à croire que ses yeux puissent taillader la petite louve à ce moment, mais l’éclat bestial disparu d’un coup, remplacé par de la honte et par un imperceptible renfermement sur lui-même que le grand loup qui avançait vers eux n’aurait très certainement pas manqué, même s’il n’y voyait. Ne pouvant se remettre en route sous peine que Sasayaki ne le gronde encore, il resta totalement immobile. Comme une statue. Une statue froide et sans cœur, sans chaleur. Une statue qui attendait de se remettre en route et qui se fichait pas mal de tout ce qui se passait. Il se demanda si, cette fois, il apprécierait la présence de son père. Il avait la dérangeante impression que même son géniteur n’était pas le bienvenu dans son havre de solitude, cette fois. Mais cela voulait donc dire que sa solitude devait se vivre hors de la nature? Non, ça non. Il avait envie de la nature. C’était l’autre facette qu’il ne voulait. Celle qui conseille. Celle qui dit la vérité. Celle qui lui dit qu’il a tort.

© Twilla
Revenir en haut Aller en bas
Sasayaki
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Maeya
Masculin Messages : 162
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 24
Ta localisation réelle : Québec

Identitée du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non, mais réservé.

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Mer 25 Mai - 21:29



Des actes légers aux conséquences lourdes



La situation m’échappait complètement. La petite ne m’avait pas du tout écouté, comme le prouvait sa salutation aux poissons, ou du moins c’est ce que je cru que c’était sur le moment, ça lui ressemblait. Elle avait au moins entendu, car elle avait répondu, même si c’était une formule toute faite et qu’elle n’y prêtait aucune foi. Le petit ne répondait jamais quand je les sermonnais, il n’y avait absolument rien de différent cette fois. Sauf peut-être son silence. Son silence, son pas beaucoup trop régulier derrière moi, son souffle tout aussi calme et régulier. Je ne pouvais pas voir ses yeux, mais je sentais leur brûlure acide sur mes cuisses, qu’il devait fixer sans même les voir, trop concentré sur ce qui se passait à l’intérieur de son cerveau en ébullition. Une ébullition qui ne me disait rien qui vaille. C’était le moment parfait pour une apparition de leur père, avant que ça ne dégénère. Leur père… il était toujours là quand il le fallait… quand j’échouais… quand je perdais le contrôle… Avait-ce réellement été une bonne idée de me confier ses enfants?


J’avais été si surpris, au début, et content qu’il me fasse confiance. J’avais eu peur de ne pas être à la hauteur, mais j’avais eu envie d’essayer, j’avais été heureux de pouvoir m’occuper des petits. Au début, tout avait été merveilleux, ils étaient mignons, ils étaient amusants, ils étaient affectueux et dociles… afin, Nihima était affectueuse et Aydahven était docile… Tout m’échappait, maintenant. Ils ne m’écoutaient plus. Parfois j’avais même l’impression u’ils ne m’aimaient plus. Je ne savais vraiment plus quoi faire et j’arrivais au constat inévitable : je n’étais pas à la hauteur. J’avais eu beau essayer de toutes mes forces, mettre ma peur de côté, cela n’avait rien changé, j’en étais incapable. Et je devrais le dire à leur père… je ne pouvais pas garder les petits si je ne pouvais pas garantir leur sécurité… et il ne pouvait pas toujours être là… Il avait peut-être confiance en moi, et je m’en sortais bien en tant qu’instructeur, mais il lui fallait quelqu’un d’autre. Élever un louveteau et enseigner à un louveteau sont deux choses différentes. Les petits avaient eu une bonne éducation, sûrement, du moins la meilleur que j’aie pu leur donner, et les autres instructeurs aussi, mais… pour le reste…


*Il est là, près de vous, il vous observe.* Oui, ça je m’en doutais… il était toujours là quand il le fallait… quand il le fallait pour eux… La vérité, c’était que moi j’avais l’impression que je ne comptais pas. Oh, bien entendu, il me parlait quand les enfants étaient endormis, il me donnait des conseils, il peaufinait mon éducation quand il le pouvait ou qu’il en avait envie, et j’aimais nos discussions… mais… chaque fois qu’il venait, c’était d’abord et avant tout pour les enfants… Il ne venait presque jamais quand ça allait bien, il débarquait quand ça allait mal… et… ma patte glissa jusqu’au bracelet qui se trouvait encore là, bien accroché, sur mon autre patte. Là où Shaman l’avait installé à notre première rencontre. Cela faisait si longtemps déjà… *Te doutes-tu seulement, Shaman, de tout ce que je n’arrive pas à te dire? De tout ce dont je ressent le besoin et que tu ne me donnes pas? La protection, l’affection, je te vois la donner à ton fils… et je l’envie… Je ne sais pas encore à quel point je dois oublier tout ça, toutes ces émotions… mais as-tu seulement deviné que je les ressens, comme tu devines toujours ce que vit ton fils ou ta fille…?* Oh, il me traitait en adulte, il était gentil et il me respectait, mais… peut-être un peu trop… Je m’étais pourtant plusieurs blotti contre lui, à la recherche de sa chaleur et de son réconfort. Il m’avait donné le second, mais le premier… il ne l’avait jamais vraiment fait sans que je ne le force, d’une certaine façon, et même là…


Une petite larme coula sur ma joue. C’était ridicule. J’étais ridicule. Bien sûr qu’il ne venait que pour ses enfants, il me les avait confiés en sachant que j’avais peur de ne pas être à la hauteur. Il voulait ce qu’il y avait de mieux pour eux, alors il venait quand je n’arrivais pas à leur donner… Et bien sûr qu’il ne pouvait pas savoir tout ce que je ressentais, puisque je le cachais tout au fond de moi… et pourtant… pourtant une partie de moi avant tant envie qu’il le devine. Lui dire tout ça, c’était la chose la plus terrifiante que je n’aurais jamais pu imaginer. J’avais déjà essayé… ma gorge se bloquait et les larmes me venaient avant même que je n’aie pu formuler mentalement mes phrases. Même quand j’étais Oméga, jamais je n’avais eu si peur de toute ma vie. C’était donc cela, avoir un ami? Avoir peur de lui parler? C’était ça, avoir de l’affection pour quelqu’un? Préférer ne pas savoir s’il en a pour nous de peur qu’il n’en ait pas? Peut-être que je n’étais pas prêt, au fond, à être un loup comme les autres… peut-être que j’étais encore un Oméga… Le mieux… le mieux qu’il pouvait faire, c’était de me retirer les enfants…



Quand je perçu son pas, je continuai, sans ralentir. Il allait nous rattraper. Il allait nous rejoindre, et le temps que ça lui prendrait, je me recomposerais un air qui ne trahirait pas tout ce que je venais de penser. Parce qu’au final, c’était bel et bien ça pour moi : ne pas lui laisser la chance de découvrir, parce que ça lui donnerait la chance de ne pas réagir comme j’en avais tant besoin. Je n’étais pas prêt à prendre ce risque, pas encore… Mon air était redevenu neutre quand j’entendis le cri de Nihima, puis son rire suite à sa chute. Me retournant, je m’assis sur le sol et fit un sourire qui n’était pas aussi convaincant que je le souhaitais.



« Encore une fois, le père à la rescousse des petits enfants opprimés par leur vilaine nounou. »



Mon ton n’avait pas réussi à masquer toute ma déception, et avait été un tout petit peu accusateur. C’était à croire qu’il aurait beaucoup de travail ce soir-là… entre son fils et son ami qui tous deux se sentent comme des moins que rien… Pour rattraper un peu le coup, en espérant (bien que je sache que cet espoir était tout à fait infondé et que c’était impossible) qu’il n’avait pas remarqué les petites pointes d’émotions que j’avais involontairement émises, j’ajoutai d’un ton qui cette fois fut beaucoup moins mitigé et plus chaleureux :



« Bonjour, Shaman. Je suis content de te revoir. »


© Maeya Fleur de Neige

Revenir en haut Aller en bas
http://www.furaffinity.net/user/maeya/
Shaman
Administratrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Pas encore mais réservé ^^

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Lun 20 Juin - 11:36

Des actes légers aux conséquences lourdes
Ma présence est nécessaire, mais est elle désirée ?


Shaman écoutait le monde. Il s’était connecté au territoire Printanier, cherchant à ressentir toutes les énergies présentes autour de lui. Il aimait se connecter au monde, ressentir, vivre au rythme des pulsations de la forêt. Cet état de transe, il ne l’atteignait que depuis quelques temps, parfaitement en paix avec lui-même. Depuis que ses enfants étaient nés. Depuis qu’il était désormais entièrement lui, Shaman avait ouvert ses chakras. Si lui se connectait avec douceur au monde, le monde se connectait à lui et tous ses sens en devenaient plus grands, plus forts. Il n’avait cependant pas encore le recul pour se servir de toutes les informations qu’il recevait. Mais il sentait chaque être vivant, et il pouvait se servir de sa vision des âmes pour percevoir ces énergies vitales traverser le monde. Très vite, il sentit une explosion énergétique passer, suivie par une énergie plus calme, plus retenue. Ses enfants allaient encore une fois explorer le monde. Il eut un grand sourire mais en comprenant que Kyo faisait demi-tour, il décida de veiller sur les enfants le temps que Sasayaki arrive.

Lorsqu’il revint à la réalité, il se rendit compte qu’il était très loin de la cascade et il eut un pincement au cœur à l’idée qu’il puisse arriver malheur en son absence. Il s’élança, silencieux parmi les arbres. Cependant, bien vite, Kyo parvint contre lui sous sa forme astrale. S’il venait lui annoncer malheur, jamais le grand Libre Lune ne s’en remettrait. Cependant, les nouvelles ne furent pas si terribles. Comme l’ancien hivernal l’avait deviné, c’était Nihima qui avait entraîné son frère. Il soupira, mais fut légèrement mécontent d’apprendre qu’en gagnant, elle avait humilié son frère. Il ne l’avait pas élevée ainsi et il était sûr que Sasayaki ne lui avait pas appris ça. Renvoyant le fantôme dans la peluche, il se mit à suivre sans bruits les trois précieux individus. Ce fut Nihima qui le remarqua d’abord, suivit par Ayd’ et Sasa’. Il eut un sourire qui se heurta à l’insouciance de sa fille, la honte de son fils et un sentiment bien différent de son instructeur. Un sentiment que Shaman ne lui connaissait pas. Il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus et il fronça légèrement les sourcils. De la colère ? Non, Sasayaki n’était pas colérique. Du ras le bol ? Ou bien… Oui, de la jalousie ! Shaman fut surpris mais décida d’en parler en tête à tête avec l’instructeur quand les enfants seront de retour au clan.

« Nounou ? Je pensais que depuis le temps, ils t’auraient adopté… »

Il s’avança doucement, posant son museau sur Aydhaven, lui disant bonjour. Il murmura doucement au petit mâle « nous marcherons tous les deux si tu le souhaites ». Il voulait marcher, sans pour autant parler. Son fils ne lui parlerait pas s’il n’avait pas envie et Shaman ne voulait pas le forcer à faire quelque chose qu’il regretterait. Il remua doucement les oreilles et continua d’avancer. Il posa son museau sur le front de l’instructeur. S’il avait pu viser, il l’aurait fait au beau milieu de la couronne qui cernait la tête du joli loup vert, mais il le posa légèrement à gauche. Il eut un sourire et ses dreads effleurèrent les joues du Printanier, formant un rideau entre la tête de Sasayaki et le monde extérieur. Il avait de la chance d’être grand, mais également qu’il soit petit. Puis il s’approcha de Nihima qui rigolait sur le dos. Elle le regarda avec un grand sourire, il le sentit. Il sentait ses yeux se poser sur la tête du grand gris, pour le dévisager et chercher à jouer. Mais avant de jouer, le Libre Lune voulait faire méditer sa fille.

« Nihima, pourquoi n’êtes-vous pas dans la tanière de Sasayaki ? »

La petite louve répondit avec une très grande insouciance, cachant la vérité que son père connaissait déjà. Non pas qu’elle mentit, mais elle évita soigneusement la fugue, la bagarre et le fait d’avoir dérangé l’Instructeur dans son travail. Il prit un air grave et fronça les sourcils. Sa voix ne dénota pas de la colère, ni de la déception, mais elle fut beaucoup moins apaisée qu’en temps normal. Il eut un mouvement de fouet avec sa queue, ce qui fit cliqueter les colliers accrochés dedans. La petite arrêta de sourire et se figea sur place.

« Nihima ! Tu as fait une énorme bêtise aujourd’hui et j’aimerai que tu en tiennes compte. Que tu choisisses d’assumer cette bêtise ou que tu continues de te voiler la face, cela ne regarde que toi. Mais j’aimerai que tu respectes ton frère et Sasayaki. »

Il n’aimait pas la gronder, mais elle était intelligente, elle saurait réagir correctement. Elle était si joviale, si amusante que couper un de ses rires ou effacer un de ses sourires faisait de la peine au grand libre lune. Mais il fallait en passer par là si l’on voulait élever des enfants, ou même évoluer dans la vie. Il l’entendit bégayer puis elle se mit à pleurer dans les pattes de son père. Shaman se radoucit et baissa la tête jusqu’à elle. Il lui fit un câlin et elle se dirigea vers les deux mâles. Elle avait été vexée par la remontrance en public, mais elle savait qu’il avait raison.

[Réponse du rp de Nihima]

Alors que sa fille allait s’excuser auprès de son frère, Shaman s’assit aux côtés de Sasayaki et sourit. Il faisait de très légers mouvements de queue, à la manière d’un chat et écoutait avec plaisir les chants des oiseaux. Il profita du fait que son fils et sa fille soient à l’écart pour parler au petit loup qui occupait une grande partie de ses pensées actuelles.

« Peux-tu prendre Nihima avec toi s’il te plaît ? Je voudrai passer du temps avec Ayd’ cet après-midi. »

Il y eu un silence et Shaman compris qu’il devait passer à la question suivante.

« Fais-tu quelque chose ce soir ? J’apprécierai partir me promener avec toi. »

© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Nihima
Administratrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 62
Date d'inscription : 05/08/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Lun 20 Juin - 13:44

Des actes légers aux conséquences lourdes


Son papa fit un salut à son frère et un bisou à Sasayaki. Elle trouvait la scène mignonne et la nounou aurait fait un super papa femelle s’il avait voulu !! Elle jappa et remua la queue en riant et sautilla partout alors que son papa venait vers elle. Elle aussi voulait un bisou. Mais non, elle n’eut pas le droit à son bisou, mais à une question qui ne lui plut pas du tout. Elle se contenta de sourire, vexée que son papa ne lui fasse même pas un bisou !

« Et bah on se promène ! »

Elle espérait que la réponse passerait parce qu’elle n’avait pas envie de répondre à plus. Mais Shaman n’en avait pas fini avec sa fille et la seconde remarque toucha la petite en plein cœur. Elle savait qu’elle avait fait une bêtise et qu’elle n’aurait pas dut se moquer de son frère. Elle baissa les oreilles et sentit la honte chauffer ses entrailles et lui tordre le ventre. Elle serra la mâchoire et les « regards » brûlants de Sasa et Ayd’ tracèrent des marques de feu sur son pelage. Elle eut les larmes qui montèrent tout doucement puis elle courut contre la patte de son père et pleura de frustration. Elle se sentait si nulle, si maladroite qu’elle voulait disparaître. Son papa vint poser son museau contre elle et elle sentit cette peine disparaître. Oui, il fallait qu’elle assume ses erreurs et qu’elle avance avec ça comme bagages. Si on se voilait la face, jamais on n’avançait.
Comme Nihima ne restait triste que rarement, elle sécha ses larmes et renifla. Elle alla voir Sasayaki et regarda le loup aveugle dans les yeux, même si elle savait qu’il ne le verrait pas. Elle avait déjà tellement grandi qu’elle n’avait pas à lever la tête très haut. Elle remua la queue doucement et prit une grande inspiration.

« Pardon Sasayaki de t’avoir désobéi et de t’avoir fait peur. Je voulais voir la cascade et on ne peut jamais y aller. Encore une fois, pardon. »

Elle posa une lèche sur la joue de sa nounou et fila voir son frère. Elle l’avait blessé par son attitude et elle s’en voulait beaucoup. Son père avait eu raison de la gronder, car elle n’avait pas agi comme elle aurait dû le faire. Elle regarda le louveteau qui semblait la repousser du regard et elle s’assit. Elle était vraiment désolée et ne trouvait pas les mots pour le dire et l’exprimer. Elle se mordit la babine puis tenta une malheureuse phrase.

« Je n’aurai jamais dû me moquer de toi. Je suis désolée Ayd ‘… »

Elle comprenait qu’il ne veuille pas lui pardonner et elle n’osa pas continuer sa phrase, contrite. Elle oublia les deux adultes derrière et attendit la sentence de son frère avec anxiété et peur. Nihima ne voulait pas perdre l’affection de son frère, qui lui était si précieuse.


© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Ohm
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 297
Date d'inscription : 08/01/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Espion
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: On ne saurait dire

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Ven 29 Juil - 16:39

» Up ! «
Revenir en haut Aller en bas
Ohm
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 297
Date d'inscription : 08/01/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Espion
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: On ne saurait dire

MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   Dim 11 Déc - 14:55

» Dernier Up «
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des actes légers aux conséquences lourdes [Aydahven/Nihima]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Archives Printemps-
Sauter vers: