Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: Hors jeu :: Archives Printemps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Such a beautiful unveiling, [PV Maeya]
Invité
Invité
avatar
Mer 11 Fév 2015 - 15:30


La senteur des fleurs envahissait l'odorat du louveteau mais cela n'était pas pour lui déplaire. Effectivement il était entouré par les champs de coquelicot, se noyant dans leurs couleurs et parfums comme si il percevait le monde pour la toute première fois.

C'est ainsi dans cet état d'esprit que le jeune loup sautilla légèrement jusqu'au bassin pour s'y abreuver un peu. Oui il aimait cet endroit, peut être pas autant que le lac Sherkaan mais bien assez pour apprécier grandement y traîner plusieurs heures et cela à la place de faire d'autre choses plus utile.. assez pour le pousser à procrastiner en bref.

Ayant fini de boire il recula légèrement observant un instant son reflet dans l'eau clair du bassin avant de repartir s'amuser dans le champ, restant tout de même près des rives.

Cette endroit était vraiment magnifique et regorgeait de potentiel en tant que terrain de jeu. Mais, et cela même si il s'amusait beaucoup à poursuivre les nuage ou à se camoufler dans les coquelicots, il devait bien avouer quelque chose.. il lui manquait un camarade de jeu..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Lun 23 Fév 2015 - 18:29








Such a beautiful unveiling...


Le petit guérisseur se glissa entre les deux troncs très rapprochés qui le séparaient de ce qu’il convoitait : l’eau. Il n’était pas venu souvent sur le territoire du Printemps, sa mère n’y mettait pas beaucoup les pattes, et donc il ne le connaissait pas vraiment. Aussi s’était-il donc perdu. Carrément! Perdu! Il aurait pu avoir peur, mais pourquoi? Il y avait de la végétation. Et partout où les plantes poussent, c’est sa maison. Il était encore chez lui, donc. C’était plutôt excitant d’explorer une nouvelle partie de son chez-lui, d’ailleurs. De plus il n’était pas vraiment perdu, il pouvait retrouver son chemin s’il le voulait. Mais il ne le voulait pas. L’inconnu, l’aventure, oh comme c’était excitant! Mais au bout de quelques heures, c’était aussi assoiffant. Il lui fallait se réhydrater. Aussi se concentra-t-il un peu plus sur les signes d’eau, les sons qui pouvaient lui parvenir, les papillons qui voletaient au hasard, le lapin qui le regardait, effrayé, la jolie mousse verte sur l’arbre, juste là! Et puis les traces d’eau, aussi.


Il lui fallut un long moment avant de finalement trouver le bassin, et quand il le vit il s’arrêta un moment. C’était MAGNIFIQUE! Un sourire vint lui étirer les lèvres, et s’il n’avait pas été si assoiffé il aurait ronronné. D’ailleurs, il aurait le temps d’apprécier la beauté plus tard, là il lui fallait de l’eau! Il s’approcha et but quelques gorgées. Alors sa gorge consentit, enfin débarrasser de toute cette sécheresse anti-ronron, à émettre le doux son qui rendait le petit Maeya unique et que ce dernier adorait entendre. C’est fou, il pourrait passer des heures à s’écouter ronronner! Tiens, il lui arrivait déjà de le faire, en fait, parfois. C’était simplement trop bien d’être un chat, et de pouvoir faire ce qu’on veut. Mais non, pas tout ce qu’on veut, y’a des choses dangereuses, il faut pas les faire. Mais boire, c’est pas dangereux! Et puis l’eau n’était pas empoisonnée. Il le savait, puisqu’il était guérisseur!


Après avoir bu assez d’eau pour ne plus avoir soif, il releva la tête en se léchant les babines, et se retourna pour repartir. C’est là qu’il vit un jeune loup. Un enfant. Comme lui! Non, pas comme lui. Ce jeune loup-là n’avait pas l’air d’un chat. Mais ça il le savait, il était unique! Sa mère lui avait dit. Soudainement, il eut envie de jouer. Un enfant loup! Pas un adulte trop sérieux, un enfant! S’approchant sans essayer de masquer le bruit de ses pas, il ronronna plus fort pour attirer l’attention de son futur compagnon de jeu. Futur compagnon de jeu! Oh oui, ça sonnait trop bien! Souriant encore plus largement, son corps décida de rigoler quand il vit la tête que le loupiot faisait en le regardant. Bah quoi, il avait jamais vu un chat, lui?


« Bonjour! Mon nom à moi c’est Maeya, et j’adore jouer! Tu veux bien jouer avec moi? »


Pas de temps à perdre avec toutes ces phrases trop longues et trop polies que les adultes aiment. Il voulait jouer, et tant pis pour tous les « Il fait beau aujourd’hui, non? » sans intérêt.



© Maeya Fleur de Neige

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Mar 24 Fév 2015 - 14:56


Le jeune loup s'était couché sur le dos, la tête calée contre l'herbe abondante de cet endroit, observant la course des nuages sur cette infinité de bleue. C'est alors qu'un bruit étrange le sortit de sa contemplation, il n'avait jamais rien entendu de semblable. Il pencha alors la tête vers l'avant en restant sur le dos, voyant donc à l'envers.

Il remarqua vite la présence d'un autre.. loup ? Oui enfin.. qu'est-ce que ça pouvait être si ce n'était pas un loup ?.. Le jeune louveteau eu alors un air surpris, toujours sur le dos à le regarder à l'envers. Il se retourna alors, cette vision commençant à lui donner le vertige puis se redressa pour voir enfin l'inconnu sous son vrais angle.

C'était un loup oui mais.. certains de ses traits étaient différents.. ils étaient plus fins et.. avait-il des.. des ailes ?!.. La mâchoire inférieure du louveteau sembla alors s'écarter légèrement de sa supérieure, donnant à ce dernier une expression surprise.

Il ne réagis alors qu'à la remarque et au rire de son interlocuteur, pourquoi riait-il ?.. Ah oui, c'est vrais, deux personnes qui se rencontrait ainsi étaient censé parler non ? Et lui restait là sans rien faire, il secoua alors légèrement sa tête avant de répondre.


"Uh.. Moi c'est Nølánn, tu est un genre de loup non ?.."

Demanda-t-il entre la curiosité et la timidité avant de considéré la deuxième partie des paroles du "genre de loup".


"Et bien sur que je veux jouer !"

Dit-il dans une exclamation avant de faussement grogner en imitant une position de combat. Il n'avait pas forcément envie de jouer à se battre et suivrait ce que lui propose "Maeya" mais c'était un réflexe enfantin qu'il avait eu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Mar 24 Fév 2015 - 20:48








Such a beautiful unveiling...


De nouveau, la gorge du petit guérisseur émit un rire joyeux et cristallin. Ce louveteau n’avait donc bel et bien jamais rencontré de tigre avant. Son ronronnement s’intensifia alors qu’il fixait le petit Nølánn, ignorant superbement le grognement joueur qu’il lui lança. Oui, oui, il voulait jouer et ne pas perdre de temps en politesses mais… eh bien, il ne pouvait laisser la question sans réponse! Et puis il adorait bien parler de ça. Après tout, être un chat, c’était génial! Après avoir dévisagé pendant quelques secondes le visage enfantin de son compagnon de jeu, avec ce sourire fier qu’il aimait arborer quand il parlait de ses origines, il fit enfin taire le son satisfait qui roulait dans sa gorge afin de pouvoir répondre d’un ton qui disait « vraiment, tu ne le sais pas? »


« Bien sûr que non! Je ne suis pas un loup! Tu n’as jamais vu de tigre, toi, non? C’est comme un gros chat. Tu ne trouves pas que je ressemble à un chat? Il fit une pause pour froncer les sourcils, et son ton devint sincèrement curieux. As-tu seulement déjà vu un chat? Je parie que non. Ils se tiennent loin des loups, normalement. »


Bon, Maeya n’était pas vraiment un chat, mais il en avait croisé quelques-uns. Ils le laissaient approcher à cause de ses origines félines. Et puis c’était bien plus rigolo de dire que oui! Il aimait bien dire qu’il est un chat. C’était sa façon de montrer qu’il était fier de ce qu’il était. Il n’avait jamais été comme les autres, et n’entendait pas le devenir! D’ailleurs il n’avait pas besoin d’entendre le « non » de son interlocuteur pour savoir qu’il avait raison. Il aurait pas demandé ce qu’il était, s’il en avait vu! Avant qu’il n’ait le temps de répondre il enchaîna donc à un autre sujet.


« Pas grave, ça ne me surprend pas. On peut jouer quand même! »


Faisant un bon vers l’arrière, le félidé regarda Nølánn en souriant d’un air malicieux. Levant une patte, il écarta les doigts en l’orientant vers le louveteau, et fit lentement glisser ses griffes affutées hors de leurs cachettes, un rayon de soleil s’y accrochant pour les faire reluire. Par chance, elles étaient noires, sinon elles auraient pu éblouir son compagnon de jeu. Avec un regard amusé, il se demanda comment pouvait bien se sentir le louveteau à la vue de ses griffes rétractables. Les loups ne peuvent pas rétracter les griffes, eux. C’était déjà arrivé que des jeunes loups soient impressionnés de cette capacité du guérisseur. Lui il trouvait ça pratique. Dehors pour jouer, dedans pour éviter de blesser les patients qu’il traitait. Parlant de ça, mieux valait qu’il mette en garde son ami avant de commencer le jeu.


« Oh, avant de jouer… Puisqu’on va se bagarrer, j’aimerais que tu fasses attention, pour pas blesser mes ailes. C’est difficile et long, réparer une aile, ce serait dommage de ne plus pouvoir jouer pendant si longtemps parce je dois me traiter. »


Ceci étant dit, il avait envie de jouer maintenant, et sa queue remua joyeusement (enfin à la manière des félins) alors qu’il ronronnait de nouveau. La bagarre… il avait pas souvent jouer à ça, mais ça pouvait être drôle.


© Maeya Fleur de Neige

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Mer 4 Mar 2015 - 18:18

Un tigre ?.. Non il n'en avait jamais croisé, il n'en avait même jamais entendu parler, pas plus que les chats.. Il baissa d'ailleurs un peu la tête quand il se rendit compte de son ignorance, légèrement honteux.

Cependant son regards se releva bien vite quand Maeya lui apprit qu'il pouvaient quand même jouer. Son sourire alors éclatant à cette nouvelle laissa vite place à une expression entre la surprise et l’incompréhension. Ses.. ses griffes venaient-elles de lui.. rentrer dans la peau ?.. Ça devait être horriblement douloureux non ? Il faillit détourner le regard à cette pensée.

Le jeune "tigre" repris néanmoins rapidement la parole, rassurant au passage Nølánn qui acquiesça rapidement, souriant. Puis il s'accroupie à nouveau près du sol, faisant semblant de grogner, il ne fit cependant pas bien plus. Il préférait laisser l'inauguration du jeu à Maeya, content d'avoir trouver un compagnon de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Dim 8 Mar 2015 - 16:44








Such a beautiful unveiling...


Le petit félidé sourit joyeusement en voyant son « adversaire » se mette en position. Prenant lui-même une position de combat, il attendit un peu, près à esquiver la moindre attaque du loup. Qui n’arriva pas. Il lui laissait donc l’honneur de mener la danse? Eh bien, comment refuser? En souriant, il fit quelques pas sur le côté, comme pour tourner autour de Nølánn, pour voir si ce dernier allait pivoter pour le suivre, rester en face de lui. La plupart du temps, quand ils adoptaient une position défensive, les louveteaux qu’avait croisés Maeya faisaient ça. Il le savait parce qu’il les avait regardé jouer! Lui, il ne faisait pas ça. Il préférait tourner un peu la tête, si nécessaire, mais il restait bien en position et gardait toujours son ennemi dans son champ de vision périphérique, il ne le regardait jamais directement. Ça lui permettait de tirer profit du terrain en l’inspectant, tout en surveillant son adversaire pour savoir quand il passerait à l’attaque.


Le petit printanier fit pareille. Eh bien! En voilà un qui serait peut-être un adversaire de taille. En même, ce n’était pas vraiment difficile, puisque le guérisseur n’était pas très fort. Il était plutôt agile, par contre, et sa queue pouvait lui être utile. Plus que celle des loups ordinaires, en tout cas. Il eut d’ailleurs une idée. Il bondit. Son bond était tout calculé. Il atterrit juste à côté du loup. Pas dessus. Et il fit tout de suite un autre petit bond vers l’arrière. Cette manœuvre visait à confondre son adversaire en lui faisant croire qu’il lui sautait dessus, puis à s’écarter juste avant qu’il ne puisse réaliser que non et attaquer, se mettant hors de portée. Le félin ne porta même pas un coup. C’était bien plus drôle d’observer les réactions dans ce cas-là. Parfois l’adversaire était tellement confus, ne comprenant pas le but de la manœuvre, qu’il en oubliait de jouer. Et d’autres fois, ça ne faisait aucun effet, et donc le félidé savait que ce genre de tactique était inutile.


© Maeya Fleur de Neige

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Mer 18 Mar 2015 - 17:35


Nølánn

"Such un beautiful unveiling"


Le jeune louveteau suivait toujours du regard son "adversaire", s'attendant à une attaque imminente. Contrairement à un adulte il n'était pas en train d'examiner tout les mouvement et choix de l'autre pour essayer de trouver une faille, premièrement car ceci n'était qu'un jeu et deuxièmement parce qu'étant louveteau Nølánn ne connaissait pas encore ce genre de techniques. Il se contenta alors de le surveiller jusqu'au moment où se dernier se jeta sur lui par mimétisme le louveteau bleuté fit un pas en arrière pour conserver un peu la distance qui les séparait. Suite à cela son assaillant se replia temporairement, semblant observer les réactions du jeune loup bleu.

Nølánn remis alors son regards dans les yeux de son adversaire, ne semblant plus quitter cet direction de sa vision. Puis sans prévenir il bondit à son tour, il atterri sur la droite de Maeya mais à peine avait il pris appui qu'il avait bondit à nouveau, arrivant cette fois juste sur la gauche de son adversaire. Il n'attendit pas plus longtemps et, baissant la tête, percuta Maeya au niveau du torse. Il n'avait pas mis trop de force pour ne pas le blesser mais peut être assez pour le renverser?..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Lun 25 Mai 2015 - 15:54




Such a beautiful unveiling...


Il fit à peine un petit pas. À peine! En tous cas, ce louveteau, il avait un esprit plutôt guerrier! Oui, bon, ce n’était qu’un jeu, mais quand même! Il avait pas l’air confus, ni rien! Mais il le regardait dans les yeux. Maeya eut un petit sourire au moment où il comprit que son adversaire allait passer à l’attaque, et dès que le louveteau bondit, il calcula. À côté, lui aussi. Il fit lui aussi seulement un pas dans la direction opposée, prêt à bondir pour esquiver l’attaque. Mais Nølann rebondit. Une feinte! Le guérisseur dû se retenir de rire alors qu’il bondissait aussitôt vers la droite, la tête de son partenaire de jeu le frôlant, et lui faisant perdre un peu l’équilibre. C’était un rapide, dis donc! Tout en reprenant son équilibre, évitant de justesse de tomber sur le flanc, le félin asséna une petite tape sur le museau de son nouvel ami tout en éclatant de rire. Oui, il s’amusait vraiment beaucoup! Il fit un bond vers l’arrière pour éviter une nouvelle attaque…


… et poussa un petit miaulement de surprise en se retrouvant au sol, son aile écrasée sous son flanc. Ses griffes sortant d’entre ses doigts de pattes, il donna un violent coup en l’air, par pur réflexe, pour se défendre d’une attaque qui n’avait pas eu lieu. Mais à ce moment, en ces quelques secondes après le choc, son cœur battait, vite, et ses yeux, écarquillés, bougeaient en tous sens rapidement pour essayer de voir, de comprendre ce qui se passait. Paniqué, il lui fallut quelques inspirations rapides pour se rendre compte qu’il n’y avait rien. Il avait glissé. Juste glissé. Sur de la mousse, sûrement. De la mousse qu’il n’avait pas vue. Sa seconde pensée fut pour Nølann. Il espérait vivement que le louveteau n’ait pas tenté de prendre avantage de cette chute, car si oui, il l’avait très certainement et très méchamment griffé… Il regarda sa patte pour voir s’il y avait du sang. Il ne savait pas du tout comment il pourrait se justifier, si jamais il avait vraiment fait mal à son ami…


© Maeya Fleur de Neige


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Ven 3 Juil 2015 - 14:41


Nølánn

"Such a beautiful unveiling"


Nølánn s'amusait vraiment avec ce jeu qu'ils avaient installés entre eux. Il devait reconnaître que son adversaire était assez agile et intelligent, il réussis d'ailleur à lui asséné un coup une petite tape sur le museau. Le louveteau recula alors, un air se voulant un peu boudeur sur le visage -mais qui se faisait trahir par une énorme envie de son porteur de pouffer-.

Mais alors Maeya sembler tomber en arrière, effrayé. Cet émotion se décalqua un peu sur son nouvel ami qui ne tarda pas à comprendre que le "jeu" était terminé, il s'approcha pour être sur que Maeya allait bien. Il échappa un léger jappement de peur en voyant arriver le coup de griffe, il réussis cependant à ramener sa tête vers l'arrière. Il esquiva alors de justesse le coup mais resta alors un peu à l'écart une expression légèrement angoissé sur son visage.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Mer 8 Juil 2015 - 1:42




Such a beautiful unveiling


Son souffle était rauque, profond, son flanc se soulevait et chaque expiration faisait remuer les herbes. Ébahit, le félidé regardait ses griffes. Pas de sang. Il n’y avait pas de sang. Il n’avait pas griffé son ami. Mais il avait failli le faire. Il avait donné le coup, il n’avait seulement pas touché. Stupéfait, il ne bougea pas. Il avait tenté de faire du mal à son compagnon de jeu. Il avait essayé de le blesser. Ce n’était pas volontaire, il n’avait pas fait exprès! Mais il lui avait presque entaillé la chair du museau. Ça aurait pu être une blessure très grave. Et c’était lui qui avait failli l’infliger. Qui était passé à un poil. Il se souvenait parfaite avoir vu une tête approcher, après coup il pouvait reconnaître dans sa propre mémoire la tête de son nouvel ami. Et il l’avait frappé. Griffes dehors. Comme si le loup lui voulait du mal. Mais Nølánn ne lui voulait pas e mal! Que pensait-il, maintenant? Lui il jouait, bien tranquille, et le chaton tentait de le blesser! Les larmes montèrent aux yeux de Maeya. Sans bouger, il en versa une. Qu’est-ce qui lui avait pris? Il était en sécurité ici, personne ne lui voulait du mal. Pourquoi avait-il fait ça? Il ferma les yeux en pleurant en silence, pour ne plus voir ces griffes. Ces méchantes griffes qui avaient voulu du mal à son ami. Lentement, il les rentra. Ensuite seulement il se leva et rouvrit les yeux.


Il voyait tout embrouillé. Il lui fallut se concentrer pour trouver le louveteau. Il était encore là. Lentement, Maeya replaça son aile. Elle n’était pas blessée, au moins. Ensuite il s’assit. Il n’osait pas approcher, il ne voulait pas effrayer Nølánn. Alors il resta assis et le regarda en pleurant. Le félin n’arrivait pas à voir si le loup était triste, apeuré, fâché. Il discernait à peine les traits de son visage. Mais il était encore là. Alors ce ne devait pas être si mal, non? Il fallut un grand effort au guérisseur pour contrôler sa voix, pour que son ami l’entende bien et pour que sa voix ne se casse pas.


« Je suis désolé, Nølánn, tellement désolé! J’ai pas fait exprès! Je voulais pas te faire de mal! Je le jure! Je sais pas ce qui m’a pris! Je me suis senti en danger. J’avais peur. Je voulais pas te faire du mal. Je suis désolé… »


Sentant qu’il ne pourrais en dire plus sans éclater en sanglot, il se força à garder sa gueule fermée, ainsi que ses yeux, pour empêcher l’eau de sortir. Mais ça ne marchait pas, l’eau coulait quand même sur ses joues, et il émettait des petits sons alors qu’il faisait des efforts pour arrêter le flot de ses larmes. Mais ça ne fonctionnait pas. Il était certain que le loup allait s’en aller, le laisser là, seul, en larmes. Pourquoi il resterait alors que le chaton l’avait presque défiguré? Mais ce n’était qu’un accident… il… il le comprenait, non? Le chaton n’eut pas la force de rouvrir les yeux pour voir si Nølánn était encore là. Il ne savait plus quoi penser, quoi faire. Il voulait continuer de dire à quel point il était désolé, mais s’il n’arrêtait pas alors jamais son ami n’aurait l’occasion de lui dire ce qu’il ressentait, lui. Alors le guérisseur resta muet, et écouta. Et il attendit, planté là, à pleurer, que quelque chose arrive.


© Maeya Fleur de Neige

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Lun 13 Juil 2015 - 16:00


Nølánn

"Such a beautiful unveiling"


Le jeune louveteau semblait désormais perdu, il ne savait plus ce qu'il se passait ni ce qu'il était censé faire.. Son ami avait essayer de le blesser ? Non, non.. ça ne pouvait être ça, c'était un accident et.. et puis il ne l'avait pas touché c'était le plus important non ? Il entendit alors des lamentations ainsi que.. des pleures ? Puis il fut pris d'une sensation désagréable, il se sentait lui même très mal et les pleures semblaient raisonner dans sa tête.. Au bout de quelques instant il coupa le silence qui s'était installé entre les deux jeunes, ne pouvant plus y tenir..

Il s'approcha alors de Maeya, étant étrangement lui même assez triste. Il tourna néanmoins légèrement la tête sur le coté pour montrer qu'il s'intéressait à l’état de son ami, puis.. qui sait, ça allait peut être le faire rire ? -ou au moins sourire..-


"Maeya ?.. ça va ?"


Demanda-t'il hésitant, sans pour autant avoir une quelconque trace de rancune dans ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Mar 4 Aoû 2015 - 15:41




Such a beautiful unveiling


Les larmes du félin arrêtèrent lentement de couler. Son ami lui demandait si ça allait? Il s’inquiétait pour le guérisseur? Mais c’était lui qui avait presque reçu un méchant coup de griffes! Il ne se rendait donc pas compte que son partenaire de jeu l’avait presque défiguré? Ou alors… il s’en rendait compte, mais il comprenait que c’était un accident? Que Maeya n’avait pas fait exprès? Lentement, le chaton essuya ses yeux tout humides et tout rouges avec la fourrure de ses pattes, et il regarda vers le loup avec ses oreilles toujours basses. Quand il parla, ce fut d’une petite voix enroué par l’émotion et par sa gorge serrée.


« Moi ça va, oui… je crois… j’aurais pu te faire mal… je voulais pas te faire mal… »


Il ferma les yeux et fit de gros efforts pour ne pas recommencer à pleurer. Puis ce fut plus fort que lui. Se propulsant soudain vers le canidé, il l’entoura de ses pattes avant et serra fort alors que tous deux tombaient au sol. Le visage blottit contre le petit coup de Nølánn, Maeya s’accrocha à lui comme pour s’assurer qu’il ne partirait pas, ne le laisserait pas tomber. Il eut tout de même la décence de lui demander, quand il sentit que sa voix serait un peu plus assurée :


« Et toi… tout va bien…? »


Se forçant à le relâcher pour ne pas que ça devienne trop bizarre, le guérisseur reprit une position assise, essayant de mettre de côté tout ça. Son ami allait bien, il ne lui en voulait pas, alors il fallait oublier cet incident…


© Maeya Fleur de Neige


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Sam 12 Sep 2015 - 10:55


Nølánn

"Such a beautiful unveiling"


Son ami semblait bouleversé, ayant du mal à articuler ses phrases. Mais Nølánn arrivait tout de même à comprendre ce qu'il disait, et même sans cela l'état dans lequel se mettait le pauvre Maeya suffisait amplement pour faire comprendre au bleuté qu'il sentait sincèrement désolé. Le louveteau fut néanmoins assez surpris quand Maeya l'enlaça, il ne savais pas vraiment pourquoi il faisait ça, voulait-il encore s'excuser? Pourtant ce n'était rien, juste un accident et personne n'a été blessé en plus.


"Oui je vais bien, c'est rien, ne t'en fais pas."


Dit il calmement ne voulant pas que Maeya se sente plus triste encore.


[Désolé pour la courte réponse je suis pas dans une période super pour l'inspiration ='I]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Dim 20 Sep 2015 - 21:49




Such a beautiful unveiling


À nouveau, le chaton passa ses pattes sur ses yeux en reniflant un peu, puis il se calma lentement, entendant la réponse de son ami, qui allait bien et qui semblait comprendre, et ne pas être effrayé. Toujours honteux de sa réaction, et de sa réaction par rapport à sa réaction, et se sentant mal à l’aise de ne savoir quoi dire, ou quoi faire, le félin pris une grande inspiration et demanda, pour essayer de détendre l’atmosphère :


« Je suis pas trop moche, avec ces yeux tout rouges? Je pari qu’ils font peur. »


Il détourna le regard et remua nerveusement la queue. Il espérait que son ami comprendrait que c’est une blague et qu’il sourirait, ou qu’il rirait, même… En tous cas, Maeya n’avait plus envie de jouer… mais peut-être qu’ils pourraient parler? Et admirer le paysage aussi. Le bassin était très joli.


© Maeya Fleur de Neige

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Mer 14 Oct 2015 - 13:48


Nølánn

"Such a beautiful unveiling"


Maeya semblait encore attristé et mal à l'aise par ce qu'il venait de ce passer et cela malgré ce que lui avait dit le louveteau. Nølánn ne savait pas vraiment ce qu'il était censé faire en cette situation, il n'était qu'un louveteau et il ne savais pas comment lui remonter le moral. Il se contenta de le regarder avec un air empathique, la tête légèrement sur le coté. Puis Maeya pris la parole.


"Qu?.."


Commença à articuler Nølánn intrigué. Mais la suite de ce qu'il allait dire fut étouffer par un pouffement, puis il repris la parole, amusé.

"Non, tes yeux ne sont pas si rouge que ça."

Lui indiqua-t'il, souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Mer 14 Oct 2015 - 16:54




Such a beautiful unveiling...


Un sourire étira les traits du chaton. Il avait fait rire son ami. Tant mieux. Alors les choses se réglaient entre les deux. S’il y avait bien une chose que le chaton détestait, c’était de dire au revoir à un ami alors qu’ils étaient pas en bon termes. D’ailleurs, parlant d’au-revoir… le guérisseur fixa son regard sur le louveteau. Il aurait voulu admirer le paysage avec lui, et aussi discuter et tout ça… mais après avoir eu un moment aussi intense, ce n’était peut-être pas la meilleure idée. Tous les deux se sentaient mal à l’aise, et puis rester ensemble ne ferait qu’empirer ça. Ils pourraient bien se reparler une autre fois, hein? Sans demander la permission, le félin s’approcha à nouveau pour faire un gros câlin à son ami.


« Merci d’avoir joué avec moi. J’aimerai être seul, un peu, alors je vais te laisser. Mais ça veut pas dire que je t’aime pas, hein! J’espère qu’on pourra se revoir, et parler tranquillement de tout et de rien, un jour. T’es vraiment sympa, ce serait dommage de ne plus jamais te recroiser. »


Se rendant compte qu’il envahissait un peu la bulle du louveteau, Maeya le relâcha et s’écarta. Il fit un petit signe de tête et se détourna. Juste avant de partir il lança par-dessus son épaule un « À la prochaine! » bien joyeux, et s’élança entre les arbres. Il faudrait qu’il retourne à ce bassin, un jour, pour vraiment bien l’admirer. Peut-être que Nølánn serait là, ce jour-là, et qu’ils pourraient parler. Ce serait vraiment bien.


© Maeya Fleur de Neige


Revenir en haut Aller en bas
Kuma
Adminounours ♥
Kuma
Race : Loup/louve
PUF * : Michouille
Féminin
Messages : 608
Date d'inscription : 31/10/2013
Âge : 22

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
Such a beautiful unveiling, [PV Maeya] Left_bar_bleue10/1000Such a beautiful unveiling, [PV Maeya] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: /
Sam 27 Fév 2016 - 11:10

http://johannadrawing.deviantart.com
» Gros gros up ! ♥ «
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Mar 1 Mar 2016 - 0:00

Le Sujet est fini, je crois, il peut être archivé
Revenir en haut Aller en bas
Kuma
Adminounours ♥
Kuma
Race : Loup/louve
PUF * : Michouille
Féminin
Messages : 608
Date d'inscription : 31/10/2013
Âge : 22

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
Such a beautiful unveiling, [PV Maeya] Left_bar_bleue10/1000Such a beautiful unveiling, [PV Maeya] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: /
Mer 2 Mar 2016 - 10:01

http://johannadrawing.deviantart.com
» Aux archives donc ! ♥ «
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: