Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: Hors jeu :: Archives Printemps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise. » Qar'Kam
Layla
Arbre honorable
Layla
Race : Loup/louve
PUF * : Lay'
Féminin
Messages : 484
Date d'inscription : 19/02/2015
Âge : 19
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Left_bar_bleue50/100« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Empty_bar_bleue  (50/100)
En couple ?: Patience e.e
Mar 9 Juin 2015 - 16:50




«Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  »


Layla sautillait partout totalement excité par sa première sortie. En effet, Qar'Kam c'était proposé pour emmener la petite hivernale découvrir un autre territoire d'un clan ennemi. Ils se retrouvaient donc tout les deux sur le territoire printanier près d'un petit bassin dont l'eau était bleuté et clair. La loupiote toucha l'eau du bout de la patte pour voir si elle était froide mais elle était juste à la bonne température. J'ai promis d'être sage alors je ne vais pas commencer à l'embêter et écouter.

Un papillon se posa sur l'oreille droite de Layla. L'insecte émit un bruit qui faisait penser à un petit grelot qu'on secoue. Regardons plus attentivement ce papillon. Il était d'une jolie couleur violacé et était recouvert de fine plaque de givre qui pour l'instant ne fonder pas malgré la chaleur. Grelot était le nom de ce papillon et Layla en  était l'heureuse propriétaire. En effet le petit papillon était l'un de ces pouvoirs, même si elle n'avait pas encore découverte toutes ces capacités elle était contente d'avoir un papillon rien que pour elle.

La petite avait toujours aimé les papillons. Elle passait souvent de longues minutes à les observer jusqu'à qu'ils prennent leur envol. Elle aussi aurait bien voulu voler mais n'était pas dépourvue d'ailes elle devait se contenter de rester sur la terre ferme. L'hivernale sautilla vers Qar'Kam et bondit sur son dos en souriant. Elle avait fait attention à ne pas lui faire mal.

« C'est trop bien Qar'Kam ici ! Les printaniers ont beaucoup de chance d'avoir ce bassin rien que pour eux ! »

Grelot s'envola de l'oreille de sa maîtresse la trouvant sûrement trop mouvementée à son goût et alla se poser sur une autre personne. Layla le regarda les yeux écarquillés. Le papillon avait mal choisi la personne sur qui se poser. Enfin si on pouvait appeler ça une personne. La peluche de  Qar'Kam Nero avait sembler être la personne parfaite pour le papillon.

« Grelot non ! Laisse Nero tranquille !»

Le papillon émit un petit grelotement en direction de sa maîtresse qui sembler pouvoir le comprendre. Actuellement les paroles qui prononça dans notre langage étaient : « Mais c'est tout mou, on dirait du coton ! C'est peut-être une fleur qu'on peut butiner !» Layla se retient de rire. Nero le prendrait sûrement très mal.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 13 Juin 2015 - 15:58




Le fait d'avoir un coeur

engendre la gourmandise
ft. Layla



 C'était plus qu'un fait, une certitude désormais, Qar'Kam n'aurait jamais dû écouter Nero. Depuis qu'il avait rencontré cette jeune louve nommée Layla, et que cette dernière lui avait demandé d'être son ami, le jeune mâle s'était trouvé submergé par l'envie de la revoir. Cette louve qui lui ressemblait tant, mais qui elle était habitée d'un optimisme et d'une gentillesse sans faille. Il avait été touché, bien qu'il en soit encore inconscient, par cette louve qui ne lui avait voulu aucun mal, qui lui avait même manifesté de la gentillesse, de la douceur, à lui qui y était si peu habitué. Ils étaient "amis" désormais, alors l'hivernal aurait sûrement pu la voir quand il le voulait, si il le voulait.. Mais Qar'Kam ne connaissait rien de cette notion qu'était l'amitié, ainsi, il ignorait tout de ce que des "amis" faisaient ensembles.

Troublé et réellement désireux de revoir la princesse hivernale, le jeune loup était parti cherché conseil chez son éternel compagnon de route, une peluche enchantée qui pouvait se mouvoir et parler comme s'il était vivant : Nero. Depuis qu'il était tout petit, cette peluche accompagnait Qar'Kam partout où il allait, restant logée au creux de sa capuche couleur sable. Provocateur, sarcastique et grande gueule, Nero ne se taisait pratiquement jamais et aimait donner son avis, que l'on lui demande ou non. Ainsi, il attirait bien des problèmes à l'hivernal qui ne savait plus où se mettre lorsque la peluche injuriait un adulte ou pire, son mentor. Pourtant, il se trouvait incapable de se passer de Nero, qui l'aidait toujours à ne pas se perdre, le guidait et, dans le cas présent, le conseillait sur ses choix. Qar'Kam lui avait donc d'abord exposé son problème. La peluche avait réfléchi longuement, plissant ses yeux de boutons d'un air soucieux...Puis il avait fait sa proposition! Et quelle proposition! Voilà que Nero lui recommandait d'emmener Layla en expédition avec lui...L'idée n'était pas déplaisante, néanmoins, le lieu l'était. L'automne, ils connaissaient tout deux parfaitement ce territoire..L'hiver? Il ne fallait pas y aller... Les terres neutres? Layla devait connaître aussi... Nero lui proposa de se rendre au printemps. Immédiatement, les poils de Qar'Kam s'étaient dressés sur sa nuque à la perspective de se rendre en territoire ennemi. Il protesta d'abord, expliquant à la peluche que s'ils se faisaient attraper, ils auraient sûrement de gros problèmes... Et Nero lui répondit alors qu'ils n'avaient qu'à pas se faire attraper.

D'abord plutôt excité, bien qu'il ne le montre pas, à l'idée d'explorer un territoire ennemi, il se demandait désormais, alors qu'il progressait entre les arbres aux côtés de Layla, comment il avait pu laisser la peluche le convaincre ainsi. Ils arrivèrent bien vite près d'un bassin d'eau claire. Qar'Kam ne put le nier, c'était un endroit magnifique. Le soleil printanier se reflétait dans l'eau transparente du bassin, lui donnant de magnifiques reflets azurés. Il était peu profond, de sorte que l'on en voyait aisément le fond où nageait quelques rares poissons aux écailles brillantes. Il avait certainement plu la veille, car le sol terreux était encore humide, et quelques gouttes demeuraient au creux des feuilles vertes, les faisant briller, pareille à des émeraudes lorsque les rayons du soleil venaient les caresser. Même le plus pessimiste des loups dût admettre que cet endroit était de toute beauté.

Il admirait le lieu, de son regard glacial, tout en surveillant du coin de l'oeil Layla, qui s'était approchée de l'eau et en jaugeait la température du bout de la patte. Qar'Kam quant à lui, se contenta de s'approcher un peu sans pour autant aller jusqu'au bord, un peu réticent à l'idée de se baigner dans cette eau qui devait sûrement être bien trop froide pour la saison. Peu importe à quel point il essayait de bien faire les choses, Qar'Kam finissait toujours par faire une erreur..Il recommençait à broyer du noir, quand la petite louve gambada jusqu'à lui pour venir sauter sur son dos où elle aimait visiblement se loger, toujours en prenant soin de ne pas blesser le mâle blanc qui se laissa absolument faire. Posant son regard vairon sur la jeune louve,il l'écouta s'émerveiller :

« C'est trop bien Qar'Kam ici ! Les printaniers ont beaucoup de chance d'avoir ce bassin rien que pour eux ! »

Qar'Kam ne souriait pas, il ne souriait jamais. Mais il ne pouvait nier qu'il était content, ou au moins rassuré que cet endroit plaise à Layla. C'était au moins une bonne chose parmi toutes les mauvaises. Ce fut Nero qui répondit, s'adressant plus à Qar'Kam qu'à la louve :

- Alors, qui c'est qui avait raison?

C'est alors qu'il remarqua réellement sa présence, celle du petit papillon qui accompagnait Layla depuis qu'ils étaient partis du territoire automnal. Il suivait la petite louve partout, comme Nero le faisait avec Qar'Kam. Il observa le petit papillon venir se poser sur sa peluche qui écarquilla ses yeux jaune de surprise. Qar'Kam redressa la tête en entendant la jeune louve s'adresser au papillon :

« Grelot non ! Laisse Nero tranquille !»

Grelot? Il avait donc un nom, ce petit papillon. C'était vrai que le son qu'il produisait était identique à celui d'un grelot que l'on faisait tinter. Les deux êtres semblaient communiquer, sans que Qar'Kam puisse comprendre ce que le papillon disait à Layla. Elle devait très sûrement avoir avec Grelot la même relation que lui avec Nero. Ce dernier essayait de se débarrasser du papillon en secouant vivement la tête. Il brailla :

- Eh! Mais c'est qui lui là? Il a cru que j'étais un sofa tout confort ou c'est comment?

Qar'Kam posa de nouveau ses prunelles bleu et or sur Layla, l'interrogeant du regard. Il était bien curieux de savoir qui était cet étrange papillon. Agitant ses oreilles puis sa tête pour dégager une mèche qui cachait un de ses yeux, il demanda, de son habituel ton inexpressif :

- Ce..Grelot..C'est..Ton compagnon? Comme Nero et moi?

Sa tête pencha sur le côté et il fronça les sourcils, mêlant le geste à la parole. Attendant la réponse de la louve, toujours tranquillement perchée sur le dos de l'hivernal, il vint de nouveau regarder le joli bassin d'où il pouvait entendre l'eau s'écouler doucement, produisant un son réconfortant, agréable. Bien qu'il y croyait peu, Qar'Kam se disait que peut être, si les dieux le lui accordaient, il passerait aujourd'hui, une journée moins mauvaise que les autres, si aucun printanier ne venait à les trouver, traînant sur leur territoire.

DREAMY

Revenir en haut Aller en bas
Layla
Arbre honorable
Layla
Race : Loup/louve
PUF * : Lay'
Féminin
Messages : 484
Date d'inscription : 19/02/2015
Âge : 19
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Left_bar_bleue50/100« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Empty_bar_bleue  (50/100)
En couple ?: Patience e.e
Dim 14 Juin 2015 - 17:55




« Le fait d'avoir un cœur engendre la gourmandise.  »


Layla était contente de cette journée en compagnie de Qar'Kam. C'était son premier ami et elle l'aimait beaucoup. Il avait beau être fermé comme une huître elle aimait beaucoup ses réactions lorsqu'elle lui parler ou lui faisait un geste d'affection. On pouvait imaginer qu'il n'avait pas eut la chance de connaitre tout cela durant son enfance et que tout ceci était très nouveau pour lui. Par chance c'était aussi nouveau pour Layla mais elle avait une soeur et deux frères qu'elle pouvait câliner elle était en quelque sorte préparée. Enfin en ce moment elle avait plus l'occasion de câliner ses frères qu'Iveana qui étrangement ce mettait à sortir ce qui inquiétait la petite loupiote. Iveana était une princesse elle ne s'intéressait presque jamais aux bêtises du reste de sa fratrie et sortir avec sa longue chevelure devait la gênée pour avancer dans le territoire automnal.

Layla toujours perchée sur le dos de son ami se demanda si il y avait des poisons dans le bassin. Les nourrices automnales qu'elle avait entendu disait qu'elles avaient déjà manger du poisson. Cet animal respirer sous l'eau mais pas dehors et sa chair serait blanche ou rosé, cela dépendait de la variété du poisson, et qu'il avait une saveur exquise. Layla n'était pas une grande amatrice de viandes. Les morceaux de chairs sanguinolents qu'on lui présenter afin qu'elle puisse se remplir l'estomac l'écoeurée au plus haut point. Seulement elle ne pouvait pas que se nourrir de baies et de miel. Elle pensait que le poisson lui permettrai de grandir sans manger de viande. Encore fallait-il attraper un de ces étranges animaux mais  elle pouvait patienter après tout elle avait manger juste avant de partir.

Nero fut le premier à parler. Enfin pour une fois, Qar'Kam ne semblait rien vouloir ajouter ce qui était chose rare vu que la petite peluche avait la mauvaise manie de couper la parole à son propriétaire. Nero et Qar'Kam était tellement opposés. On aurait pus penser que le destin ait décidé de les rassembler tout les deux afin qu'il puissent tirer les bénéfices de l'un comme de l'autre.

-Alors, qui c'est qui avait raison?

Le papillon de la princesse émit un grelot. Ainsi il n'a pas préparé ça tout seul. Je me demande pourquoi Nero l'a aider ? Peut-être qu'il m'aime bien après tout même si il ne le montre pas.Layla n'appréciait pas vraiment la petite peluche à capuche de son caractère prétentieux et hautain mais elle savait que malgré ses points négatifs il aidait bien Qar'Kam.

-Eh! Mais c'est qui lui là? Il a cru que j'étais un sofa tout confort ou c'est comment?

Le papillon émit un petit tintement en direction de sa maîtresse. « Je ne trouve pas les pistils, tu les vois quelque part ? Il a peut-être pas une bonne odeur mais bon ça fera l'affaire. » Grelot ne se rendait pas compte qu'il était dans une situation plus que critique enfin ce n'était pas Nero avec ses petits bras pelucheux qui allaient lui faire du mal.

« Heu....en fait il te prend plus pour une fleur qu'il s'apprête à butiner qu'un sofa. Je pense qu'il risque de te chatouiller plus qu'autre chose, désoler Nero. »

Elle emprunta un ton sincère et vraiment navré. Le papillon ne l'écoutait pas malgré le fait qu'il soit créer à partir de l'énergie de Layla. Cette dernière n'avait pas vraiment d'autorité autant qu'avec ses congénères que son animal. Il faudrait qu'elle demande quelques conseils aux nourrices voir à Iveana qui avait tendance à se montrer beaucoup trop protectrice.

-Ce..Grelot..C'est..Ton compagnon? Comme Nero et moi?

Layla avait oublier de dire à Qar'Kam qu'elle avait réussi à manifester un de ses pouvoirs. Enfin c'était plutôt l'un de ses pouvoirs qui c'était décidé à se manifester. L'hivernal avait tourner la tête en direction de la fille de Meneldil et la fixait avec son regard saphir et ambré. Il fronça les sourcils quelque peu intrigué visiblement par le pouvoir de la petite. Cette dernière sourit.

« Oui on pourrait dire ça. En échange d'un peu de mon énergie je peux le faire apparaitre. Il produit le son d'un grelot pour me parler, d'où son nom. D'après ce qu'il m'a dit j'ai encore beaucoup de chose à apprendre le concernant mais je ne suis pas pressée de tout connaitre de lui. »

Layla s'allongea contre le dos de son ami et laissa ses deux pattes avant ainsi que sa petite tête pendre dans le vide. Qar'Kam semblait avoir l'esprit ailleurs. Peut-être que la petite faisait quelque chose qui lui déplaisait où qu'il aurait souhaiter faire autre chose en cette belle journée plutôt que de s'occuper d'un louveteau. La jeune louve plissa un peu ses paupières.

« Dit Qar'Kam, tu sembles pensif, j'ai fait quelque chose qui t'aurais déranger ? Tu sais je peux descendre de ton dos si je te dérange. » La petite sourit et ajouta malicieusement. « Ah moins que tu ne songes à quelque chose pour mouiller Nero, si c'est le cas je veux bien t'aider, d'après Grelot il aurait bien besoin d'un bain. »

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 1 Juil 2015 - 0:53




Le fait d'avoir un coeur

engendre la gourmandise
ft. Layla



 Tout le monde aurait très certainement trouvé la situation drôle, à faire pouffer de rire. Et sans doute que Qar'Kam aurait agi ainsi, si seulement il savait ce que c'était que de rire. En attendant, ne laissant aucune émotion transparaître sur son visage, il se contentait d'observer la pièce qui se jouait sous yeux. Et que les acteurs étaient bons! Suivant toute l'action du regard avec un intérêt manifeste, l'hivernal regarda une nouvelle fois Layla et le petit papillon communiquer au son de grelot, presque inaudible car son tintement se trouvait couvert par le doux son de l'écoulement de l'eau. Nero? De son côté, il n'avait pas fini de pester!  Qar'Kam hésitait à le faire taire, lorsque Layla s'adressa à la peluche, d'un air désolé :

« Heu....en fait il te prend plus pour une fleur qu'il s'apprête à butiner qu'un sofa. Je pense qu'il risque de te chatouiller plus qu'autre chose, désoler Nero. »

Nero? Une fleur? Oh, voilà quelque chose qui ne plairait certainement pas à la peluche bagarreuse! Le ton de la femelle sembla alerter instinctivement Qar'Kam qui redressa ses deux longues oreilles pour fixer la jeune louve. Si le jeune mâle ne comprenait rien au principe de bonheur et d'optimisme, il reconnaissait n'importe quel sentiment négatif. Et il était persuadé que Layla était gêné par le fait que son papillon refuse de lui obéir. Après tout, qui ne le serait pas? Pour sa part, Nero ne lui avait jamais obéi, mais ce n'était pas comme si il avait jamais tenté de faire obéir la peluche ensorcelée.

Un instant, il s'apprêta à parler, prenant pour une fois l'initiative de prendre la parole. Mais la femelle le coupa dans son élan, lui sourit amicalement, avec son éternelle gentillesse qui, sans qu'il le sache, réchauffait le coeur gelé de Qar'Kam. Ainsi, elle prit la parole, sans que l'hivernal ne tente à son tour de la couper :

« Oui on pourrait dire ça. En échange d'un peu de mon énergie je peux le faire apparaitre. Il produit le son d'un grelot pour me parler, d'où son nom. D'après ce qu'il m'a dit j'ai encore beaucoup de chose à apprendre le concernant mais je ne suis pas pressée de tout connaitre de lui. »

N'ayant pas pu parler, Qar'Kam se contenta de plonger de nouveau Nero dans sa capuche en lui intimant le silence. Hochant la tête en signe de compréhension, le jeune mâle au pelage clair pensa que le principe du pouvoir de Layla n'était pas exactement le même que le sien. En effet, pour lui, Nero était le gardien, la clé de ses puissants pouvoirs. Par conséquent, il avait sa propre énergie et son but premier était de sceller le pouvoir de Qar'Kam pour que ceux-ci ne puissent pas se déchaîner contre son gré. Car les dons de l'hivernal n'étaient pas de simples dons qu'il pouvait utiliser autant qu'il le souhaitait, car il se trouvait incapable de contrôler ces puissants dons.

Il put sentir du mouvement sur son dos, ce qui attira son attention. Que tentait encore de faire la petite femelle? Peu importait, il resterait parfaitement immobile, laissant Layla se placer comme elle le souhaitait. Les paroles de la femelle vinrent à ses oreilles, à nouveau :

« Dit Qar'Kam, tu sembles pensif, j'ai fait quelque chose qui t'aurais déranger ? Tu sais je peux descendre de ton dos si je te dérange. »

Pensif? Lui? Il l'était certes, mais ce n'était certainement pas par ce que la femelle le dérangeait. Elle ne saurait le déranger, c'était lui qui importunait les autres, pas le contraire. Se dévissant le cou pour la regarder du coin de l'oeil, il secoua négativement la tête et parvint à affirmer, presque sans bégayer :

-T-Tu..Pas du tout! Tu peux rester sur mon dos autant de temps que tu le souhaite, tu..Tu ne me déranges pas!

Comme toujours, ses paroles sont teintées de sincérité, il ne ment pas, c'est à croire qu'il ne sait pas même faire cela. Pourtant,cela ne l'empêchait pas de toujours nier ouvertement ressentir la moindre once de bonheur et de bien être, simplement car il ne savait pas reconnaître ces sentiments là. Il reporta son attention sur Layla, qui parla à nouveau, sur le ton de la confidence et plissant ses yeux d'un air malicieux :

« Ah moins que tu ne songes à quelque chose pour mouiller Nero, si c'est le cas je veux bien t'aider, d'après Grelot il aurait bien besoin d'un bain. »

Les yeux du mâle se plissèrent, puis s'écarquillèrent. Plonger sa peluche dans l'eau? Il doute que cela lui fasse très plaisir... Mais était-ce vrai qu'il sentait mauvais? Si c'était réellement le cas, alors il était évident qu'il avait besoin d'un excellent bain... Son regard vairon se posa sur le bassin d'eau, puis revint sur Layla avant de se baisser sur Nero, puis de revenir à Layla. Il doutait réellement que cela soit une bonne idée, bien qu'elle semblait définitivement plaire à la petite princesse hivernale..

Il déglutit difficilement, mal à l'aise. Réfléchit un instant. Puis il tenta d'approcher sa tête de celle de Layla pour lui répondre, toujours d'un ton bas :

- Si..Si tu le dis alors..Euh..Comment veux-tu le mouiller sans me mouiller moi même?

Quoi qu'à la réflexion, Qar'Kam lui même devait avouer ne pas être contre un bon bain, par ce temps qui semblait se réchauffer peu à peu, malgré la pluie récente. Le soleil était de retour. Ah..Qu'était-ce que cela? Ce sentiment..D'excitation, à l'idée de faire une farce...Que..Ah! Il n'y comprenait jamais rien de toute façon. A croire qu'il était bien trop stupide pour cela. Pestant entre ses dents, il secoua le tête et se contenta d'attendre la réponse de Layla, tout en réfléchissant lui même à des moyens de plonger Nero dans l'eau. Les rayons du soleil l'éclairaient de plus en plus, elle devait certainement être moins froide, mais toujours peu agréable... Frissonnant, Qar'Kam sentit dans sa capuche couleur de sable, Nero grogner, sa voix étouffée par le tissu de l'habit du loup.

- Eh! Eh! Les jeunes! C'est quoi ces messes basses,hein?

Il fallait agir vite, si la jeune louve voulait mettre la peluche à l'eau..Car si elle n'entendait rien pour le moment, elle n'attendrait pas bien longtemps avant de se débattre violemment pour s'extirper de la capuche et pouvoir suivre cette discussion secrète..

DREAMY

Revenir en haut Aller en bas
Layla
Arbre honorable
Layla
Race : Loup/louve
PUF * : Lay'
Féminin
Messages : 484
Date d'inscription : 19/02/2015
Âge : 19
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Left_bar_bleue50/100« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Empty_bar_bleue  (50/100)
En couple ?: Patience e.e
Mer 8 Juil 2015 - 15:42




« Le fait d'avoir un coeur entendre la gourmandise. »


Layla s'aperçut que son ami ne trouvait en aucun point la situation quelque peu amusante mais elle comprenait Qar'Kam. Elle s'était habitué au fait qu'il ne riait ou souriait jamais enfin, Layla comptait bien faire en sorte que l'hivernal soit un jour un vrai rayon de soleil. La fille de Meneldil ne pourrait pas le rendre forcément super joyeux comme elle était, mais au moins heureux.

Layla observa Nero qui venait d'être rangé dans la capuche de Qar'Kam avant qu'il ne parvienne à bougonner un commentaire déplaisant. Grelot qui voyait son repas s'enfuir sous ses yeux essaya de l'atteindre mais un regard de sa maitresse parvint à faire comprendre au petit papillon mauve couvert de givre qu'il ferait mieux d'abandonner avant de ne plus pouvoir voler pendant quelques jours. Pour se plaindre il émit quelques tintements puis partit hors de la vue de la jeune hivernale qui soupira en le voyant partir.

Layla crut un instant que Qar'Kam n'avait pas entendu sa question qui avait surement dut se perdre dans les bruissements des feuilles pas loin d'eux lorsqu'elle entendit sa voix.

-T-Tu..Pas du tout! Tu peux rester sur mon dos autant de temps que tu le souhaite, tu..Tu ne me déranges pas!

La petite sourit. Elle aurait aimée avoir la faculté de ronronner comme les chats dont lui parlaient temps ses nourrices. En échange d'un peu d'attention il pouvait se montrer être des compagnons fidèles et loyaux enfin c'était ce que lui avait expliquer l'une de ses nourrices. Elle se surprit à se demander se que penserait celles qui veillaient sur elle si on la voyait ici. Surement de la colère a l'égare de Layla pour avoir pris des risques inutiles.

-Si..Si tu le dis alors..Euh..Comment veux-tu le mouiller sans me mouiller moi même?

Qar'Kam s'était penché vers Layla pour lui parler discrètement afin que Nero ne puisse l'entendre. Layla n'avait que brièvement réfléchi à l'idée. Elle chercha du regard quelque chose susceptible d'être utiliser  comme récipient. Son regard se posa sur d'étrange feuille qui former des tubes avec une légère protection sur le dessus. Aussi large que de jeunes bambous, soigneusement cueilli elle formeraient un récipient parfait. Elle plissa les yeux, ces plantes ne lui disaient rien qui vaille, non mieux valait rester sur l'idée du bassin.

-Eh! Eh! Les jeunes! C'est quoi ces messes basses,hein?

Layla lança un regard à Grelot qui sembla comprendre ce que lui demander sa maitresse vu qu'il se posa sur la tête de la peluche. L'hivernale sourit puis redevint un poil sérieuse pour dire clairement ce à quoi elle penser à Qar'Kam. Elle prit bien soin de chuchoter.

« Tu vas sauter dans l'eau avec moi comme ça Nero sera doublement surpris ! Tu n'as pas peur de l'eau  ? »Elle sourie.« Regarde ! »

Layla s'approcha du rebord de l'eau puis après avoir pris un peu d'élan replia ses pattes contre elle avant d'atterrir dans l'élément naturel. Elle n'était pas très froide et peu profonde ce qui permit à la petite de se mouvoir sans problème. Elle sourit à son ami en se demandant si il l'imiterait ou préférerais laisser leur petit complot de côté afin de l'observer. Afin de l'encourager, la loupiote l'arrosa lui et Nero en rigolant.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Charly
Germe
Charly
Race : Loup/louve
PUF * : Gloomi
Féminin
Messages : 81
Date d'inscription : 08/06/2014
Âge : 23

Identité du loup/chien
Rang: Beta
Notoriété:
« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Left_bar_bleue0/0« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Empty_bar_bleue  (0/0)
En couple ?: Non.
Dim 16 Aoû 2015 - 15:54

» Up Up ! ♫ «
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 25 Aoû 2015 - 2:42

Le fait d'avoir un coeur

engendre la gourmandise.~


Qar'Kam ft.Layla



 


La situation devint de plus en plus pressante, Nero se débattant comme un beau diable pour sortir de la capuche de Qar'Kam. Et nul ne saurait lui en vouloir, cette fois-ci, car qui peut rester de marbre tandis qu'on complote et chuchote sur le ton de la confidence de sorte que vous ne puissiez rien entendre de ce qu'il passe à l'extérieur. Tout être sensé deviendrait complètement fou, et si Nero n'était pas sensé, il était malgré tout pris par la panique et tentait par tout le moyens de se défaire du tissu dans lequel il se noyait, ignorant que quelques instants plus tard, il se noierait vraiment, et dans de l'eau cette fois-ci.

Pendant ce temps là, l'hivernal au pelage couleur de neige s'était de nouveau penché à la hauteur de la petite louve grise, qui, elle aussi rapprochée de lui, exposa son plan au jeune mâle d'une voix si basse que même Qar'Kam dut tendre ses longues oreilles pour entendre les propos de la jeune femelle :

« Tu vas sauter dans l'eau avec moi comme ça Nero sera doublement surpris ! Tu n'as pas peur de l'eau ? »

Sauter dans l'eau avec Nero? Alors là, voilà qui risquait d'énerver la peluche au plus haut point! Et, étrangement, cette perspective décida plus encore Qar'Kam qui, s'il ne souriait pas, n'en était pas loin. Aussi trouillard soit-il, il n'avait pas le moins du monde peur de l'eau, surtout lorsque celle-ci était éclairée par les rayons du soleil, haut dans le ciel, si bien que l'on en distinguait aisément le fond tant celle-ci semblait pure. Qui pouvait craindre une haut si sûre, quand même le pessimiste ne la craignait pas? Il secoua la tête pour signifier que non, il n'avait pas peur de l'eau et regarda Layla de nouveau. Elle lui adressa un sourire avant de poursuivre:

« Regarde ! »

Obéissant, Qar'Kam observa la femelle joindre le geste à la parole et s'approcher du bord du bassin. Sans la moindre hésitation, elle y plongea et s'éloigna lentement du bord de l'eau, restant tout de même là où ses pattes touchaient le sol. Etrangement, et sans qu'il puisse l'expliquer, un frisson d'inquiétude parcourut le corps de l'adolescent. Craignait-il qu'elle se blesse ou se noie? En effet, même si elle avait pattes dans l'eau, le pessimiste qu'il était ne pouvait s'empêcher d'imaginer les pires catastrophes alors qu'elle était sous sa sécurité, ainsi, il décida de s'empresser de la rejoindre.

En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, l'hivernal enleva à toute vitesse sa capuche et attrapa Nero dans sa gueule, lequel brailla et se débattit de plus belle en comprenant enfin les plans que les deux jeunots s'apprêtaient à mettre à l'oeuvre. Qar'Kam n'enlevait que très rarement sa capuche, et lorsque c'était le cas, comme en ce moment même, il laissait apercevoir son poitrail, large, musclé et strié lui aussi de cicatrices rosâtres. Ses longs cheveux profitèrent de cette libération éphémère pour venir se poser tout autour de sa nuque et ses épaules, le soleil qui les éclairaient en laissait voir les nuances de rouges et de violet qui s'entremêlait avec une anarchie ordonnée.

Les oreilles redressées, le mâle s'approcha à son tour du bord de l'eau, hésita un instant...Puis Layla l'arrosa, Nero parvint à lui mordre la babine et alors enfin, il fut décidé à se jeter à l'eau. Visant de manière à ce qu'il n'atterrisse pas sur son amie, le mâle plongea dans l'onde claire. Elle n'était pas très profonde et pas bien froide non plus. Immergeant complètement son corps dans l'eau, il ferma les yeux et retint sa respiration. Même sous l'eau, les protestations de Nero lui parvinrent et il remonta à la surface avant que ce dernier ne s'étouffe définitivement.

Lorsque sa tête perça de nouveau l'eau, il lâcha la peluche noire qui barbota en pestant et prit une énorme goulée d'air frais, remplissant à fond ses poumons qui, ayant avalé un peu d'eau, le firent tousser et recracher cette eau. Qar'Kam secoua la tête pour dégager de son visage quelques mèches trempées qui lui barraient la vue et alors, la langue pendante, il se retourna vers Layla et l'arrosa à son tour. Et sans qu'il s'en rende compte, car si cela avait été le cas, il aurait immédiatement arrêté, quelque chose se passa, en lui, et il sourit. Un sourire, difforme mais bien réel, s'était dessiné sur ses babines alors qu'il haletait toujours. Et il resta là, figé sur le visage de Qar'Kam pendant quelques instant encore, avant que celui-ci ne secoue la tête, et quand il refit face à la jeune femelle grise, le sourire avait disparu. Il s'était évaporé pour laisser de nouveau place à l'air impassible et neutre du mâle blanc.

S'approchant de Layla, il plongea sous elle et remonta de sorte à ce qu'elle soit sur son dos. Dans l'eau, elle paraissait encore plus légère que sur terre et Qar'Kam fit un petit bond dans l'eau et attendit qu'elle retombe sur son dos pour être sûre qu'elle y était bien. Comment expliquer ce geste? Tout simplement, l'hivernal était bien plus rassuré lorsque la femelle était sur son dos, ainsi il s'inquiétait un peu moins. Puis il entreprit d'aller récupérer Nero qui tentait de regagner le bord en pestant. Tirant la peluche par une patte, il la ramena dans l'eau alors que celle-ci l'insultait de plus belle de noms d'oiseaux encore jamais vus. Qar'Kam se dévissa le cou pour tenter d'apercevoir son amie du coin de l'oeil et tenta d'articuler, d'un ton qu'il tenta d'assurer un peu plus :

-Je..Je crois qu'il faut encore le récurer un peu.

Disant cela, il tendit la peluche à Layla, tout en évitant les coups de griffes enragé de Nero qu'il n'avait encore jamais vu à ce point hors de lui. Il s'exposait à de douloureuses représailles, voilà qui était sûr... Mais pour Layla, il était prêt à se faire sermonner par la peluche plus tard, et par n'importe qui d'autre. Tout simplement par ce que la petite femelle au pelage gris et aux yeux identiques aux siens avait été la première personne à l'accepter, et à avoir fait de lui un ami, lui, l'erreur, la loque. Depuis, et bien que ni l'un ni l'autre ne le sache encore, un lien profond et solide l'unissait à elle. Et grâce à la petite princesse, une pâle lueur brillait désormais et éclairait peu à peu le monde sombre et noire dans lequel le pessimiste s'était enfermé. Avec elle, aujourd'hui ne serait pas une mauvaise journée.

Dreamy

Revenir en haut Aller en bas
Ezéckielle
Fleur
Ezéckielle
Race : Loup/louve
PUF * : TheGoldenSwan sur Deviantart
Féminin
Messages : 274
Date d'inscription : 30/05/2014
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Left_bar_bleue0/1000« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Non.
Dim 13 Sep 2015 - 20:50

» Up ! «
Revenir en haut Aller en bas
Layla
Arbre honorable
Layla
Race : Loup/louve
PUF * : Lay'
Féminin
Messages : 484
Date d'inscription : 19/02/2015
Âge : 19
Ta localisation réelle : Bretagne !

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Left_bar_bleue50/100« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Empty_bar_bleue  (50/100)
En couple ?: Patience e.e
Ven 18 Sep 2015 - 23:36




« Le fait d'avoir un coeur, engendre la gourmandise. »



Layla qui avait observer Nero se débattre comme une furie dans la capuche de son propriétaire avec peut-être l'espoir de réussir à sortir et s'enfuir à toutes jambes des idées de la petite princesse. La petite peluche n'avait jamais était un patient très coopérant ni calme d'ailleurs, en vérité il aimait bien mettre son petit grain de sel partout et l'hivernale avait l'impression que pour lui, ne pas réussir à fourrer son petit nez dans ce qu'on comploter à son sujet le mettait totalement hors de lui, d'ailleurs au fond, il avait peut-être raison. Layla se demande comment elle se serait comporter si elle avait était à la place de Nero. Aurait-elle était calme et malicieuse comme elle l'est sous sa forme de loup ou ressemblerait-elle beaucoup au petit compagnon noir de Qar'Kam au niveau du caractère ? Elle préférait ne savoir jamais la réponse à cette mystérieuse question.

Qar'Kam retira alors sa capuche et Layla fut toute surprise de le voir sans cet étrange vêtement auquel elle s'était habituée depuis le peu de temps qu'elle fréquentait son ami hivernal. Le mâle saisi la petite créature noire à crête blanche entre ses crocs afin d'éviter qu'elle ne s'échappe surement et s'approcha du bord du bassin. Layla observa les longs cheveux violet et rose de son ami qui lui tombait beaucoup plus bas lorsqu'il n'était pas vêtu de son capuchon. D'ailleurs la loupiote pu également apercevoir les cicatrices rosâtres sur le poitrail du mâle.

L'hivernal finit par plonger dans l'eau et lâcha Nero à la surface. Le canin beige arrosa Layla qui se laissa mouiller sans esquisser un mouvement de défense. C'est alors qu'un évènement étrange se produit. Qar'Kam sourit. Habituellement il,ne souriait jamais ou presque. Enfin il n'avait jamais encore sourit devant Layla et cette dernière fut toute heureuse de lui rendre son sourire. La loupiote était contente que son ami soit heureux. L'adolescent se glissa sous Layla et cette dernière se retrouva sur son dos. Elle posa ses deux pattes avants sur le crâne de son ami et observa Nero. Ce dernier tentait de regagner la terre ferme mais son maître ne lui laissa pas le temps. Il l'attrapa par la patte et le tira de nouveau dans l'eau. Le mâle tourna sa tête vers Layla.

-Je..Je crois qu'il faut encore le récurer un peu.

Layla descendit du dos de Qar'Kam et sa plaça tout près de lui en observant Nero qui remuait dans tout les sens en essayant de se faire lâcher coute que coute par tout les moyens. La loupiote posa sa patte sur le dos de la peluche et frotta doucement. Elle voulait que la petite créature soit toute propre. Elle frotta donc et peu partout en souriant.

-Allez Nero ne fait pas cette tête, tu seras encore plus beau qu'avant , et puis ça pourrait être pire.

Le regard de la petite se reposa alors sur les cicatrices du mâle. La première fois elle y avait jeter un bref coup d'oeil sans vraiment réfléchir mais là elle s'approcha de Qar'Kam et posa ses pattes sur certaines cicatrices. Elle les regarda avec un air à moitié inquiet.

-Qar'Kam.....qui a bien pu te faire autant de blessures ? C'est ignoble, tu ne mérite pas qu'on te fasse souffrir....

Layla se rendit compte qu'elle avait un peu installer une sorte de malaise et passa donc ses pattes autour du coup du mâle en essayant de poser sa petite tête sur les puissantes épaules de l'hivernal. Elle était tellement heureuse de se retrouver ici avec lui. La première sortie qu'elle faisait en dehors du territoire de l'automne elle était avec Qar'Kam en ce lieu absolument magnifique. Enfin peut-être pas si magnifique pour Nero qui devait surement être en train de se remettre des ses émotions pelucheuse. Maintenant au moins, il était propre et devait surement sentir meilleur qu'avant. Layla ne pensa pas que la peluche laisserait encore Grelot l'approchait et comme elle ne souhaitait pas que son papillon termine en amuse gueule pour petite peluche à crête en furie elle ne tenterait pas de les remettre face à face.

Layla se demanda si sa mère aurait passer de tels moment avec elle si elle n'avait pas été touchée par ce virus hivernal. Elle avait beau être alpha, elle avait surement prévu de consacrer un peu de temps à s'occuper de ses enfants ou du moins la loupiote l'espérait. On ne pouvait dire que la petite vivait dans de mauvaises conditions, elle avait tout ce don elle avait besoin, de la nourriture, un logis, une fratrie, des personnes pour s'occuper d'elle et des amis. Elle arrosa Nero avec un sourire malicieux.

-Dit Qar'Kam, en fait Nero il peut marcher ou pas ? Cette question me trotte dans la tête depuis notre première rencontre en fait.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 6 Déc 2015 - 8:34

☼ Archives please! ♪
Revenir en haut Aller en bas
Kuma
Adminounours ♥
Kuma
Race : Loup/louve
PUF * : Michouille
Féminin
Messages : 596
Date d'inscription : 31/10/2013
Âge : 22

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Left_bar_bleue10/1000« Le fait d'avoir un coeur engendre la gourmandise.  » Qar'Kam Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: /
Sam 27 Fév 2016 - 11:09

http://johannadrawing.deviantart.com
» Aux archives ! ♥ «
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: